13 339 personnes connectées

Le gouvernement japonais dément : la résidence du 1er ministre n’est pas hantée par des fantômes

le-gouvernement-japonais-dement-la-residence-du-1er-ministre-nest-pas-hantee-par-des-fantomes-une

La rumeur a affolé de nombreuses familles japonaises : et si la résidence du Premier ministre était hantée par des fantômes ? Heureusement, le gouvernement japonais a pris les choses en main et dément. Non, la résidence n’est pas hantée.

Arrivé depuis près de cinq mois au pouvoir, le Premier ministre japonais Shinzo Abe est victime de rumeurs plutôt étranges. Vous pouvez même dire surnaturelles ! Il faut dire que le folklore japonais regorge d’histoires de fantômes, de dieux animaux, de démons et d’histoires d’épouvantes. Cette rumeur vient du fait que Shinzo Abe ne s’est toujours pas installé dans sa résidence officielle depuis le début de son mandat.

Un délai qui a commencé à faire parler de lui. Ainsi, l’un des cadres du parti démocrate rival, Ken Kagaya a écrit une lettre officielle au gouvernement pour demander si ce délai n’était pas dû à la présence de fantômes dans la résidence. Une question peut-être loufoque, mais qui a obligé le gouvernement à s’exprimer dans un communiqué officiel. Et la réponse est « Non », la résidence officielle du Premier ministre n’est pas hantée par des fantômes, en tout cas pas à la connaissance des membres du gouvernement. Mais peut-être que ces « fantômes » représentent en fait les fantômes du passé de Shinzo Abe. Celui-ci a en effet déjà été Premier ministre, de septembre 2006 à septembre 2007, et a été forcé de démissionner à cause de complications de santé, de son impopularité à l’époque et de l’échec de son gouvernement. C’est une des raisons que certains avancent pour expliquer ce délai dans l’emménagement.

C’est assez surprenant d’apprendre que le gouvernement japonais s’est senti obligé de répondre officiellement à une telle rumeur. Ça nous rappelle la réponse du gouvernement Obama aux demandes de construction d’une véritable Étoile noire. Que penseriez vous d’une situation pareille en France ? Est-ce que les Français devraient réclamer un exorcisme dans la résidence de notre Premier ministre ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux