12 860 personnes connectées

Le complot des chiens de prairie ne sera plus un mystère : des chercheurs sont parvenus à décoder leurs cris

le-langage-des-animaux-ne-sera-bientot-plus-un-mystere-des-chercheurs-ont-decode-les-cris-des-chiens-de-prairie-une

Voulez-vous savoir ce que se racontent les chiens de prairie lorsqu’ils échangent des sons ? Une équipe de zoologistes a réussi à décoder les cris des chiens de prairie du Colorado. Il se trouve que ces petites bêtes poussent des cris bien différents en fonction des situations. On vous explique cette découverte surprenante.

Con Slobodchikoff est un scientifique passionné par les chiens de prairie et étudie depuis plusieurs années ces animaux qui vivent en grande majorité dans les plaines des États-Unis. Ses travaux consistent à étudier la communication et le comportement social de ces petits animaux qui ressemblent à des marmottes. A force de persévérance, ce zoologiste et son équipe ont réussi à décoder petit à petit les signaux d’alerte qu’utilisent les chiens de prairie pour annoncer l’approche d’un danger. Une particularité qui est caractéristique de cette espèce puisque les chiens de prairie sont connus pour être toujours à l’affût du moindre danger, cou tendu, prêt à avertir leurs congénères et se cacher dans leur terrier.

L’étude s’est surtout concentrée sur l’analyse d’une seule des cinq espèces de chiens de prairie, les Gunnison. Ils ont ainsi découvert que le couinement des animaux pour prévenir d’un danger était différent en fréquence, ton et longueur en fonction du danger. Ainsi, si les animaux voient un humain ou un coyote passer près de leurs terrier, le cri d’alerte ne sera pas le même. Pour cela, Con Slobodchikoff et ses étudiants ont enregistré le cri d’un chien de prairie lorsqu’un coyote approche puis l’ont diffusé dans les plaines à un moment où tout était calme : le résultat est que les petits animaux ont vite couru se cacher.

Vous pouvez traduire automatiquement les sous-titres de cette vidéo en sélectionnant l’icône « sous-titre » et en cliquant sur « traduire en français » .

Encore mieux, pour confirmer le fait que les cris étaient différents selon les situations, l’équipe a procédé à un petit stratagème : ils ont fait passer à plusieurs reprises la même personne aux alentours des terriers, à chaque fois avec un t-shirt de couleur différente, dans la zone. Le résultat est que le cri modulait même avec ces petites variations. Ce qui a amené Con Slobodchikoff à penser que les chiens de prairie ont bel et bien un langage développé et complexe. Selon lui, les chiens de prairie ne font pas qu’alerter les autres en fonction du danger : ils décrivent avec beaucoup de précisions ce qu’ils voient : couleur du t-shirt, donc, mais certainement le pelage des coyotes, celui des chiens, etc.

Les chercheurs ont également découvert que les chiens de prairie possèdent différents dialectes, comme les humains selon les régions d’un même pays. Con Slobodchikoff admet tout de même qu’il reste beaucoup de couinements à analyser et décrypter et compte donc continuer sur sa lancée et étudier ces animaux pendant encore un moment.

le-langage-des-animaux-ne-sera-bientot-plus-un-mystere-des-chercheurs-ont-decode-les-cris-des-chiens-de-prairie1

le-langage-des-animaux-ne-sera-bientot-plus-un-mystere-des-chercheurs-ont-decode-les-cris-des-chiens-de-prairie2

le-langage-des-animaux-ne-sera-bientot-plus-un-mystere-des-chercheurs-ont-decode-les-cris-des-chiens-de-prairie3

le-langage-des-animaux-ne-sera-bientot-plus-un-mystere-des-chercheurs-ont-decode-les-cris-des-chiens-de-prairie4

Le petit couinement des chiens de prairie nous fait beaucoup rire au bureau : ils nous font penser à ceux des jouets pour chiens 😀 ! On oublie parfois que les animaux peuvent être aussi intelligents et cette étude nous le prouve encore une fois ! L’étude du langage chez les chiens de prairie n’est qu’une première étape sur la compréhension de la communication chez les animaux et on espère que de nouvelles découvertes feront bientôt leur apparition. Ça vous plairait vous aussi de savoir ce que racontent vos animaux de compagnie lorsqu’ils se retrouvent et communiquent entre eux ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque année, les Français jettent 81.000 tonnes de déchets sauvages sur le bord de l’autoroute, les plages et la montagne.