12 141 personnes connectées

Entrez dans le manoir de Layers of Fear, ce sublime jeu indépendant qui va vous glacer le sang !

Vous aimez vous faire peur ? Alors Layers of Fear est fait pour vous. Cette petite création indépendante va vous faire sursauter et pour cause, elle vous plonge dans une expérience hors normes où seuls les moins peureux auront une chance de survivre. SooGeek vous en dit plus sur ce jeu ahurissant.

Créé par le studio de développement indépendant Bloober Team, Layers of Fear vous plonge dans la tête d’un peintre fou. Enfermé dans le manoir victorien de l’artiste, le joueur se promène de pièce en pièce pour comprendre de quoi retourne l’histoire. Le personnage, hanté par l’idée de ne pas avoir terminé son chef-d’oeuvre, ère dans sa demeure à la recherche d’objets pouvant le remettre sur la voie. Vous l’aurez compris de par son titre, Layers of Fear vous révèle couche après couche, la folie de votre personnage.

layers-of-fear

En débutant ce jeu, vous comprendrez à quel point le terme « errance » correspond à votre évolution : ici, pas d’inventaire et aucun besoin de préparer un quelconque objet, le jeu s’en charge. Avec Layers of Fear, le principe est simple : vous rentrez en immersion totale dans l’histoire. L’ambiance est lourde, les graphismes et les couleurs sauront vous faire frissonner et la mise en scène est proche d’un film d’horreur grâce à des mouvements de caméra surprenants, des apparitions et des hallucinations.

De plus, il vous sera presque impossible de retrouver votre chemin dans les couloirs lugubres de la propriété : de par la folie de votre personnage, tout semble bouger autour de vous. Les pièces et autres corridors sont en mouvement perpétuel ainsi, il faudra vous habituer à utiliser la même porte sans jamais revenir à votre point de départ, ou à simplement voir vos portes disparaître. En bref, c’est un vrai labyrinthe. Ajoutez à cela un gameplay affolant et vous obtenez un des jeux indé les plus dérangeants de ces dernières années.

layers-of-fear-salle

En effet, oubliez les clics et vos habitudes de jeu : ici, pour ouvrir une porte, allumer une lumière ou soulever un objet, il faut mimer le mouvement de votre main avec la souris. Votre seul moyen d’avancer dans le jeu, c’est de l’explorer : salle après salle vous découvrez différents objets, notes, livres et croquis qui vous aiguillent sur le passé de l’artiste.

L’idée de départ du studio polonais était de créer un jeu d’une vingtaine de minutes mais en fin de compte, il vous faudra bel et bien deux heures pour terminer cette création originale. Créé en 2008, Blooper Team s’est donné comme but d’offrir aux joueurs des créations les mettant en difficulté et c’est une réussite quand on explore les couloirs du manoir de Layers of Fear. Entourés de professionnels de l’art, les développeurs se sont inspirés des peintures du XIXe siècle et plus généralement, de l’art et de l’architecture victorienne.

layers-of-fear-tableau

layers-of-fear-tirroir

layers-of-fear-salle-piece

tableau-image-layers

Avec cette création, Blooper Team s’est placé parmi les studios de développement les plus prometteurs de ces dernières années. Salué par la critique, Layers of Fear vous plonge dans un univers horrifique, à la fois sombre et impressionnant. Chez SooGeek, nous sommes ébahis devant les graphismes et le gameplay du jeu. D’après vous, à quel autre jeu indépendant Layers of Fear peut-il être comparé ?

Ces articles vont vous plaire

La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français

— @DailyGeekShow