12 952 personnes connectées

Cette lampe futuriste qui fonctionne à l’énergie solaire va illuminer votre jardin

Quand le soir tombe et que l’on cherche la serrure de sa porte ou un objet tombé par terre, l’éclairage extérieur devient notre meilleur ami. Néanmoins, l’activer nécessite de faire appel à un interrupteur souvent situé à l’intérieur. De plus, ces derniers sont souvent gourmands en énergie. Litom a donc mis au point des lampes d’extérieur détectrices de mouvements et fonctionnant grâce à l’énergie solaire. Une combinaison redoutable qui permet de faire des économies et de gagner du temps.

Équipée d’un panneau solaire, l’éclairage d’extérieur Litom peut convertir jusqu’à 17 % du rayonnement solaire en énergie électrique. Son utilisation n’aura donc que peu d’impact sur votre facture d’électricité. Le panneau, conçu à partir de matériaux ABS durables, peut résister aux pires conditions climatiques et en hiver, il garantit de toujours vous éclairer même si son temps d’éclairage peut être plus court. Pour répondre à tous vos besoins, la lampe Litom dispose de 3 modes d’éclairage réglables selon vos envies.

lampe-visuel

Ses 54 LED garantissent un éclairage de qualité jusqu’à 526 lumens soit un taux de luminosité supérieure à la plupart des lampes solaires à LED. De plus, des LED supplémentaires placées sur les côtés de la lampe permettent à l’installation d’éclairer jusqu’à 270°.

Cette amplitude d’éclairage vous permet donc de vous orienter sans difficultés et ses capteurs de mouvement pouvant repérer une présence jusqu’à 120° et sur une distance de 8 mètres en font un éclairage parfait pour les grands espaces et ce, qu’une personne arrive au volant ou à pied.

lampe-solaire

Vendue avec une prise murale, la lampe Litom s’installe en quelques minutes sur n’importe quel mur et sans aucun outil. Qu’elle soit placée devant une porte, une fenêtre ou un garage, elle sera l’alliée idéale pour vous repérer et vous orienter une fois la nuit tombée.

Bouton Achat

Ces articles vont vous plaire

Dans le monde, plus de 30 000 000 de filles en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisées.

— @UNICEF_france