12 780 personnes connectées

L’alliance de deux titans : Microsoft & Nokia

La nouvelle est tombée il y a quelques jours. Nokia a signé une alliance avec Microsoft pour essayer de résister à l’essor fulgurant des concurrents Google et Apple. Ce partenariat va permettre d’accroître la pénétration des Windows Phone dans le secteur de la téléphonie mobile.

En s’associant à Microsoft, Nokia effectue un véritable virage dans sa stratégie pour dominer le marché des téléphones portables et adopte un éco-système qui pourrait s’annoncer très rémunérateur pour les deux firmes. Avec ses 460 millions de mobiles vendus, Nokia reste le numéro un mondial. Cependant, le géant est en très grosse perte de vitesse car il n’a pas su renouveler la qualité de ses appareils et s’aligner à ses concurrents dans le domaine des smartphones tactiles. Pour rebondir, Stephen Elop, le nouveau PDG de la marque finlandaise, avait promis un électrochoc pour rebondir. C’est chose faite.

Nokia abandonne son système d’exploitation Symbian pour faire de Windows Phone 7 son OS principal sur lequel il bâtira toute sa gamme de smartphones. Et MeeGo dans tout ça ? Il devient un projet open-source qui servira de laboratoire. Le constructeur apportera son expertise dans le développement hardware et l’ajout de ses services mobiles (notamment le populaire OVI Maps) à la plateforme Windows Phone. Avec ses nouvelles cartes en main, Microsoft devrait doper sensiblement l’adoption de son système d’exploitation à travers le monde et accroître la progression de sa part de marché qui n’était que de 4,2% pour l’année 2010 contre 22,7% pour Android. Au final, cette alliance pérennise le système d’exploitation Windows Phone et son éco-système, Nokia offrant de nombreux leviers de croissance.

Malgré l’association de ces deux marques titanesques, Windows Phone a encore un énorme chemin à parcourir pour concurrencer véritablement les boutiques d’applications d’Apple et de Google. Vic Gundotra, vice-président de l’ingénierie chez Google s’est amusé en ajoutant sur Twitter : « Deux dindes ne font pas un Aigle« .

Thomas Husson de Forrester précise : « Attaqué à la fois sur le haut de gamme et le bas de gamme, perdant jour après jour en terme de perception de marque, en retard sur MeeGo et n’ayant pas réussi à imposer Symbian, Nokia se devait de réagir. Même si Windows Phone 7 est encore en phase de lancement avec une attractivité relative, ce partenariat stratégique entre Nokia et Microsoft devrait intéresser certains opérateurs qui souhaitent sortir du dilemme Apple ou Google« .

Ce partenariat annonce de grands changements dans les prochains mois, la prudence est donc de mise en attendant d’avoir des indications sur les nouveaux produits à venir…

Ces articles vont vous plaire

La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille

— Khalil Gibran