12 335 personnes connectées

La technologie à la rencontre de la médecine : le bras bionique

La conférence annuelle 2011 de l’AAAS, le plus grand symposium scientifique généraliste mondial, s’est ouverte avec une présentation des dernières avancées sur le bras bionique contrôlé par la pensée. Découvrez… l’extraordinaire.

La conférence 2011 de l’association américaine pour la promotion de la science (AAAS) a été l’occasion de dévoiler les nouvelles avancées sur le bras bionique, un membre artificiel contrôlé par le cerveau. Cette prothèse de haute-technologie détecte les impulsions produites par les nerfs qui transmettent les ordres. En clair, après une période d’apprentissage, les amputés contrôlent parfaitement le bras grâce à la seule force de leur pensée : «Nous nous servons des nerfs restant dans le membre sectionné et utilisons les muscles comme un amplificateur biologique», a expliqué le Dr Kuiken lors de la conférence de presse.

L’homme amputé, dans la vidéo ci-dessus, est Glen Lehman, un ancien sergent de l’armée américaine. Il a perdu son bras droit en Irak lors de l’explosion d’une grenade. Pendant un peu plus d’une minute, il nous montre avec quelle facilité déconcertante il controle son bras, et les résultats promettent des progrès encore plus impressionnants. La science-fiction s’approche de plus en plus de la réalité… Glen Lehman est même capable de bouger ses doigts et de ressentir, réellement, le toucher.

Stuart Mead, le président de Touch Bionics, a précisé pendant le salon que ses équipes travaillent d’arrache-pieds sur l’élaboration d’une technologie qui permettrait aux utilisateurs de bras bioniques de pouvoir mouvoir les doigts indépendamment les uns des autres, ce qui est une impasse de taille depuis de nombreuses années pour le monde scientifique. La société est optimiste : il serait possible de re-créer une main capable d’effectuer pratiquement tout ce qu’une main humaine peut accomplir dans un futur proche. Rendez-vous dans 5 ans !

Il y a cinquante personnes dans le monde à bénéficier de cette technologie aujourd’hui… Et bientôt, des milliers de personnes nous l’espérons !

 

Ecrit par Anthony Jacques.

Ces articles vont vous plaire

La production d’un kilo de miel mobilise l’énergie de 6000 abeilles pendant 2 semaines

— @DailyGeekShow