12 560 personnes connectées

Pourquoi certains hommes ont une barbe rousse alors qu’ils ont les cheveux noirs ?

La génétique est une science aussi complexe que nécessaire. Elle nous permet par exemple de guérir des maladies et d’augmenter l’espérance de vie humaine. Mais on y trouve également quelques explications amusantes sur l’origine de certains aspects physiques humains. C’est par exemple le cas de la pigmentation des poils et cheveux. Ainsi, certains hommes ont des cheveux noirs mais une barbe rousse. SooCurious vous explique cette particularité atypique.

Pour comprendre le phénomène, rappelons tout d’abord quelques points élémentaires de biologie : chaque cellule humaine est composée de 46 chromosomes. 23 sont transmis par le père de l’individu, et 23 proviennent de la mère. Pour plus de clarté, on parle couramment de 23 paires de chromosomes.

Parmi les 25 000 (environ) gènes qui composent l’ADN humain, celui responsable de la pigmentation de la peau et des poils se trouve sur la paire de chromosomes n°16. Là, deux paires de gènes, où allèles, tels que sont appelés les gènes qui peuvent changer d’un individu à l’autre, déterminent la coloration.

ADN

La première de ces paires d’allèles concerne la coloration blonde ou brune. Mais l’allèle brun est dominant et l’allèle blond est récessif, ce qui veut dire que si les deux sont présents chez un foetus, l’enfant naitra nécessairement brun. Seule possibilité d’obtenir littéralement une petite tête blonde : que les deux parents transmettent l’allèle blond à leur progéniture.

La seconde des deux paires d’allèles concerne la coloration rousse ou non-rousse. Alors que l’allèle roux est récessif, l’autre est dominant. Ainsi, un enfant ne naitra roux que si ses deux parents lui transmettent l’allèle roux.

Ptit-blond
Un jeune garçon blond via Shutterstock

Une fois ces caractéristiques déterminées, le corps humain prend le relais de la génétique : les mélanocytes, qui produisent le pigment qu’on appelle mélanine, en émettent deux types : l’eumélanine et la phéomélanine. Et si la première est noire, la seconde est quant à elle plus claire et va du rouge au jaune.

Selon l’ADN d’un individu, et donc de ses allèles présents sur la paire de chromosomes n°16, les mélanocytes produisent une couleur précise. Mais au fil des générations, certaines personnes disposent de mélanges génétiques inattendus, tels que des cheveux bruns et une barbe rousse. Bien sûr, l’explication demeure théorique, la recherche concernant la pigmentation n’étant pas prioritaire par rapport à d’autres particularités génétiques, comme des maladies.

Barbe-rousse
Un homme à barbe rousse via Shutterstock

Cette particularité est réellement amusante, mais elle illustre surtout l’aspect extraordinaire de la nature : malgré un socle génétique commun à tous les hommes, ceux-ci sont tous différents. Si ce genre de sujet vous intéresse, découvrez également comment des scientifiques chinois ont créé des mutants en modifiant le code génétique d’embryons humains. Connaissez-vous quelqu’un qui aurait des cheveux noirs et une barbe rousse, ou ignoriez-vous que ce genre de particularités existait ?

À la Renaissance, loucher était caractéristique de beauté pour les femmes italiennes.

— @DailyGeekShow