12 773 personnes connectées

Keep Talking and Nobody Explodes : ce jeu explosif où parler pour ne rien dire vous coûtera la vie !

La lumière s’allume et vous regardez autour de vous. Rien dans la pièce, seulement cette valise bizarre aux bips, lumières, boutons et autres inscriptions étranges. Une bombe ! C’est une bombe ! Bien que vous n’ayez aucune idée de ce que vous devez faire, le choix est simple : désamorcer cette chose ou mourir. Heureusement ça n’est qu’un jeu et vous n’êtes pas seul pour vous en sortir. Keep Talking and Nobody Explodes, ce titre indépendant où vous devrez compter sur le cerveau de vos amis pour survivre.

 

C’est lors du Global Game Jam 2014, cet événement mondial où n’importe qui dans le monde peut développer son jeu et le présenter au terme de 48h d’efforts, que le plus amusant des engins explosifs a été créé. Du moins son prototype. Ce sont Ben Kane, Allen Pestaluky et Brian Fetter, 3 développeurs d’Ottawa au Canada, qui se regroupent pour l’occasion sous le nom de Steel Crate Games. Leur jeu innovant provoque de vives réactions positives et ils décident alors de terminer le projet et de le soumettre au public sous le nom évocateur de Keep Talking and Nobody Explodes. Le 8 octobre 2015 la bombe est lâchée.

KTANE2

Comment ça il faut continuer de parler et personne n’explosera ? D’habitude il faut tirer sur les bombes pour les faire exploser, cliquer dessus pour les désamorcer ou tout simplement les fuir ! Maintenant il va falloir parler ? Oui. Vous avez sûrement déjà vu un de ces films où le protagoniste se retrouve confronté à un boitier plein de fils reliés de la plus atroce des façons, menaçant de déclencher une assemblage d’explosifs avec pour seule aide un expert en déminage à l’autre bout du pays qui lui donne des instructions sans queue ni tête par téléphone ? Alors vous avez déjà une petite idée de ce qu’est ce jeu.

À l’origine, le concept des développeurs vient d’un constat simple. L’Oculus Rift est très plaisant à utiliser, mais très égoïste. En effet, vos amis présents doivent en général vous regarder voyager dans un monde virtuel et simplement attendre leur tour pour eux aussi pouvoir jouir des postures bizarres et faire des « Ah ! » des « Oh ! » ou autres onomatopées. Pourquoi ne pas créer un jeu qui nécessiterait d’interagir avec un coéquipier ? Une bombe d’idée.

KTANE1

Sur le principe du party game ou jeu coopératif en français, Keep Talking and Nobody Explodes est jouable de 2 à autant de joueurs que vous pouvez en gérer. Il est disponible en version originale (anglaise) sur PC, MAC et PS4. Bien entendu, l’idée de base étant d’exploiter les nouvelles technologies de réalité virtuelle, il est compatible avec les différents casques proposés par le marché.

Dans ce jeu, le joueur principal, ou Démineur, est le seul à voir l’écran avec la bombe et à pouvoir interagir avec elle. Les commandes sont peu nombreuses, simples et très intuitives. L’Expert, lui, n’a qu’un tas de feuilles sous les yeux avec des informations tout à fait incompréhensibles. Du moins au début. Il va devoir vite comprendre de quoi il s’agit, sinon son collègue risque d’y passer. Le jeu n’étant disponible qu’en version originale pour l’instant, le guide du petit démineur est entièrement en anglais. Anglophobes pas de panique ! La communauté Steam a bien vite fait de traduire le précieux manuel dans à peu près toutes les langues.

KTANE5

En jeu, la bombe se présente comme une valise avec 12 emplacements pour 11 modules maximum parmi les 14 variations. Chaque module est indépendant et doit être désamorcé pour sauver le monde. Le travail est simple. Le Démineur doit donner les informations sur la configuration de la bombe et décrire précisément ce qu’il voit. L’Expert, fort de ces précieuses informations, devra lui indiquer la marche à suivre pour résoudre ces énigmes une par une. Simple donc, mais pas facile. Des problèmes évidents de communication surviennent dès les premières secondes. « 3e fil en partant du haut ou du bas ? », « Attend, c’est écrit YOUR, UR ou YOU’RE ? » et ainsi de suite.

Avec le temps, des codes implicites se mettent en place. Les habitudes et la complicité facilitent le jeu mais il reste quelques défis. Le temps par exemple. Toute bombe digne de ce nom possède un compte à rebours et cette limite sera souvent responsable de l’échec de la mission. Autre problème, le nombre de modules et leur diversité. Il faudra être réactif et méthodique pour venir à bout de chacun sans se tromper. La plupart du temps vous aurez droit à 3 erreurs, mais parfois la moindre décision prise à la légère sera fatale.

KTANE8

D’autres sources de stress pourront survenir aux pires moments. Comme ce satané réveil qui prendra un malin plaisir à vous faire sursauter en sonnant n’importe quand. La lumière de la pièce elle-même pourrait s’éteindre, vous laissant dans le noir au moment où vous alliez couper le fil rouge. Rouge ? Ou était-ce le bleu ? Au final, ce sont plusieurs mini-jeux de réflexion qui devront être maitrisés par les deux parties. Le classique Simon Says, le morse ou le principe du labyrinthe sont le genre d’épreuves que vous allez affronter sous la pression.

Les challenges s’enchainant, la difficulté augmente. Forcément. Assez vite, on se retrouve avec 11 modules à résoudre en très peu de temps où chaque erreur est fatale. La limite de vos capacités pourrait bien être atteinte avant ça. Mais une solution simple existe. Il suffit de demander plus d’Experts ! Si plusieurs esprits travaillent pour vous à la résolution de modules spécifiques en parallèle, vous pouvez vous concentrer sur le partage d’information et ainsi gagner un temps précieux, mais aussi générer quelques quiproquos et autres embrouilles susceptibles de mettre à mal bien des amitiés.

KTANE7KTANE4ezgif-1254954844573ac8c4658b2985202660

 

Yippee-ki-yay ! Cette petite bombe indépendante porte bien son nom. Keep Talking and Nobody Explodes est un jeu coopératif asymétrique qui se concentre sur votre capacité à délivrer la bonne information la plus précise possible et au bon moment. Cela vous demandera d’être rigoureux, méthodique, rapide, concentré en gardant toujours votre sang-froid pour mettre à profit chaque seconde qui vous sépare de l’explosion. Mais ne vous inquiétez pas, même dans la mort, des fous rires peuvent éclater.