12 942 personnes connectées

La sonde Juno nous offre l’un des clichés les plus détaillés de Jupiter

À des centaines de millions de kilomètres au-dessus de nos têtes, se trouve la sonde spatiale de la NASA, Juno, vaisseau de 3,6 tonnes alimenté grâce à l’énergie solaire. Partie de la Terre en août 2011, la sonde est arrivée le 4 juillet 2016 en orbite autour de Jupiter. Récemment, l’outil JunoCam installé sur la sonde a réussi à capturer un cliché de Jupiter d’une grande rareté.

Le 11 décembre 2016, la caméra JunoCam a capturé un cliché des latitudes nord (Coordonnées géographiques : 26°56′03″) de la géante gazeuse Jupiter, une planète constituée essentiellement de gaz légers, c’est-à-dire d’hydrogène et d’hélium. Ce splendide cliché a été pris alors que le vaisseau effectuait un survol de la plus grande planète du Système solaire, à environ 16 600 km au-dessus de ses nuages.

© NASA - Cliché de la géante gazeuse Jupiter https://www.nasa.gov/image-feature/jpl/pia21378/juno-s-close-look-at-a-little-red-spot
© NASA – Cliché de la géante gazeuse Jupiter

Ce point de vue offre la perception de NN-LRS-1, nom donné à la troisième plus grande tempête (vortex anticyclonique) de Jupiter étudiée en 23 ans. Cette tempête est représentée par la tache rougeâtre en bas à gauche de l’image. On estime que cet anticyclone mesure 15 000 kilomètres de longueur et 12 000 kilomètres de largeur, il est donc plus grand que la Terre ! Si vous regardez bien, vous pouvez distinguer les contours des nuages tourbillonnants de la planète.

JunoCam n’est pas destinée à fournir des éléments clés à la mission, car cette caméra est un outil destiné au grand public servant à montrer au monde entier les images de l’incroyable mission Juno. Par ailleurs, il y a d’autres caméras qui s’occupent d’étudier la ceinture de radiation et la magnétosphère de Jupiter ainsi que sa structure interne.

Les substances gazeuses de Jupiter

Les membres du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA demandent d’ailleurs au grand public de choisir eux-mêmes les images à prendre afin de publier les données et permettre aux personnes compétentes d’améliorer leur qualité. Si vous le souhaitez, vous pouvez tenter le coup sur le site dédié à la JunoCam !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux