12 732 personnes connectées

Les robots sont déjà capables de remplacer les journalistes pour écrire des articles

Les robots sont désormais capables d’écrire des brèves comme de véritables journalistes ! Certains d’entre eux sont déjà capables d’écrire des articles de presse aussi bien que les hommes. La rédaction (bien humaine) de DGS vous dit tout sur cette innovation qui est en train de bouleverser le monde de l’information.

Quelques minutes après la dernière annonce des résultats trimestriels d’Apple, l’agence Associated Press (l’une des plus grosses agences de presse du monde et basée aux États-Unis) publiait un article à propos de ces résultats. La particularité de cette brève n’était pas qu’elle s’extasiait des résultats records d’Apple, mais qu’elle avait été rédigée par un robot. D’ailleurs, à la lecture, si ce n’est son style particulièrement froid et distant, rien ne laisse présager que le texte a été généré par un logiciel. Ce qui pouvait se voir en bas du texte : « Cet article a été généré par Automated Insight. »

L’agence Associated Press s’est en effet récemment associée à la société Automated Insight pour ce qui concerne les publications de résultats trimestriels. Les publications de résultats trimestriels constituent une étape obligée dans le monde du journalisme financier, exigeant de la précision et de la rapidité de la part des journalistes, plaçant les journalistes dans des situations particulièrement tendues. La plateforme Wordsmith d’Automated Insight, elle, peut produire jusqu’à des centaines d’articles par seconde, mêlant résultats financiers et citations de membres des entreprises dans un style… factuel et ennuyeux.

Données Financières
L’automatisation concerne surtout le domaine de la finance via Shutterstock

Associated Press a annoncé que l’utilisation de Wordsmith avait déjà grandement facilité le travail concernant le journalisme économique et que cela avait justement beaucoup aidé les journalistes « authentiques » ! En effet, ces « robots-journalistes » existent surtout pour effectuer les tâches les plus répétitives, minutieuses et fastidieuses, et aident donc les véritables humains dans leurs tâches. Il n’y a donc pour l’instant pas matière à s’inquiéter : aucun emploi n’a encore été retiré à un humain au profit d’un robot. Et cela pour encore longtemps, car les robots sont encore loin de pouvoir faire preuve d’autant de panache que certains journalistes de chair et de sang !

logiciel d'écriture
Les « robots-journalistes » constituent déjà une aide réelle via Shutterstock

Ouf ! Nous pouvons donc souffler encore pendant quelques années, puisque les « robots-journalistes » doués d’une réflexion aussi poussée que celle des humains n’ont pas encore vu le jour. À la rédac’, plusieurs d’entre nous pensent qu’il serait amusant d’avoir de tels robots pour nous aider dans l’écriture de nos articles ;). Cela nous rappelle d’ailleurs ces robots capables d’écrire des romans. Seriez-vous prêt à vous abonner à un journal entièrement écrit pas un robot ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux