13 589 personnes connectées

Suivez l’aventure de Jody, cette photographe qui a voyagé durant deux mois sur le train le plus dangereux du Sahara

Jody est une jeune femme qui a le goût de l’aventure et du voyage, et c’est le moins que l’on puisse dire. Pour son dernière périple, la jeune femme n’a pas hésité à embarquer durant deux mois sur le train le plus long et le plus dangereux qui traverse le désert du Sahara. SooCurious partage avec vous les détails de cette aventure hors normes. 

Photographe de profession, Jody MacDonald est une jeune femme d’origine canadienne qui a toujours été fascinée par le Sahara. Alors, un jour, elle a décidé de franchir le pas et de traverser ce majestueux désert à bord d’un train aussi gigantesque que dangereux en compagnie de quelques amis.

canadienne-voyage-train-sahara-6

En effet, ce train n’est pas tout à fait conçu pour accueillir des personnes, puisque son but premier est de transporter du fer. Aussi, les conditions climatiques qu’il traverse sont extrêmes : tempêtes de sable, chaleur caniculaire ou encore vents extrêmes, autant d’épreuves qui rendent le voyage très difficile.

Quant à sa taille, elle est tout simplement impressionnante puisqu’il ne mesure pas moins de 2,5 km de long !

canadienne-voyage-train-sahara

C’est à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, que le périple de Jody a commencé. Accompagnée de ses amis, celle-ci a pu profiter de paysages à couper le souffle qu’elle n’a pas hésité à immortaliser dans des clichés saisissants. Malheureusement, elle a aussi été confrontée à quelques mésaventures.

Elle confie à propos de l’une d’entre elles : « Une tempête de sable est arrivée très rapidement vers nous. Je me suis arrêtée quelques instants pour prendre des photos et avant que je ne m’en rende compte, le vent s’est levé et il a commencé à pleuvoir. En seulement quelques minutes, le vent soufflait à 150 km/h. J’ai cru que ma peau allait littéralement se décoller à cause des rafales, mais aussi du sable qui me fouettait. Je n’avais jamais vécu des conditions climatiques aussi extrêmes auparavant. »

canadienne-voyage-train-sahara7

Pourtant, tout ce que retiendra Jody de cette aventure, ce n’est que du positif. Elle raconte ainsi : « Quand j’étais gamine, je regardais les pages des magazines de nature en espérant vivre une aventure telle que celle-ci, et je n’ai pas été déçue. Ce périple a été le seul moment de ma vie où mes rêves ont rencontré la réalité. »

canadienne-voyage-train-sahara4canadienne-voyage-train-sahara5canadienne-voyage-train-sahara8 canadienne-voyage-train-sahara12 canadienne-voyage-train-sahara11 canadienne-voyage-train-sahara10 canadienne-voyage-train-sahara-1 canadienne-voyage-train-sahara-2

canadienne-voyage-train-sahara-14

C’est une aventure incroyable qu’a vécue Jody ! A la rédaction, nous admirons beaucoup son courage et sa détermination quant à la réalisation de ses rêves et nous espérons avoir la chance un jour de réaliser un tel voyage. Si vous avez aimé l’histoire de cette jeune femme, alors n’hésitez pas à découvrir celle de Norma, cette super mamie de 90 ans qui a décidé de partir à l’aventure plutôt que de soigner son cancer.

Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.

— John Barrymore