12 387 personnes connectées

42 conseils pour rendre votre CV bien meilleur que les autres

ImageUneentreprise Un homme avec un CV via Shutterstock

Le curriculum vitae est un élément indispensable dans toute recherche d’emploi. Pourtant sa confection est souvent un casse-tête pour le candidat, qui ne sait par où commencer. DGS vous propose donc de vous aider étape par étape avec la liste des 42 éléments à connaitre pour créer un CV en béton ! 

 

1. Mettez en valeur vos expériences les plus pertinentes

La règle numéro 1 pour la rédaction d’un CV : faire des versions différentes pour chaque emploi auquel vous postulez. Après tout, le CV doit montrer au recruteur que vous avez l’ensemble des compétences, l’expérience et les qualifications nécessaires pour le job. Il faut donc rendre la lecture de votre CV plus facile et montrer d’entrée de jeu que vous êtes la bonne personne.

 

2. Ne paniquez pas si vous n’avez aucune expérience pertinente

Même si vous sortez fraichement de l’université, vous pouvez renforcer votre manque d’expérience en énumérant vos compétences, projets et cours liés au poste à pouvoir.

 

3. Optimisez votre CV pour les systèmes de suivi des candidats

Beaucoup de grandes entreprises (et même quelques petites) utilisent des systèmes de suivi des candidats pour éliminer les non qualifiés. Le système scanne votre CV en détectant des mots clés et expressions puis les marque et envoie seulement les candidatures les plus qualifiées pour qu’un être humain les examine plus en détail.

Vous vous doutez bien sûr que cette stratégie n’est pas parfaite. Pour donner plus de chances à votre CV il faut donc une mise en forme simple, inclure les bons mots-clés (sans trop en faire) et une vigilance accrue pour les fautes d’orthographe.

 

shutterstock_163379360
Un curriculum vitae via Shutterstock

 

4. Ne copiez pas l’intitulé exact du poste décrit par le recruteur

En effet, reprendre les compétences exactes et les termes décrits par le recruteur n’est pas en soi une très bonne idée. Il est bien sûr important de montrer que vous avez les atouts recherchés par l’entreprise mais il faut savoir être subtil. Au lieu de copier-coller les mots exacts du recruteur, trouvez des synonymes, énumérez les choses en détail pour étayer votre CV.

 

5. Utilisez des données

Vous avez peut-être déjà entendu dire que les recruteurs aiment les nombres. C’est une réalité. Une phrase comme « l’augmentation des ventes dans la région Nord est de 300 % » peut en effet plaire à l’employeur. Utilisez donc si possible des pourcentages intéressants, des chiffres significatifs…  Mais n’en faites pas trop non plus.

 

6. N’incluez rien de personnel

Cela semble évident ? Pourtant le directeur des ressources humaines de Google dit voir très souvent des informations personnelles sur des CV. Au moment de savoir si oui ou non vous devez mettre cet élément, faites le test du New York Times. En d’autres termes, posez-vous la question de savoir si vous voudriez voir cette information personnelle sur la première page d’un grand journal. Si la réponse est non, c’est qu’il ne faut pas non plus la mettre dans votre CV.

 

shutterstock_140487772
Un homme qui regarde un document via Shutterstock

7. Incluez des compétences simples et pas forcément techniques

La technique « des réalisations quantifiables » fonctionne aussi pour les compétences non techniques. Assurez-vous que chaque point décrit une compétence que le gestionnaire d’embauche cherche, puis utilisez des faits et des chiffres pour étayez ces qualités.

 

8. N’incluez pas des compétences trop évidentes

Parce que tout le monde suppose que vous savez comment utiliser Microsoft Word, Internet… inutile de l’ajouter dans un CV. En plus, cela vous permettra de gagner de la place pour mettre plus en évidence les compétences qui vous feront sortir du lot.

 

9. Incluez vos expériences dans le bénévolat

Si, lors d’un travail bénévole, vous avez acquis des compétences qui pourraient s’appliquer à l’emploi pour lequel vous postulez, n’hésitez pas à inclure cette expérience en expliquant le projet, le fonctionnement, votre implication… Cela peut renforcer vos compétences par exemple.

 

shutterstock_210347002
Une femme en entretien via Shutterstock

 

10. Ne faites pas mention d’un travail avec des organisations controversées

Si vous avez fait du bénévolat pour collecter des fonds pour un politicien, ne le mentionnez pas. Vous ne savez pas qui est le recruteur, ses intérêts ou ses penchants politiques. Ce genre d’informations peut très souvent freiner les employeurs.

 

11. Incluez certaines réalisations personnelles significatives

Si vous avez fait quelque chose de cool dans votre vie personnelle et qui renforce les compétences recherchées par l’entreprise, n’hésitez pas à l’ajouter à votre CV. Peut-être que vous avez couru quelques marathons, ce qui montre votre esprit aventureux, un désir de vous mettre au défi…

 

12. N’incluez pas des passe-temps aléatoires ou rebutants

Les recruteurs ne se soucient sans doute pas que vous aimiez le basket-ball, que vous fassiez partie d’un club de lecture ou que vous soyez membre d’un groupe Donjons et Dragons. Enlevez tout ce qui n’a pas de rapport direct avec le travail que vous cherchez.

 

shutterstock_144553535
Un homme choqué devant des CV via Shutterstock

 

13. Trouvez de nouveaux points de vue pour expliquer vos expériences

Si vous n’avez pas l’expérience exacte pour le poste, pas d’inquiétude. Vous pouvez simplement modifier la façon dont vous expliquez les choses.

 

14. Ne pas en faire trop

Il ne faut pas survendre vos expériences simples telles que la garde d’enfants faite au collège. Il est très probable que l’employeur n’en tienne même pas compte. Mettez plutôt en évidence d’autres expériences ou des compétences importantes.

 

15. Montrez comment vous avez évolué dans vos postes antérieurs

Soulignez vos promotions, comment vous avez réussi à vous insérer dans l’entreprise et à y évoluer. Cela montrera à l’employeur que vous êtes investi et capable de progresser, et donc de faire progresser son entreprise.

 

shutterstock_132094193
Un entretien avec un candidat via Shutterstock

 

16. N’utilisez pas de longues explications

Il n’y a qu’une situation où vous devez expliquer correctement les choses de façon claire : lorsque vous avez fait un énorme changement de carrière. Passer par exemple du développement des affaires à la commercialisation demande quelques explications et surtout une formulation qui montrera quelles compétences chaque poste vous a permis d’acquérir. Pas besoin de gaspiller de la place en expliquant des postes similaires.

 

17. Envisagez de faire un petit résumé

Un récapitulatif, qui se compose de quelques lignes au début d’un CV, peut donner aux employeurs potentiels un large aperçu de vos compétences et de vos expériences. Il est également idéal lorsque vous avez un tas de compétences différentes. Vous pouvez alors donner un fil conducteur au lecteur, pour qu’il voie un ensemble au lieu d’un gros fouillis.

 

18. Ne cachez pas vos périodes de chômage

Si vous cachez vos périodes inactives, en mettant par exemple des années pour vos périodes de travail sans détailler les mois, l’employeur risque de s’en rendre compte. Soyez honnête ! Expliquez simplement ce que vous avez fait pendant ce laps de temps, des voyages, des projets personnels… Valorisez ces périodes au lieu de simplement les omettre.

 

shutterstock_226509925
Une femme a un entretien via Shutterstock

 

19. Ne mentez pas

Pour des raisons évidentes, tout ce qui n’est pas vrai à 100 % ne doit pas apparaitre sur votre CV.

 

20. N’utilisez pas de phrases toutes faites

Parce que les gestionnaires d’embauche sont vraiment agacés de voir dans les descriptions « travailleur acharné, esprit d’équipe ou avec le souci du détail », évitez les clichés. Ces phrases que l’on voit sur tous les CV ne sont pas du tout un plus pour celui-ci, qui est catégorisé comme « classique ». Donnez un peu plus de personnalité à votre CV !

 

21. Utilisez le langage courant

Utiliser de grands mots ne vous rendra pas plus intelligent. Le langage soutenu ou trop recherché est à proscrire de votre CV. Parlez sur votre CV comme lorsque vous parlerez lors de l’entretien.

 

shutterstock_141127705
Un homme qui tend son CV via Shutterstock

 

22. N’utilisez pas de phrases négatives

Vous devez être prudent quant à la connotation négative de certains mots, même si vous les utilisez de manière positive. Le recruteur aura tendance à assimiler le mot à votre CV et donc à vous. Soyez toujours très positif.

 

23. Utilisez des verbes puissants

Certains sont bien trop utilisés dans les CV : « conduire », « manipuler » ou « gérer ». A la place, utilisez des verbes comme « tracer », « administrer », « consolider », bien moins utilisés et qui vous feront paraitre bien plus confiant et compétent.

 

24. N’incluez pas des choses comme « Références fournies sur demande »

N’incluez pas ce type de phrases. Cela prend de la place, n’est pas vraiment nécessaire et surtout cela vous fera paraitre assez présomptueux.

 

shutterstock_143568139
Des personnes regardent une tablette via Shutterstock

 

25. Pensez à mettre vos coordonnées

C’est assez basique mais vous seriez surpris par le nombre de CV n’indiquant pas ce type d’informations essentielles. Donc n’oubliez pas vos nom, prénom, adresse postale, adresse mail, numéro de téléphone (fixe et mobile si possible), l’URL de votre LinkedIn (si vous en avez un)…

 

26. Ne mettez pas tout ce qui peut vous discriminer

Même s’il est illégal de discriminer un candidat en raison de son âge, son état matrimonial, son sexe, sa religion, ses origines, sa couleur de peau, cela ne signifie pas que les employeurs ne le font pas. Gardez toutes les chances de votre côté et laissez certains détails de côté.

 

27. Ne faites tenir votre CV que sur une page

Les recruteurs lisent beaucoup de CV et ne s’attarderont pas sur le vôtre. Alors réduisez l’information, il faut que votre CV soit le plus bref et succinct possible tout en étant pertinent. Laszlo Bock, vice-président des opérations chez Google, recommande une page pour tous les 10 ans d’expérience de travail.

 

shutterstock_151397648
Un homme avec beaucoup de CV via Shutterstock

 

28. Ne compressez pas non plus votre CV

Un joli CV donnera plus envie au recruteur de le lire, qu’un bloc de dizaines de compétences suivi d’un autre amas d’expériences. Soyez sélectif ! Il vaut mieux moins d’informations et une lecture plus agréable, que beaucoup d’informations et pas de lecture du tout. Espacez bien vos paragraphes, séparez tout correctement et choisissez des polices lisibles.

 

29. Misez sur un CV créatif ou numérique

Un CV qui ressemble à une infographie, une visualisation de données, ou même une vidéo ou une présentation numérique peuvent être un excellent moyen de se démarquer. Attention, bien entendu faites un minimum de recherches sur l’entreprise pour savoir si celle-ci est plutôt traditionnelle et formelle ou si elle aime les initiatives de ce type.

 

30. Ne passez pas tout votre temps sur la conception

Les recruteurs disent que les demandeurs se focalisent trop souvent sur la mise en page au lieu de s’attarder plutôt sur le contenu. Assurez-vous que la bonne information soit mise en évidence, en priorité.

 

shutterstock_172060496
Un curriculum vitae via Shutterstock

 

31. N’hésitez pas à vous inspirer de modèles

Vous voulez que votre CV ait l’air bien conçu, sans perdre trop de temps ? Cherchez des modèles préconçus. Ainsi votre CV sera joli et le contenu de qualité.

 

32. N’utilisez pas plusieurs styles d’écriture

Il est préférable de s’en tenir à une police de base. Des polices d’écriture différentes à chaque paragraphe peuvent être désagréables pour l’expérience de lecture.

 

33. Démarquez les titres concernant vos emplois et entreprises

Au lieu d’utiliser des polices différentes pour vos titres, misez plutôt sur l’écriture en italique ou en gras, ou jouez avec la taille de la police.

 

shutterstock_121806508
Des hommes regardent un CV via Shutterstock

 

34. N’allez pas trop loin

Si chaque mot est soit en italique, soit en majuscule, soit en gras, le CV peut être, au mieux distrayant, au pire ennuyeux. Alors utilisez ces accentuations par petites touches et pour mettre en valeur seulement certains contenus primordiaux.

 

35. Alignez les dates et les lieux à droite ou à gauche

Ce petit changement rendra la lecture de votre CV plus facile et plus directe. Faites ça, de la même manière, pour chaque emploi que vous avez occupé.

 

36. N’utilisez pas plus de deux lignes pour un résumé

Les gestionnaires d’embauche ont tendance à passer moins de 20 secondes à lire un CV. Cette petite astuce donnera donc plus de chance à votre CV d’être lu correctement sans que le recruteur ne bâcle les points les plus importants.

 

shutterstock_182480570
Un homme devant une feuille via Shutterstock

 

37. Utilisez des chiffres au lieu de les écrire en lettres

Parce que 4 et 22 % prend bien moins de temps à lire que « quatre » et « vingt-deux pour cent », ce petit plus est important. En outre, cela fait encore une fois gagner de la place.

 

38. N’envoyez pas un document Word

Ne pas envoyer un CV en format Word (ou tout autre format d’ailleurs) est très important. Lorsque le recruteur ouvre un mail il veut pouvoir lire le CV directement comme lorsqu’il ouvre son courrier. Or sous Word, le fichier a tendance à s’ouvrir pour l’éditer. Le plus efficace est d’enregistrer son document en PDF, ainsi le document s’ouvre sans problème et le recruteur peut s’en servir comme bon lui semble.

 

39. Comparez vos CV avec vos collègues

Regardez comment ils décrivent leurs fonctions et la société. Ils pourront vous inspirer pour vos propres descriptions. De plus, un regard neuf sur votre CV permettra la correction de quelques erreurs que vous-même n’auriez jamais remarquées. Demandez-leur leurs impressions. Vous aurez alors un aperçu de la façon dont un recruteur percevra votre CV.

 

shutterstock_233539204
Une femme devant son ordinateur via Shutterstock

 

40. Vérifiez l’orthographe

Relisez-vous, faites-vous relire, plusieurs fois.

 

41. Faites LE CV des CV

Vous vous souvenez de la règle numéro 1 sur l’adaptation de votre CV ? Eh bien la création d’un CV retraçant toutes vos expériences, emplois, année après année, vous aidera dans cette démarche. Il s’agit de retracer avec minutie tous les postes occupés pour avoir un ensemble détaillé de ce qui correspondrait le mieux à vos expériences. Il s’agit d’une base de données en quelque sorte. Ainsi, à chaque fois que vous postulez pour un emploi vous n’avez plus qu’à sélectionner les expériences qui ont un lien avec la candidature parmi toutes vos expériences.

 

42. Faites attention à ne pas envoyer le mauvais message

Vous voulez savoir si votre CV est correctement construit, avec les bonnes choses à l’intérieur ? Essayez donc TagCrowd, ce petit outil va créer une image représentant les mots les plus fréquents apparaissant dans votre CV. En un coup d’oeil vous savez quels sont les mots les plus courants et donc le message que vous faites passer au recruteur.

 

Ces petites astuces sont vraiment très utiles. A la rédaction, on espère grandement que cela aidera ceux qui en ont besoin. On leur conseille d’ailleurs de jeter un coup d’oeil aux 5 éléments que les recruteurs regardent particulièrement sur les CV pour parfaire un peu plus leur curriculum vitae. Et vous, avez-vous des conseils pour embellir un CV ?

Ces articles vont vous plaire

— Denys Gagnon

Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.