12 691 personnes connectées

8 gros boulets absolument insupportables qu’on doit se traîner dans les jeux vidéo

Dans certains jeux vidéo ce n’est pas votre peau que vous devez sauver, mais celle de quelqu’un d’autre ! Bien sûr cette personne n’est aucunement capable d’assurer sa propre sécurité, sinon on ne serait pas là. Pire, elle n’a souvent aucun bon sens et n’a pas sa pareille pour nous mettre dans l’embarras. On revient avec vous sur les huit plus gros de ces boulets qu’on a dû se trainer pendant nos parties.

 

Sleepwalker – Lee

Sleepwalker porte, comme son nom l’indique, sur un somnambule. Et qui dit somnambulisme dit ne pas être conscient qu’on se déplace. Ici, c’est Lee le somnambule, et vous êtes son fidèle chien Raph qui doit le protéger par tous les moyens et le guider vers son lit après que celui-ci est sorti par la fenêtre de sa chambre grande ouverte. Vu comme ça, ça partait déjà mal…

 

Secret of Mana – Les compagnons

Secret of Mana est un jeu extraordinaire avec ses graphismes chatoyants et son scénario mémorable. Mais vos deux compagnons d’armes, lorsque vous les laissiez agir d’eux-mêmes, avaient une fâcheuse tendance à aller taper sur tout ce qui bougeait, le problème étant qu’ils n’avaient pas les moyens de leurs ambitions. Vous deviez donc soit engager les combats vous aussi pour les défendre, soit changer les réglages de sorte qu’ils soient moins agressifs.

 

Metal Gear Solid 3 : Snake Eater – Eva

Au milieu du sac de noeuds qu’est MGS3, Eva est un cas à part. D’abord très autonome au début de l’aventure, Eva se retrouve blessée et affamée à la fin du jeu et vous devez l’escorter… Si ce n’est que ses plaintes permanentes rendent la discrétion impossible. L’alternative découverte par certains joueurs consisterait à utiliser sur elle le fusil à dards tranquillisants et à la transporter comme un paquet… Pas très flatteur.

 

Phoenix Wright – Paul Defès

Phoenix Wright est un personnage d’une classe imparable ! … Ce qui nous pousse à nous demander comment son meilleur ami peut être Paul Defès. Archétype de la personne que l’on aimerait surtout pas avoir pour amie, Paul est lourd et pas très malin, et il incombe à Phoenix de le défendre lorsque ce dernier est accusé de meurtre. Ayez des amis…

 

Super Mario World : Yoshi’s Island – Bébé Mario

Yoshi’s Island demeure un immense bonheur à jouer, mais une épée de Damoclès plane toujours au-dessus de la tête des joueurs, enfin en l’occurrence repose sur le dos de Yoshi. On parle bien sûr de Bébé Mario, que le dinosaure préféré de tous trimbale sur son dos à travers toute l’île. Au moindre coup d’un ennemi le futur héros est désarçonné, et il incombe à Yoshi de le récupérer dans les dix secondes avant qu’il soit emmené par les sbires de Kamek. Le tout au son de ses geignements insupportables.

 

The Legend of Zelda : Ocarina of Time – Navi

Navi est un personnage à part entière de Ocarina of Time, et preuve de son importance elle a droit à un doublage, une première dans l’histoire de la série The Legend of Zelda. Cependant on ne peut s’empêcher de considérer cet honneur avec circonspection lorsqu’on entend tous les conseils particulièrement inutiles qu’elle ne cesse de répéter à longueur de temps. Eh oui, on doit bien la supporter jusqu’à la fin du jeu car elle est un élément clef de l’intrigue.

 

Golden Eye – Natalya

Golden Eye est sans doute l’un des meilleurs jeux adaptés d’un film. Qui dit adaptation dit reprise de certains personnages, et en incarnant James Bond en jeu on se retrouve à nouveau avec Natalya à nos côtés. Seulement, si Natalya est une experte en informatique, elle est moins versée dans l’art de la couverture et se promène comme si de rien n’était au milieu de tirs croisés. Bien sûr la moindre balle perdue, même venant de vous, lui vaudra la mort, et ce sera alors Game Over.

 

Resident Evil 4 – Ashley

Dans Resident Evil 4 la mission de l’agent Leon Scott Kennedy consiste à retrouver et rapatrier la fille du président des États-Unis, Ashley Graham, dans un village rural espagnol. Être la fille du président américain et se faire kidnapper, il faut quand même le faire. Mais quand on constate la stupidité de la jeune fille, on ne peut que comprendre… Il suffit de tourner le dos pour qu’elle se fasse à nouveau emmener sans même sauver les apparences en tentant de se défendre. Il est cependant possible, le temps de sécuriser le périmètre, de la faire se cacher dans une benne à ordures…

 

Heureusement que ces jeux sont intrinsèquement très bons car autrement on aurait balancé notre manette depuis longtemps. Quand on a à protéger des personnages de ce genre on aurait envie d’oublier l’altruisme et de les abandonner à leur sort… Enfin, en un sens, ces jeux nous ont appris l’abnégation 😛 Aimez-vous ce genre de jeux où vous devez protéger un compagnon ou ces titres vous agacent-ils ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux