12 163 personnes connectées

Grâce aux jeux vidéo, 450 000 euros ont été récoltés pour les sinistrés de l’ouragan Irma

L’ouragan Irma a dévasté les îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Devant l’étendue des dégâts, un élan de solidarité s’est emparé de la communauté internationale… mais aussi de celle du jeu vidéo. Le Z Event, comme l’a nommé son créateur ZeratoR, a diffusé en direct pendant trois jours les parties d’une trentaine de joueurs différents. Le but ? Récolter de l’argent pour les sinistrés de l’ouragan Irma.

Le phénomène du streaming

Cette collecte de fond a été initiée par Adrien Nougaret, un streamer mieux connu sous le pseudo de ZeratoR. Il y a quatre mois, lui et son ami Alex, dont le pseudo est Dash sur la plate-forme de streaming Twitch, ont voulu lancer un marathon du jeu vidéo avec de nombreux YouTubeurs français. Diffuser sa session de jeu vidéo est un phénomène internet qui prend de plus en plus d’ampleur. Les spectateurs regardent le streaming afin de suivre les péripéties de joueurs « pros », et donc supposément meilleurs et plus spectaculaires que les gamers traditionnels.

Avec ces diffusions, de nombreux streamers mettent en place un système de dons qui leur permettent, pour certains d’entre eux, de vivre de cet argent. Les spectateurs n’ont qu’à cliquer sur le bouton de donation et choisir la somme qu’ils veulent donner. En guise de récompense, le streamer peut le remercier en direct, et le donneur peut voir son nom affiché sur le fil de discussion. « Quand quelqu’un donne 1 000 euros, ça s’affiche à l’écran, on réagit en direct, on hurle que c’est incroyable » indique ZeratoR à RMC. « Mais ils ne sont pas forcément au courant de tout ce qui se passe, des associations existantes comme la Croix Rouge ».

450 000 euros récoltés pour la Croix Rouge

Le Z Event a combiné la passion du jeu vidéo en aide caritative. Ce marathon a réuni 30 différentes communautés du jeu vidéo autour d’un même et unique but : récolter le plus d’argent possible pour le reverser à la Croix Rouge. L’association a d’ailleurs fourni les locaux et le mobilier à Montpellier. Si les dons n’étaient pas destinés à une cause particulière, les récents événements ont poussé les gamers à reverser l’argent aux sinistrés de l’ouragan Irma. En 50 heures de jeu, ils ont récolté 450 000 euros. D’ailleurs, Emmanuel Macron, pour ne citer que lui, a félicité dans un tweet.

Pour autant, l’organisation de tout cela a un budget. « On avait peur que, dans la maison, tout le monde n’ait pas l’électricité, ou que les plombs sautent… Il y a quand même 60 écrans, 30 PC, des chargeurs de téléphone… On a dû faire changer les compteurs EDF en amont, tester la connexion » déclare Adrien Nougaret à RMC.fr. Le joueur de 27 ans continue : « On avait un cuistot qui nous servait des plats à 5 heures du matin… »

La communauté du jeu vidéo, soudée et passionnée

Ayant eu lieu du 8 septembre à 20h au 11 septembre au petit matin, le Z Event n’est pas le premier événement de ce type. Les Avengers, une communauté de joueurs habituée à lever des fonds, avait déjà joué au profit de l’ONG internationale Save the Children. La population éthiopienne, en proie à la sécheresse, avait reçu 170 000 euros après les 34 heures de diffusion. Suite à ce succès, les Avengers ont pu entrainer dans leur sillage des habitués de la donation. « En moyenne, les gens donnaient 20 euros samedi », déclare Adrien Nougaret.

Les jeux auxquels ont joué des streamers tels que Benzaie ou Jiraya, vont de PlayerUnknown’s Battleground (un jeu phénomène disponible sur PC) à Mario Kart en passant par H1Z1, Civilization, League of Legends et même par Euro Truck Simulator 2, un simulateur de conduite de semi-remorque. Les 450 000 euros récoltés par le grâce au ZEvent aideront les sinistrés de l’ouragan Irma qui, rappelons-le, est le plus puissant ouragan jamais enregistré dans l’Atlantique.

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom ni de numéro

— @DailyGeekShow