13 085 personnes connectées

Souvent enterrée, toujours ressuscitée : découvrez le secret de la X-Men Jean Grey pour revenir à la vie

Certains super-héros meurent et, reboot mis à part, on sait qu’ils ne reviendront pas, pour notre plus grand malheur. Cependant, inutile de verser des larmes lorsque Jean Grey décède, car on sait qu’elle reviendra… Et pour cause, c’est arrivé plus d’une fois. Les scénaristes trouvent en effet toujours un moyen de ramener à la vie la plus célèbre des mutantes des X-Men, et ce n’est pas forcément pour nous déplaire. On vous dit tout sur ces tours de passe-passe scénaristiques.  

 

Jean Grey est sans doute la plus célèbre des mutantes de l’équipe des X-Men, et aussi l’une de ses membres les plus populaires. Elle est apparue en même temps que le reste de l’équipe dans le premier numéro qui lui a été consacré, en 1963, sous le nom de Marvel Girl en VO et de Strange Girl en VF. Elle était alors la seule femme du groupe et elle représentait un intérêt romantique pour les personnages de Cyclope et Angel, ce qui ne l’empêchait pas d’être indépendante : elle se distinguait par son importance au sein de l’équipe avec sa personnalité pleine d’attention et de considération.

 

Les pouvoirs originels de Jean Grey sont de la télépathie et de la télékinésie, soit la possibilité de lire dans les esprits des autres personnes et de les contrôler, et la possibilité de déplacer des objets par la seule force de la pensée. Des pouvoirs déjà impressionnants, mais dont la puissance n’excédait alors pas nettement celle dont disposaient les autres X-Men et la jeune femme risquait sa vie autant que n’importe quel autre membre de l’équipe lors des missions. Mais tout cela a changé lorsque Jean Grey s’est retrouvée exposée au Phénix. Cette exposition se fait dans le numéro 98 des comics X-Men, paru en 1976. Alors qu’elle fuit une station spatiale à bord d’une navette (c’est une longue histoire comprenant rapts et forces du mal…) Grey se retrouve exposée à une mystérieuse entité du nom de Force Phénix et l’aéronef s’écrase en mer.

 

Jean Grey à ses débuts : 

jean-grey

 

Tout le monde croit alors que Jean Grey est morte, mais le pouvoir du Phénix la régénère complètement au fond des eaux. Bien qu’elle paraisse être revenue d’entre les morts, Jean est en fait le Phénix, et ce dernier croit d’ailleurs de fait être Jean Grey, et cette dernière reprend une vie normale sans que personne ne remarque la substitution. Cependant les capacités télépathiques et télékinésiques de Jean sont déjà très largement augmentées par rapport à ce qu’elles étaient, et surtout sans que personne ne le sache elle est dotée des immenses pouvoir du Phénix, qui la rendent capable d’absorber l’énergie d’étoiles entières et de manipuler la matière et le temps…

 

Au cours des épisodes qui suivent, Jean Grey est manipulée mentalement par Le Cerveau et celui-ci parvient à la faire tuer Cyclope. Face à la perte de l’homme qu’elle aime, Grey devient le Phénix Noir et quitte la Terre pour aller ravager les systèmes solaires alentour. Inquiétée à juste titre par ce cataclysme cosmique qui prend de l’ampleur, la Garde Impériale Shi’ar décida qu’il fallait tuer Phénix. Dans un dernier sursaut de lucidité, Jean Grey décida de se donner elle-même la mort… même si c’était sans compter la capacité du Phénix à la régénérer à nouveau.

 

Jean Grey associée à la Force Phénix : 

Jean-Grey-Phoenix

 

Jean Grey mourut ensuite sur l’Astéroïde M lorsqu’il fut précipité sur le soleil par Magneto, mais le Phénix la régénéra de plus belle, avant que Magneto ne la tue lui-même d’une décharge statique. Après l’extinction quasi-totale de l’humanité à cause de la Bactérie Sublime, Le Fauve décide de rappeler la Force Phénix grâce à un oeuf découvert sur la lune, ce dernier contenant… Jean Grey. Elle décida alors de manipuler le temps grâce à ses pouvoirs afin d’empêcher la catastrophe d’avoir lieu, atteignant sa forme de Phénix la plus achevée, le Phénix Blanc de la Couronne, et s’enferma dans la dimension ravagée par la Bactérie Sublime qu’elle avait prélevée de la réalité.

 

Mais ce n’en était toujours pas fini de Jean Grey et du Phénix puisque la Garde Impériale Shi’ar avait décidé de rappeler la puissante entité, mais cette dernière échappa à leur contrôle pour retourner sur Terre et recréer Jean Grey… Très consciente du danger qu’elle représentait avec le Phénix pour toujours lié à elle, Jean demanda à Wolverine de la tuer au pôle nord et de laisser son corps geler, non sans que le Phénix ne tente une dernière fois de faire des siennes… Ce qui nous mène aux derniers numéros d’X-Men publiés, et à ce jour Jean Grey serait bel et bien morte (mais pour combien de temps ?). Ce qui n’a d’ailleurs pas empêché Marvel de la ramener à nouveau grâce au reboot aidé de voyages dans le temps sorti en 2015.

 

La Force Phénix dans toute sa splendeur : 

 

Phoenix_Force

 

Les nombreuses morts de Jean Grey sont devenues un élément récurrent de la série X-Men, symbole de la puissance éminemment ambivalente du Phénix, l’une des entités les plus puissantes de l’univers Marvel qui se retrouve incontrôlable et destructrice même entre les mains d’une personne aussi bienveillante que Jean Grey. Si Phénix prend effectivement l’aspect d’un immense oiseau de feu lorsqu’il apparait sous sa véritable apparence, on ne peut s’empêcher de constater que la référence à l’oiseau mythique se fait également bien sûr par rapport à sa capacité à renaitre de ses cendres après sa mort, définitivement la capacité la plus impressionnante de Jean Grey pour nous, au-delà de sa capacité à potentiellement détruire l’univers.

 

Forcément, quand on est associé à une entité qui porte très judicieusement le nom de Phénix, on est pas vraiment mortel ! Jean Grey a toujours été un personnage d’une classe inégalable et ses morts et ses résurrections à répétition fond maintenant partie de son charme indéniable. Préférez-vous la Jean Grey originelle bien humaine ou celle associée à Phénix capable de mourir et de revivre encore et encore ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux