13 961 personnes connectées

Développée par un fan de Star Wars, cette théorie déjantée fait de Jar Jar Binks un maître Sith depuis l'épisode I

Pour les amateurs de Star Wars, Jar Jar n’est que l’idiot maladroit qui a gâché de précieuses minutes dans la narration des épisodes I à III. Mais un certain fan ne voit pas les choses de la même façon et affirme que Jar Jar maîtrise non seulement la Force, mais est un collaborateur Sith qui pourrait jouer un rôle majeur dans la nouvelle trilogie. Venez décrypter cette théorie complètement déjantée.

 

La première chose que cette théorie venant de Reddit nous explique, c’est que Jar Jar est en fait un guerrier aguerri et qu’il est également sensible à la Force. Même si des personnages peuvent être forts sans être capables d’utiliser la Force, ils ne font pas autant de mouvements aussi impressionnants que ceux de Jar Jar. Le premier exemple est le saut de plusieurs mètres de haut qu’il effectue dans la première partie de l’épisode I lorsqu’il dirige Obi-Wan et Qui-Gon sous l’eau de Naboo. Ce genre de saut n’est effectué que par des Jedi et des Sith dans tout le reste de la franchise. Si on vous avait montré le saut hors contexte sans connaitre Jar Jar, vous auriez certainement pensé que le personnage était un Jedi.

 

cs-jarjar-binks

 

Alors que le film réussit à nous convaincre qu’il n’est rien d’autre qu’un personnage comique et inoffensif, il est quand même intéressant de noter qu’à chaque fois qu’il entreprend quelque chose, il réussit son coup ! Que ce soit détruire un tank droïde ou exploser les lignes ennemies par chance. Mais si la chance semble souvent sourire à Jar Jar, Obi-Wan précise cependant que la chance n’existe pas dans l’univers Star Wars, que tout est dû à la volonté de la Force. Malgré ses réussites, Jar Jar est détesté par la majorité, car son côté bouffon nous sort de l’histoire et de ses éléments fantastiques auxquels on croit durant l’espace de deux heures.

Si le style de combat des Jedi est ouvertement inspiré du style de combat des moines Shaolin, il y a une discipline particulière qui correspond exactement aux mouvements de Jar Jar. Il s’agit de la technique de l’homme ivre ou zui quan, une branche du kung-fu qui apprend le disciple à imiter les mouvements imprévisibles d’un homme ivre pour surprendre son adversaire lors des frappes. Si on regarde les films de plus près, on remarque que Jar Jar exécute certaines de ces techniques à la perfection, que ce soit pour se relever après une chute, pour se déplacer et éviter les tirs ennemis ou même pour se battre. Bon, Jar Jar maitrise le kung-fu, mais en quoi cela en fait un utilisateur de la Force ?

 

cs-jarjar-jarjar

 

Il y a un passage en particulier qui pointe dans cette direction, un passage qui se trouve dans l’épisode I. Alors que Obi-Wan, Qui-Gon et Jar Jar sont sur un passage surélevé et s’apprêtent à surprendre un peloton de droïdes pour sauver la reine, Jar Jar se laisse tomber « accidentellement » du pont en se suspendant. Alors que le plan de caméra change aux droïdes, on voit clairement deux d’entre eux tirer là où était Jar Jar mais ce dernier se retrouve maintenant à plusieurs mètres sur le côté en descendant du pont. Regardez-le tomber de l’autre côté après le coup de pied d’Obi-Wan. C’est exactement ce que fait Luke dans l’épisode VI quand il fait mine de se laisser tomber dans le trou de Sarlacc pour récupérer son sabre laser lancé par R2. Une technique de Jedi et un mouvement impossible sans l’aide de la Force.

Une autre technique Jedi culte, c’est leur capacité de vous convaincre de quoi que ce soit avec un simple geste de la main. Curieux alors qu’à chaque fois que Jar Jar parvient à faire changer quelque chose, on le voit bouger ses mains de la même manière, que ce soit pour devenir général, pour devenir sénateur et enfin… pour convaincre le Sénat qu’il est nécessaire d’octroyer les pleins pouvoirs au chancelier Palpatine, qui est en réalité le grand seigneur Sith Darth Sidious. Comment sinon un être aussi ridicule que Jar Jar pourrait convaincre des sénateurs habitués à gérer la géopolitique d’une galaxie entière ? Lorsque Palpatine obtient les pleins pouvoirs, Jar Jar détruit la démocratie.

 

cs-jarjar-senate

 

Si vous regardez la trilogie avec l’idée que Jar Jar est maléfique et aide les Sith depuis le début, beaucoup d’indices sautent aux yeux. Il dirige les Jedi à un endroit où il est sûr qu’ils auront besoin de lui, il fait en sorte qu’ils tombent sur Anakin et se moque de Qui-Gon pour développer un rejet de l’autorité chez le jeune Skywalker, il le dirige vers la reine en soulevant sa beauté pour éveiller en lui un intérêt chez Padmé, etc. Bref, si tous ces choix sont délibérés et qu’il n’est pas un bouffon, dans ce cas c’était un vrai choix que de donner les pleins pouvoirs à Palpatine, ce qui en ferait son collaborateur et donc un Sith. Après tout, Jar Jar et Palpatine viennent tous les deux de la même planète (Naboo), et il n’est pas impossible d’imaginer que les deux aient pu s’entraîner ensemble.

Même une fois que le chancelier gagne ses pouvoirs, Jar Jar continue de traîner à ses côtés dans l’épisode III. Pourquoi est-ce que Darth Sidious, l’homme le plus puissant de la galaxie et figure du côté obscur de la Force, s’entourerait d’un personnage aussi ridicule et embarrassant que Jar Jar ? Si vous commencez à être convaincu, vous vous demandez peut-être pourquoi sa vraie personnalité ne fut jamais utilisée dans les films ou même clairement expliquée ? La raison est toute simple : suite au rejet du personnage de la part des fans dans l’épisode I, George Lucas a certainement décidé de laisser tomber l’idée. Faire de Jar Jar le centre d’attention et un seigneur Sith alors qu’il était déjà ciblé comme la raison pour laquelle la nouvelle trilogie était décevante, c’était faire un mal irréparable à la franchise.

 

cs-jarjar-sidious

 

Pourtant, cacher la vraie nature d’un personnage clef est un thème cher à Lucas. Lorsqu’il parlait de Yoda, il confiait qu’il correspond à un archétype mythologique très courant. Yoda est la créature d’apparence simpliste rencontrée par le héros dans l’aventure et qui, même s’il parait insignifiant au début, se révélera être un maître sorcier, ou un maître de quoi que ce soit d’autre qui guidera le héros ou changera le cours de l’histoire. C’est exactement le rôle de Yoda et c’était censé être celui de Jar Jar pour le côté obscur dans la première trilogie. La première trilogie qui s’efforce d’être le reflet de celle d’origine sur bien des niveaux et qui aurait certainement prévu un opposé à Yoda.

Mais c’était trop risqué. Trop risqué de faire de Jar Jar la grande révélation de la trilogie et de tacher le nom de Star Wars à jamais aux yeux des fans. Pour remplacer ce vide, Lucas invente Dooku qui, malgré son incroyable prestation par Christopher Lee, manque cruellement de développement et apparait très soudainement dans l’histoire. Dooku était en fait l’option B, le plan de secours. Yoda se serait battu contre Jar Jar et ce dernier se serait quand même échappé. Ainsi, même en revoyant la trilogie originale et en voyant mourir l’Empereur, le spectateur saurait maintenant que quelque part dans la galaxie se cache Jar Jar… Comme Yoda se cachait après l’épisode III.

 

cs-jarjar-gungan

 

Si c’était le cas, alors Jar Jar aurait attendu son heure. Maintenant qu’il est resté cette tache dans l’histoire de Star Wars pour sa bouffonnerie et sa tendance à briser le quatrième mur de façon involontaire, on peut imaginer que pour se racheter aux yeux des fans, l’histoire reprenne le concept de base et ramène Jar Jar dans les épisodes VII, VIII et IX pour que les gens comprennent qu’il faisait en fait exprès d’être un idiot aux yeux de tous pour mieux les manipuler. La grande révélation serait en fait que Jar Jar est le leader suprême Snoke, le personnage censé être le nouveau seigneur Sith et joué par Andy Serkis !

 

Star Wars est certainement l’une des franchises ayant fait couler le plus d’encre et il y aura toujours des théories plus déjantées les unes que les autres. Celle-là est quand même très développée pour ce qui peut paraître comme une simple blague de prime abord. Transformer le ridicule Jar Jar Binks en seigneur Sith, il faut quand même y croire ! Quelle serait votre réaction si ce fan avait raison par rapport à Jar Jar ?

Ces articles vont vous plaire

En 2015, 53% de la population française déclarait jouer aux jeux vidéo

— S.E.L.L.