13 789 personnes connectées

10 gadgets ultra futuristes des James Bond du passé qui font désormais partie de notre réalité

L’humanité ne cesse d’innover et améliore sans cesse ses technologies. Pour ce faire, la fiction a souvent joué un rôle prépondérant dans le processus créatif, les auteurs de romans et autres films imaginant toujours plus d’inventions farfelues. Ainsi, on trouve dans la saga des James Bond un incroyable panel d’objets insolites et novateurs qui ont fini par voir le jour. SooCurious vous présente 10 de ces gadgets qui sont devenus réalité.

Le GPS

Goldfinder-1

Gps-1
Dans « Goldfinger« , sorti en 1964, 007 traque son adversaire : un milliardaire obsédé par l’or et nommé Goldfinger. Dans son Aston Martin DB5, devenue emblématique de l’agent secret britannique, James Bond dispose d’un système de pistage. En réalité, le dispositif est l’ancêtre du GPS, que chacun connait aujourd’hui.

 

La montre connectée

L'espion-qui-m'aimait

 

Montre-connectée
A travers la plupart des films de la saga, James Bond a souvent arboré de superbes montres. Elles lui servent à couper les liens qui l’entravent ou encore à recevoir des messages. Et si chacune de ces inventions délirantes relevaient du projet futuriste lors de la sortie des films, le développement des smartwatches a démontré la faisabilité de ce genre de gadgets.

 

La voiture invisible

Meurs-un-autre-jour

Voiture-invisible-
« Demain ne meurt jamais », sorti en 2002. Pierce Brosnan incarne James Bond pour la quatrième et dernière fois. Comme à l’accoutumé, l’agent secret pilote une Aston Martin, un modèle Vanquish V12, exactement. En plus des habituels gadgets, comme les armes automatiques ou encore le siège passager éjectable, le bolide de 007 peut tout simplement devenir invisible. 10 ans après la sortie du film, plusieurs marques automobiles se sont essayées à cette incroyable prouesse technologique. Mercedes, par exemple, a pu équiper un de ses modèles de LED pour un coup marketing. Le résultat est loin d’atteindre le niveau de camouflage de véhicule de Bond, mais fonctionne tout de même.

 

La voiture sous-marine

Lotus-Esprit-1

squba-car-2

Dans « L’espion qui m’aimait », sorti en 1977, Roger Moore, alias James Bond, s’empare d’une Lotus Esprit. Peu de temps après, au cours d’une course-poursuite avec un hélicoptère, 007 transforme son bolide en véhicule amphibie et échappe à ses poursuivants. Aujourd’hui, l’exploit fictif de James Bond parait bien moins surréaliste grâce à la Rinspeed sQuba. Cette voiture suisse amphibie est ainsi capable de plonger jusqu’à 10 mètres de profondeur et d’atteindre une vitesse de 3 km/h.

 

Le chien robot

Robot-chien-

Robot-chien-2

En 1985, Roger Moore incarne James Bond pour la dernière fois. Dans « Dangereusement vôtre« , 007 se trouve plongé en pleine guerre froide et doit récupérer une mystérieuse puce électronique. Lorsque « Q« , le célèbre contremaitre du MI6, veut surveiller son meilleur agent, il utilise une incroyable invention : un robot-chien. Désormais, l’objet parait bien moins incroyable qu’il y a 30 ans et amuse des millions d’enfants à travers le monde.

 

Le jetpack

Jetpack-2

Jetpack-1

En 1965, dans « Opération Tonnerre« , James Bond, incarné par Sean Connery, doit s’échapper après un spectaculaire combat. 007 utilise alors un jetpack, un système de propulsion individuel. Et si l’invention parait, à l’époque, relever de la science-fiction, elle est aujourd’hui devenue réalité. Certaines entreprises ont ainsi déjà construit leur propre jetpack et l’une d’elles devrait même en commercialiser un modèle vers la fin de l’année 2016.

 

Le véhicule télécommandé

BMW-James-Bond

Viper-smartstart

En 1997, Pierce Brosnan apparait dans son deuxième James Bond : « Demain ne meurt jamais« . Dans le film, 007 reçoit un véhicule des plus équipés : une BMW 750iL avec pneus regonflables, caméras avant et arrière et une carrosserie à l’épreuve des balles. Mais le clou du spectacle reste le système de contrôle qu’utilise James Bond : pour échapper à ses poursuivants lors d’une scène, l’agent secret britannique pilote son bolide depuis son téléphone. Bien sûr, aucune technologie ne permet pour l’instant de réaliser cet exploit. Mais certains dispositifs proposent déjà de contrôler un véhicule pour le verrouiller, le déverrouiller, ouvrir ses portes ou encore en activer l’alarme. Nul doute qu’avec les véhicules autonomes actuellement développés, conduire son véhicule depuis son téléphone deviendra prochainement une réalité.

 

L’autogire

Petite-Nellie

Autogire

En 1967, sort le cinquième opus de la saga James Bond : « On ne vit que deux fois ». Joué par Sean Connery, 007 doit enquêter sur le vol d’une capsule spatiale américaine. Au cours de son périple, l’agent secret pilote la Petite Nellie, un autogire qui lui est fourni par Q, son contremaitre. Depuis la sortie du film, l’autogire s’est largement démocratisé et fait le bonheur de nombreux amateurs d’aviation.

 

La table connectée

Table-connectée

Callisto-2

Dans « Quantum of Solace« , sorti en 2008, le MI6 réalise un briefing collectif autour d’un étrange poste de travail. L’équipe d’agents secrets se sert ainsi d’une table connectée. Elle affiche diverses données qui peuvent être manipulées d’un simple mouvement. Et si l’objet parait futuriste, il ne l’est cependant pas tant que cela puisque plusieurs entreprises ont déjà commercialisé des dispositifs similaires. C’est le cas d’une startup française qui produit Callisto, une table connectée et contrôlée digitalement.

 

Le changeur de voix

DIamonds-are-forever

En 1971, dans « Les diamants sont éternels« , Sean Connery, alias James Bond, modifie sa voix pour se faire passer pour un autre. Le gadget utilisé parait alors incroyablement novateur mais relève aujourd’hui de la simple application pour smartphone. Désormais, plusieurs logiciels proposent de modifier des voix et offrent certainement plus de fonctionnalités que le gadget imaginé pour le film de 1971.

 

Toutes ces inventions sont incroyables et novatrices. Mais le plus impressionnant reste d’avoir pu les observer dans des James Bond avant de les voir se matérialiser dans la réalité. Si le sujet vous intéresse, découvrez également 7 inventions simples et géniales qui pourraient changer le monde. Auriez-vous imaginé que tant d’inventions présentes dans la saga James Bond se concrétisent pour devenir courantes à nos sociétés ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux