13 441 personnes connectées

Ces jeux vidéo vous lancent sur la piste de Jack l’Eventreur, le célèbre tueur en série de Whitechapel

jack-eventreur

Si vous ne connaissez pas ses actions dans le détail, vous avez tout de même déjà entendu son nom. Jack l’Éventreur est une des figures les plus terrifiantes et fascinantes du crime anglais depuis le XIXe siècle et pour cause, son histoire a été adaptée à de nombreuses reprises. Cette fois-ci, c’est dans des jeux vidéo qu’il revient d’entre les morts pour vous faire explorer son affaire.

1888 : Londres tremble devant les actualités : un tueur en série sévit dans le quartier londonien de Whitechapel. Les hypothèses et rumeurs vont bon train en ce qui concerne l’identité du serial killer et si les cadavres se suivent, les informations sur l’auteur des crimes restent minimes. Aujourd’hui et de cette histoire ne persiste qu’un mythe fortement ancré dans la culture populaire et depuis quelques années, dans le jeu vidéo.

journal-illustration-jack-eventreurLe premier jeu vidéo à traiter de l’affaire date de 1987 : Jack the Ripper. Cette première création disponible sur Amstrad CPC et Commodore 64 est un jeu d’aventure textuel inspiré des informations officielles sur le tueur en série. S’il s’avère passionnant (quoiqu’aujourd’hui difficile à se procurer) il s’effacera vite au profit d’une nouvelle adaptation de l’histoire, 16 ans plus tard.

En 2003 le joueur prend part à l’enquête dans un nouveau jeu nommé Jack the Ripper : New York 1901. 13 ans après les célèbres meurtres, le gamer incarne, sur PC, un journaliste prénommé James Palmer chargé d’enquêter sur une série de meurtres semblable à celle qu’a connue Londres quelques années auparavant. Seule différence : les derniers ont lieu à New York. Ne partant de presque rien, le reporter doit avancer dans son enquête et collecter des indices grâce aux témoins et éléments du jeu. Petit à petit, le doute nait et persiste quant à l’identité du tueur : la technique est la même et comme la première fois, il semble impossible de savoir qui est le coupable. Jack l’Éventreur ne semble alors pas très loin…

mystery-london
Mystery in London : On the Trail of Jack the Ripper, sorti en 2007, est à la fois un puzzle game et un jeu d’aventure plongeant le joueur dans la peau d’un collectionneur d’objets. Vieux livres, peintures et photographies font le bonheur du personnage quand tout à coup, en ouvrant une édition littéraire de Dr Jekyll et Mr Hyde, il trouve une mention signée « JR ». Suite à cette découverte, il se lance à l’aventure, traversant Londres de long en large pour trouver des indices et dissiper les mystères qui entourent le tueur.

En 2009, c’est une fois de plus que le criminel fait son retour sur PC et Xbox 360 pour affronter l’un des plus célèbres détectives. Pour démasquer le tueur, la police fait appel à Sherlock Holmes et c’est donc dans la peau de l’enquêteur que le joueur se lance sur les traces du meurtrier de l’East End. Réalisé en 3D, le jeu permet une immersion presque totale dans l’histoire au moyen de deux modes de vues, l’un à la troisième personne et l’autre à la première personne. Ce n’est pas la première fois que l’éditeur se lance dans une telle entreprise puisque Frogwares avait déjà opposé Holmes au célèbre voleur Arsène Lupin.

sherlock-jackL’univers y est sombre et, bien que respectueux de l’affaire d’origine, mêlé à d’autres crimes annexes. Le joueur peut y discuter avec différents protagonistes (le jeu comprenant de nombreux dialogues) et se renseigner en utilisant les archives de la ville et de la police. Attention toutefois, il ne s’agit pas seulement d’un jeu de réflexion mais bel et bien d’aventure qui permet à qui le souhaite de découvrir les rues du Londres de 1888.

De nombreux autres jeux auront, à défaut d’en faire l’élément principal, cité ou fait allusion à l’effroyable Jack : on retrouve son nom dans Duke Nukem : Zero Hour mais aussi dans Assassin’s Creed Syndicate et son extension centrée sur le personnage. C’est Ubisoft Montpellier qui s’est lancé dans la réalisation de ce DLC mais aussi d’une bande-annonce en réalité virtuelle grâce à laquelle le joueur se retrouve en immersion totale dans les rues sombres et lugubres du Londres victorien. Ci-dessous, découvrez le trailer ainsi que la vidéo à 360°.

 

Depuis 1888, Jack l’Éventreur a marqué bien des esprits. Si son nom reste encore inconnu de tous, son surnom a marqué l’histoire, y compris celle du jeu vidéo. Chez SooGeek, le mystère qui entoure le tueur de Whitechapel nous fascine si bien que nous attendons avec impatience un jeu qui saura retranscrire l’affaire avec qualité et qui sait, peut-être arriverons-nous à résoudre l’enquête !

Ces articles vont vous plaire

— John Barrymore

Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.