12 762 personnes connectées

Il est temps de faire le point : l’intelligence artificielle n’est pas près de prendre la place de l’Homme

main

L’intelligence artificielle est très souvent évoquée dans les médias de nos jours. Elle est clairement devenue incontournable et remplace de plus en plus les hommes dans de nombreux domaines. On peut s’attendre à la voir nous remplacer un jour. Un expert en nouvelles technologies s’est posé la question et nous rassure : l’Homme a encore de beaux jours devant lui.

Rob Smith est le directeur de la société Pecabu. Il nous explique qu’en ce qui concerne l’intelligence artificielle (IA), il existe beaucoup de désinformation et relativement peu de faits tangibles. Beaucoup de personnes voient l’intelligence artificielle comme le renouveau de la technologie : puissante, mystérieuse mais aussi dangereuse et insaisissable. De nombreux débats animent ce sujet au sein de la communauté scientifique mais Rob se concentre sur ce que l’IA n’est pas.

Premièrement, une IA n’a rien d’effrayant. Ce n’est pas un être réfléchi comme Skynet, la conscience informatique du film Terminator. Fondamentalement, c’est simplement un programme d’ordinateur assez intelligent pour effectuer des tâches normalement faites par des humains. Deuxièmement, une IA n’est pas vivante. Elle n’est pas créative, ne possède pas d’émotions ou de désirs en dehors de ceux qui lui sont programmés. Contrairement à ce que l’on peut voir ou lire en science-fiction, une intelligence artificielle n’a pas pour but de survivre, de se reproduire et de fonder une famille.

programme

Ensuite, l’IA n’a pas d’ambition. Cela peut être le cas dans des contextes très précis, où elle réfléchit de manière similaire à nous et met en place des tâches à accomplir, par exemple. Son but général et sa raison d’être sont pourtant définis par nous-mêmes. Comme n’importe quel autre programme ou technologie, l’Homme définit son rôle qui sera le sien dans notre société. Restez assuré que les IA n’ont aucune intention de nous transformer en esclaves et de diriger le monde. De plus, une IA n’est pas une entité seule. Les programmes informatiques, même les plus intelligents, travaillent bien mieux en tant que spécialistes que généralistes. Le scénario le plus probable dans lequel une intelligence artificielle très puissante verrait le jour, serait à travers un réseau de sous-programmes gérant la vision, le langage, l’adaptation, le mouvement, etc.

Enfin, l’IA, comme tous les autres programmes, est contrôlée par des humains. Bien sûr, elle peut ainsi être conçue à de mauvaises fins et même équipée d’armes très puissantes mais ce serait alors notre faute et rien d’autre. Pendant ce temps, des entreprises comme IBM, Google et Apple sont en train de développer la nouvelle génération d’applications conçues par intelligence artificielle, utilisant des programmes très spécifiques pour remplacer l’Homme dans des tâches difficiles et pénibles. Objectivement, elles ne font qu’améliorer notre quotidien sans fomenter de complot contre l’humanité. Si l’Histoire nous a bien appris quelque chose, c’est qu’il ne faut pas avoir peur de l’IA, mais des gens qui se trouvent derrière.

intelligence

Cet avis d’expert nous a beaucoup intéressés. Au bureau, on adore les oeuvres de science-fiction qui parlent d’intelligence artificielle voulant conquérir le monde mais nous sommes bien contents de savoir que c’est très loin de voir le jour dans notre société. Certains d’entre nous aimeraient quand même savoir de quoi le futur sera fait dans ce domaine encore très jeune :). Pensez-vous qu’il est dangereux de rendre l’intelligence artificielle toujours plus performante ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le poids le plus lourd soulevé avec une barbe est de 63,80 kilos