12 022 personnes connectées

Deux intelligences artificielles communiquent entre elles dans une langue indéchiffrable par l’Homme

une-intelligence-artificielle

Qu’elles soient capables de réaliser des actions ou même de réagir en fonction de nos réactions, les intelligences artificielles ne cessent de nous étonner. Deux d’entre elles ont d’ailleurs surpris le programme de recherches de Google en créant leur propre langage codé et en communiquant entre elles. Une nouvelle preuve un brin effrayante de la faculté d’apprentissage des intelligences artificielles.

Les chercheurs du programme Google Brain ont découvert que leurs sujets d’étude étaient encore plus intelligents que ce à quoi ils pensaient. Imaginé pour étudier comment les intelligences artificielles évoluent grâce à des algorithmes, Google Brain nous a appris que les I.A pouvaient communiquer entre elles et sans que nous sachions de quoi elles parlent. Une découverte rendue possible par ses 3 participants : Alice, Bob et Eve.

ia-communication-langage

La question que l’on est en droit de se poser est comment font ces 3 I.A pour discuter. Il se trouve qu’Alice et Bob ont réussi à créer un algorithme de chiffrement, équivalent d’un langage crypté sécurisant le contenu de leurs discussions. Eve peut intercepter les messages envoyés entre les 2 I.A mais ne peut pas lire ces messages car elle ne possède pas la clé pour le déchiffrer, donnée que seuls Alice et Bob possèdent.

Si une telle avancée est désormais possible, il a fallu de nombreuses heures avant que les intelligences artificielles ne parviennent à un tel résultat. A l’origine, Alice envoyait des messages chiffrés de 16 bits à ses deux acolytes. Au début, Eve était bien partie pour reconstruire le message, mais Bob avait la clé pour y parvenir. Au bout de 15 000 messages envoyés, le constat est tombé : Alice et Bob pouvaient communiquer entre eux sans difficulté alors qu’Eve en était incapable.

ia-communication-evolution-messages

Cette prouesse est justifiée par le fait qu’Alice et Bob possèdent tous les deux des réseaux neuronaux qui ont créé leur propre langage codé sans en connaître aucun alors qu’Eve avait pour mission de le casser sans le connaître. Via cette démonstration surprenante, Google veut prouver que protéger des communications en utilisant des réseaux de neurones est possible via un système multi agent (alias Alice, Bob et Eve). Prochaine étape pour les chercheurs : comprendre comment les 2 I.A ont créé l’algorithme de chiffrement.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.