13 721 personnes connectées

Découvrez la Marble Machine, une merveille d’ingénierie qui transcende l’art musical

La Marble Machine n’a rien à envier aux platines de DJ. Derrière son apparence de bric-à-brac en bois et en métal, la bizarrerie mécanique de l’inventeur et musicien Martin Molin produit une délicieuse harmonie. Et le plus fou, c’est que les instruments de cette boîte à musique géante sont activés par 2000 petites billes en acier. SooCurious vous en dit plus sur cette invention ingénieuse. 

Le musicien suisse Martin Molin est expérimenté en matière d’instruments hors du commun comme le glockenspiel, le traktofon ou encore le theremin. Cependant, ses prouesses musicales ont atteint leur point culminant avec l’invention de ce nouvel instrument : la Wintergatan Marble Machine (littéralement, « la machine à billes »). Une boîte à musique à manivelle composée de plusieurs instruments, dont un circuit en cascade de 2000 billes d’acier.

Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.00.50

La Marble Machine est composée d’un vibraphone, d’une basse, d’un gros tambour, d’une cymbale, et encore d’autres instruments. Les billes sont déplacées dans la machine grâce à des entonnoirs, des poulies et des tubes. Les chutes de billes provoquent une pression sur ces instruments qui jouent une note programmée sur une boucle de 32 mesures faite avec des pièces de LEGO TECHNIC. Pour faire fonctionner ce drôle d’instrument de musique, il suffit de tourner une manivelle, puis de maîtriser l’instrument grâce à une série de leviers.

Molin a commencé à travailler sur cette machine en août 2014, à cette époque il pensait que 2 mois suffiraient à terminer son projet. L’artiste s’est vite vu dépasser par la complexité du dispositif : 3000 parties de l’instrument devaient être construites à la main. Une construction de longue haleine qui lui a finalement pris 14 mois.

Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.01.14

Une première version de la machine à musique a été conçue avec un logiciel 3D, mais il était plus facile pour le musicien de créer des pièces à la volée qui aboutiraient à une apparence de Frankenstein. Le musicien a partagé la progression de sa création dans des vidéos régulièrement postées sur YouTube.

Malgré la fascination qu’on peut avoir pour cette étrange boîte à musique qui tourne sur les réseaux sociaux, il ne faut pas s’attendre à voir le musicien en tournée. L’engin est tellement lourd et complexe qu’il faudrait le démonter pour le déplacer. Molin espère construire d’autres machines musicales, mais plus petites, ou au moins adaptées pour être déplacées.

Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.01.27 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.01.39 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.02.08 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.02.18 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.02.29 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.02.42 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.02.56 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.04.52 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.05.37 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.06.24 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.06.38 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.07.08 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.07.26 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.07.35 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.07.47 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.08.46 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.09.05 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.09.30 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.09.49 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.10.26 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.10.37 Capture-d’écran-2016-03-04-à-12.10.48
Quel talent ! Le résultat est impressionnant. On lève notre chapeau à ce brillant inventeur qui a su mettre son intelligence au service de la musique ! Dans la catégorie innovation musicale, vous pouvez aussi découvrir la reprise incroyable de cet artiste qui a su combiner 90 instruments en une seule musique.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux