12 778 personnes connectées

L’Inde vient de planter plus de 66 millions d’arbres en seulement 12 heures

Voilà un record utile qui va faire du bien à la planète : ce dimanche, l’Inde a planté plus de 66 millions d’arbres en seulement 12 heures. Une initiative impressionnante qui vient illustrer la politique d’un pays qui a décidé de se tourner vers la transition écologique et un modèle plus respectueux de l’environnement.

UN NOUVEAU RECORD MONDIAL

Ce dimanche, dans l’État de Madhya Pradesh en Inde, des milliers de volontaires ont planté plus de 66 millions d’arbres. Pour reprendre l’unité traditionnelle du pays, ce sont exactement 6,63 crores d’arbres qui ont été plantés (1 crore équivaut à 10 millions). Un chiffre impressionnant, surtout que cet exploit a été réalisé en seulement 12 heures, entre sept heures et dix-neuf heures. Quand on connait l’importance des arbres dans notre écosystème et leur capacité à capter le carbone, cette nouvelle initiative est une bonne nouvelle pour la préservation de notre environnement.

Avec cette vaste opération de reboisement, l’Inde vient surtout de battre un record mondial, record qui était précédemment détenu par le pays lui-même. En 2014, l’Inde avait alors planté 49,3 millions d’arbres en seulement 24 heures. Si le nouveau record établi ce dimanche attend encore la validation du Guinness World Records, il est bien parti pour remporter le nouveau titre.

UN PAYS ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

L’Inde n’est pas forcement le premier pays qui vient à l’esprit quand il s’agit des questions d’écologie. Et pour cause, le pays est l’un des principaux émetteurs de gaz carbonique et reste associé à l’image de la mauvaise qualité de l’air dans les villes, du manque de traitement des eaux usées, etc.

Pourtant, des initiatives locales au premier ministre Narendra Modi, le pays entier se tourne vers une transition écologique et un modèle plus propre. L’Inde investit massivement dans les énergies propres et l’environnement. « La transition écologique fait sens pour Modi car il pense qu’elle peut être bonne pour l’économie et la politique », rapporte au New York Times Harsh Pant, membre de l’Observer Research Foundation. Durant la conférence sur l’Accord de Paris, l’Inde s’était engagé à augmenter ses forêts de 95 millions d’hectares d’ici 2030. Le nouveau record établi ce weekend est donc une nouvelle étape clé dans ce processus.

L’homme libre est celui qui n’a pas peur d’aller jusqu’au bout de sa pensée

— Léon Blum