12 503 personnes connectées

Dégustez de la nourriture bio imprimée en 3D à partir de graines et de terre comestible

Chloé Rutzerveld aime manger sainement. Lorsqu’elle a vu le succès qu’avaient les imprimantes 3D dans le domaine de l’alimentation, il lui a paru tout à fait logique de créer, de son côté, une nourriture plus équilibrée et bonne pour la santé. Elle a ainsi eu la brillante idée d’imprimer une structure faite de couches de pâte, dans laquelle se trouve de la terre comestible. Des graines y sont ensuite plantées et des spores y sont ajoutés afin de donner vie, au bout de quelques jours, à un petit plat très étonnant. SooCurious vous en dit plus sur cette innovation culinaire et écologique.

Un concept culinaire innovant :

bouche-nourriture-3D

Chloé Rutzerveld est une designer néerlandaise qui a été approchée par un organisme de recherche, le TNO, pour développer un projet autour de l’impression 3D dans nos assiettes. Elle « était très sceptique au sujet de l’impression alimentaire » car « à ce stade, les entreprises n’ont réussi qu’à fabriquer du sucre imprimé, du chocolat imprimé et d’autres sucreries pas très saines ». Elle a donc voulu changer la donne, en créant enfin une véritable nourriture, équilibrée et bio. Pour elle, « les produits qui sont fabriqués [aujourd’hui] ne peuvent être appelés « nourriture », ils n’ont aucune valeur [nutritionnelle] ni raison d’être imprimés ».

 

Sa création est une structure faite de couches de pâte trouée qui contient des graines, des spores et de la levure. Une fois le tout imprimé, il faut tout simplement attendre que les germes poussent. Ainsi, on peut voit notre nourriture se former au fur et à mesure des jours. Une fois que les champignons et autres herbes ont pointé le bout de leur nez, le fin mets est prêt à être dégusté. L’ensemble de la structure est comestible.

Elle a ainsi réussi à créer une collation saine auto-croissante qui contient tous les nutriments dont le corps a besoin. Bien sûr, nous avons tous des goûts spécifiques ou des besoins nutritionnels différents, et d’après Chloé, une fois sa création mise sur le marché, nous serons capables d’offrir des plats divers et variés au goût de tous. Son projet est de « créer un écosystème entièrement comestible avec les organismes vivants dans une base imprimée par une imprimante 3D et qui évolue vers un plat à part entière, progressivement ». Une idée qui semble bien partie pour devenir réalité.

 

Les avantages d’un telle production de nourriture :

champignon-concept-nourriture-bio-3D

En outre, le projet a pour vocation de rendre la conception de la nourriture plus écologique et économique. En effet, nombreux sont les avantages d’une telle technologie dans nos assiettes. Savez-vous par exemple combien de kilomètres parcourt la nourriture avant d’arriver dans votre supermarché ? Elle voyage sur près de 2000 kilomètres. Ce voyage coûte à la fois de l’argent aux entreprises qu’elles répercutent sur son prix et avant tout, ces transports de marchandises polluent tous les jours la Terre. Ainsi, l’utilisation de l’impression 3D, chez un commerçant ou même chez nous, permettrait de supprimer les émissions de CO2 dues aux transports. En plus du transport économisé, c’est aussi la suppression de l’emballage devenu obsolète qui va permettre d’éviter des déchets supplémentaires.

De plus, les aliments surgelés, congelés et frais, doivent aujourd’hui être conservés dans des conditions spéciales, comme pour de nombreux autres produits. Le projet de Chloé ne pose pas ce genre de problème puisque les aliments poussent devant le consommateur qui choisit quand les manger et qui les dégustera toujours frais. Bien sûr, les pesticides et autres produits utilisés sur certaines cultures, ne sont ici pas utilisés puisqu’il s’agit de faire pousser des herbes ou des champignons non pas dans de la terre mais sur la structure elle-même. Les aliments seront donc plus sains et bio.

Pour Chloé, il s’agit aujourd’hui de la responsabilité de chacun. Il faut maintenant décider et se prononcer concrètement sur ce que l’on veut ou non que l’impression 3D nous apporte. L’impression alimentaire est en passe de révolutionner le monde culinaire. Ce type de production d’aliment pourrait bien « aider le consommateur à s’impliquer davantage et à être plus conscient de ce qu’il mange » vraiment.

Découvrez les créations incroyables de cette machine :

Une vidéo (en anglais) où Chloé Rutzerveld explique son concept :

panier-3D-nourriture-bio

nourriture-3D

germe-test

machine-nourriture-3D

test-croissance

vitrine-nourriture

femme-mange-bio-3D

Créer sa propre nourriture bio chez soi : quelle excellente idée ! On félicite Chloé pour son initiative qui, on l’espère, en inspirera d’autres. Qui sait, peut-être qu’un jour nous n’aurons qu’à imprimer tous nos repas midi et soir et fini la corvée des courses ;). En attendant le développement de ce projet audacieux, nous vous proposons de découvrir cette pizza à imprimer en 3D qui pourrait bien nourrir les astronautes dans l’espace. Aimeriez-vous goûter cette création étonnante ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux