12 125 personnes connectées

Les cheveux peuvent désormais être imprimés en 3D !

Apparue au début du XXIe siècle, l’impression 3D est une véritable révolution qui permet de fabriquer, à l’aide d’une imprimante, un objet réel en trois dimensions. Principalement utilisé dans les secteurs tels que la production automobile ou l’architecture, ce système ne cesse de se développer depuis quelques années, au point qu’il est désormais possible d’imprimer ses propres cheveux en 3D. SooCurious vous fait découvrir ce phénomène qui devrait ravir nos amis chauves.

À l’aide d’un système similaire à celui d’un imprimante classique, il est maintenant possible d’imprimer en 3D ses propres cheveux. Chaque cheveu est modélisé de façon individuelle à l’aide d’un logiciel puis transmis à un autre logiciel de « tranchage ». Si cette technologie existe déjà depuis quelques années, la modélisation et la réalisation de cheveux sont très lentes et peuvent prendre jusqu’à plusieurs heures pour la production d’une surface capillaire égale à celle d’un timbre-poste.

Des cheveux produits suite à une impression 3D
Des cheveux produits suite à une impression 3D

Cependant, grâce à un nouveau logiciel baptisé Cillia et mis au point par une équipe de chercheurs du Media Lab Massachusetts Institute of Technology, il est désormais possible d’imprimer de manière beaucoup plus rapide.

La modélisation se fait par un empilement de pixels de plus en plus petits partant de la base du cheveu vers la pointe. En combinant les bonnes conditions de pression, de température, la bonne vitesse et la durée d’appui idéale, il est ainsi possible de créer des cheveux de la solidité et de la longueur souhaitée.

Des cheveux via Shutterstock
Des cheveux via Shutterstock

« Notre objectif est d’utiliser pleinement le potentiel de l’impression 3D pour créer de nouveaux matériaux fonctionnels dont les propriétés seraient facilement réglables et contrôlables », indique Jifei Ou, un des chercheurs.

L’objectif de cette avancée ne serait pas vraiment destiné à fabriquer des perruques ou autres extensions, mais de créer de nouveaux matériaux utilisables. L’impression 3D laisse ainsi place à de nouvelles perspectives d’avenir et sera, sans aucun doute, un des principaux moteurs de la technologie dans les années à venir. Si cet article vous a séduit, n’hésitez pas à découvrir l’histoire touchante de ce petit garçon qui s’est laissé pousser les cheveux pour les offrir aux enfants cancéreux.