12 682 personnes connectées

En utilisant un procédé vieux de 4 500 ans, les imprimantes 3D sont désormais capables de façonner le verre

Rien ne semble résister aux imprimantes 3D ! Après le plastique, le métal, les fibres de nylon, l’impression 3D fait un nouveau pas en avant et part à la conquête du verre. Des chercheurs du MIT dévoilent qu’il est désormais possible de produire des objets complexes en verre transparent grâce à une technologie avancée. SooCurious vous en dit plus.

Des expérimentations sont en cours à ce sujet, mais il semblerait que les chercheurs du groupe Mediated Matter, avec l’aide du MIT (Massachusetts Institute of Technology), soient les plus avancés grâce à leur tout nouveau procédé de fabrication 3D, baptisé G3DP. Comme en témoigne cette vidéo, les objets créés grâce à cette imprimante 3D sont complexes et variés, et le résultat est impressionnant !

G3DP est basé sur un concept à double chambre chauffée. La chambre supérieure chauffe à 1037 °C et fonctionne comme un four. Le verre y est placé et fondu. La chambre inférieure sert à recuire les structures, elle comporte une buse en AZS (Alumine-Zircone-Silice) qui contient le verre fondu et le dépose sur un plateau couche par couche selon des formes établies au préalable. Le tout durcit ensuite en se refroidissant. En réalité, le système est basé sur l’extrusion du verre fondu, une technique ancestrale de 4500 ans, toujours utilisée aujourd’hui, notamment par les artistes verriers.

Mediated Matter explique que ce « processus d’impression de verre optiquement transparent, dans leur projet G3DP » est « un tout nouvel univers de possibilités pour l’utilisation de la matière ». Les premiers objets imprimés devraient être exposés au Cooper Hewitt, Smithsonian Design Museum de New York en 2016.

impression-verre-3D-3

impression-verre-3D

impression-verre-3D-6

impression-verre-3D-5

impression-verre-3D-2

impression-verre-3D-4

Impressionnant ! La rédaction de SooCurious a été totalement bluffée par le résultat et on se demande si l’impression 3D a des limites ! Et vous ? Pensez-vous qu’il sera possible de créer de nouvelles matières ou que nous avons atteint les limites de cette technologie ?

Ces articles vont vous plaire

Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow