12 669 personnes connectées

Qui est Howard le Canard, ce personnage atypique longtemps renié par Marvel ?

Nous vous dévoilons souvent les histoires des meilleurs personnages de comics. Que ce soit chez DC ou Marvel, les maisons d’édition ont un panel de personnages fascinants appréciés du public. Pourtant, ceux dont on parle le moins sont souvent très intéressants et c’est le cas de Howard le Canard, la grande honte de Marvel. Retour sur un personnage que la Maison des Idées aurait préféré oublier.

Howard le Canard est, comme son nom l’indique, un canard humanoïde créé par Steve Gerber (Gardiens de la Galaxie) en 1973. Originaire de Duckworld, une planète peuplée de canards, sa vie bascule le jour où il se retrouve aspiré par un vortex et projeté sur Terre. Il est alors recueilli par une jeune femme nommée Beverly et son ami Phil. Très loin du super-héros auquel le lecteur est habitué, Howard est un animal qui, tout en reprenant les codes des personnages pour enfants, est transposé dans l’univers adulte de Marvel.

howard-canard

Cette adaptation est visible au premier coup d’oeil : cigare à la bouche, Howard boit de l’alcool, jure et court après les femmes qu’il croise. Premier d’une famille nombreuse, il est le raté de la famille à la morale plus que discutable et c’est souvent bien malgré lui qu’il sauve le monde.

Bien que méconnu du public français, Howard The Duck a rencontré de nombreux personnages de Marvel et a vécu beaucoup d’aventures : après avoir obtenu son propre titre en janvier 1976 et alors que les Etats-Unis célèbrent le bicentenaire de la Déclaration d’indépendance, Howard s’apprête à devenir président des Etats-Unis.  Si les comics rencontrent un franc succès auprès d’une petite communauté de lecteurs américains ce n’est pas le cas de son adaptation.

HowardtheDuck

En 1986, Howard fait ses débuts sur grand écran. Produit par Lucasfilm et Universal Pictures, le film est écrit et réalisé par Willard Huyck qui vient de se faire connaître du grand public en écrivant le scénario du film Indiana Jones et le Temple maudit. L’histoire, qui se base sur les comics, a déjà séduit de nombreux lecteurs et devrait, selon toute logique, faire de même avec les spectateurs. Malheureusement pour Huyck et Lucasfilm, le film est un échec. Plus qu’un simple flop, il s’agit de l’un des plus grands échecs commerciaux de l’histoire du cinéma.

Dans un premier temps, ce flop est attribué au scénariste : Gerber, le créateur du comics nie toute implication dans le développement du film et refuse que le long métrage soit lié d’une quelconque façon à sa création. Ensuite, la société de production rejette la faute sur le personnage, à la fois trop adulte et trop enfantin pour séduire l’un des deux publics. L’échec magistral de Howard le Canard n’aura pas seulement fait du tort à Marvel et à son scénariste : George Lucas qui venait d’investir dans son ranch et de divorcer, comptait sur le succès du film pour se remettre à flot. Suite aux mauvais résultats du long métrage, il doit vendre à perte sa nouvelle division dédiée aux films d’animation. Steve Jobs racheta ce qui deviendra plus tard les studios d’animation Pixar.

howard-duck-film

Aujourd’hui et alors que les comics et films de super-héros sont devenus monnaie courante, de plus en plus de personnes attendent une nouvelle adaptation de ce personnage pour le moins original. George Lucas lui-même s’est promis de ne pas rester sur cet échec. En 2014, le personnage a entamé son retour au cinéma dans les scènes post-génériques des Gardiens de la Galaxie donnant l’espoir aux fans d’un retour imminent du personnage. Toutefois, si Howard n’est plus le vilain petit canard de l’univers Marvel, rien n’assure qu’il en deviendra la star.

Après des débuts honorables, Howard le Canard a connu la honte d’un échec cinématographique colossal et si aujourd’hui Marvel assume ce personnage pittoresque, ce ne fut pas toujours le cas. Nombreux sont les lecteurs qui prennent un malin plaisir à utiliser le canard pour se moquer de la Maison des Idées mais en fin de compte, au vu des succès de la maison d’édition, il n’y a rien d’étonnant à trouver quelques bémols dans ses archives. Connaissez-vous d’autres personnages de comics passés sous silence par leurs créateurs ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux