12 824 personnes connectées

Cet homme paralysé est le premier à retrouver l’usage de ses jambes sans intervention chirurgicale ni exosquelette

Il s’agit d’une première mondiale : un homme paralysé des jambes a été capable de remarcher sans l’utilisation d’aucune technologie. Après plusieurs mois d’entraînement, il a réussi à bouger ses jambes avec la seule force de son cerveau. SooCurious vous en dit plus sur cette nouvelle incroyable.

Agé de 26 ans, l’homme pris en charge à l’université de Californie est paralysé depuis cinq ans à cause d’une blessure à la moelle épinière, la connexion nerveuse entre son cerveau et ses jambes est donc endommagée. Les scientifiques ont eu l’idée de contourner les nerfs pour rétablir cette connexion tout en évitant une chirurgie invasive du cerveau.

Ils ont confectionné un casque muni d’un électroencéphalogramme : cet appareil est capable de mesurer l’activité électrique du cerveau. Le dispositif relié à des électrodes positionnées sur les genoux est capable de lire les différentes ondes lorsque l’homme pense à la marche. Avant de pouvoir tester le mécanisme, le patient a dû s’entraîner longuement.

 

Un électroencéphalogramme : 

electroencephalogramme

Il a tout d’abord appris à contrôler les jambes d’un avatar à travers un système de réalité virtuelle. Il a ensuite travaillé les muscles de ses jambes grâce à de la stimulation électrique, mais également en soulevant des poids légers. Après cette première phase, les chercheurs ont souhaité lui réapprendre les mouvements de la marche en le suspendant à quelques centimètres du sol pour qu’il les reproduise. Lors de ces sessions, le casque et les électrodes étaient placés sur l’homme afin qu’il s’entraîne à contrôler ses jambes. Au vingtième essai, il a pu poser ses pieds au sol. Soutenu par un dispositif, il a marché sur quelques mètres.

1-homme-marche

2-homme-marche

3-homme-marche

4-homme-marche

5-homme-marche

La réussite de ce jeune homme donne beaucoup d’espoir aux scientifiques qui espèrent pouvoir appliquer ce dispositif sur d’autres patients. Toutes les paralysies ne pourront toutefois pas être traitées, un choc grave au cerveau étant bien différent d’une blessure à la moelle épinière. Les chercheurs veulent désormais améliorer le mécanisme en fabriquant un implant qui pourra être positionné dans le cerveau. Pensez-vous que ce dispositif pourra être utilisé pour aider d’autres personnes à remarcher ?

Ces articles vont vous plaire

Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.

— John Barrymore