12 386 personnes connectées

Les hirondelles et les martinets sont en danger : voici pourquoi il est primordial de les préserver

Les hirondelles et les martinets sont en danger : voici pourquoi il est primordial de les préserver

En France, pays qui jouit d’une très grande biodiversité, certaines espèces animales sont tout de même menacées par les activités humaines. C’est le cas des hirondelles et des martinets, qui participent à l’écosystème et dont la préservation est nécessaire. Le DGS vous présente le cas de ces oiseaux et l’importance de leur sauvegarde.

EN DANGER, LES DEUX ESPÈCES SONT PROTÉGÉES DEPUIS 1976 EN FRANCE

Les hirondelles et martinets, deux oiseaux qui se ressemblent, sont menacés par les activités humaines depuis quelques décennies. Tant et si bien que ces deux espèces sont protégées depuis 1976 par la loi française, et par l’arrêté ministériel du 29 octobre 2009 qui établit la liste des oiseaux protégés en France et les sanctions encourues par les contrevenants. Ainsi, porter atteinte à ces animaux, à leurs nids ou à leurs couvées, peut aboutir à une amende de 15 000 euros, voire à une peine d’emprisonnement, étant donné qu’il s’agit d’un délit.

Hirondelle-rustique
Une hirondelle rustique

Suite à des travaux d’entretien d’immeubles ou à cause des déjections qu’ils émettent, ces oiseaux sont souvent confrontés à la disparition de leur nid lorsqu’ils reviennent de migration. Mais ils sont également confrontés aux menaces des produits utilisés dans l’agriculture intensive, comme les pesticides qui tuent les proies dont se nourrissent ces volatiles, ou encore à l’altération de leurs habitats, elle aussi due aux activités humaines.

LA POPULATION DES HIRONDELLES DE FENÊTRES A DIMINUÉ DE 42 % EN 20 ANS EN FRANCE

Ainsi, certaines espèces ont vu leur population drastiquement diminuer. C’est par exemple le cas de l’hirondelle de fenêtre, dont le nombre de représentants en France aurait diminué de 42 % en 20 ans, ou encore de l’hirondelle rustique, qui aurait perdu 8 % de sa population sur la même période.

hirondelle-francePourtant, la préservation des hirondelles et des martinets n’a rien d’une préoccupation mineure. Car outre leur beauté et leur grâce inhérentes, ces animaux font partie intégrante du patrimoine naturel et du patrimoine culturel français. Tant et si bien qu’ils intègrent les mythes et légendes de l’Hexagone depuis des centaines d’années.

Surtout, ces oiseaux ont un réel impact sur l’écosystème, participant à la régulation d’insectes, et notamment à celle des plus nuisibles à l’Homme, comme les mouches et les moustiques. Voir ces superbes volatiles disparaître n’aurait donc pas qu’une portée esthétique, mais aussi écologique, et pas des moindres.

hirondelles

EN PROTÉGEANT CES ESPÈCES, NOUS PROTÉGEONS L’ÉCOSYSTÈME ET LE PATRIMOINE FRANÇAIS

La préservation des hirondelles et martinets, outre le cadre légal, passe par plusieurs types d’actions, comme la sensibilisation à la sauvegarde de ces oiseaux, notamment auprès des professionnels du bâtiment, mais aussi des particuliers. Cependant, ces dernières années, et grâce à une communication grandissante sur ce problème, le cas de ces volatiles, et la nécessité de préserver ces espèces, sont de plus en plus intégrés par la population française.

Symbole de la préservation de ces deux oiseaux, et plus généralement de celle de tous les volatiles, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a été fondée en 1912 avant d’être reconnue d’utilité publique en 1986 par l’Etat français. Désormais, elle oeuvre à la sauvegarde de certaines espèces, comme les hirondelles et les martinets, et communique régulièrement sur leur cas.

Voir disparaître les hirondelles et les martinets serait une vraie atteinte à l’esthétisme, tant la beauté de leurs ballets dans le ciel est gracieuse. Surtout, protéger ces deux espèces d’oiseaux est une cause importante, pour l’écosystème comme pour le patrimoine culturel français. Si la sauvegarde de la faune vous intéresse, découvrez également 6 animaux si menacés par la convoitise humaine qu’ils doivent être protégés par des forces armées.

Ces articles vont vous plaire

Le basenji est le seul chien au monde qui n’aboie pas

— @DailyGeekShow