12 676 personnes connectées

Hétéro ou homo, des algorithmes pourraient bientôt deviner votre sexualité à partir d’une simple photo

hetero-ou-homo-des-algorithmes-pourraient-bientot-deviner-votre-sexualite-a-partir-dune-simple-photo-une

Selon une étude tchèque qui ferait hérisser les poils à un grand nombre d’entre nous, les homosexuels auraient un visage différent des hétérosexuels. Les professionnels du marketing y voient quant à eux l’opportunité de s’emparer de cette découverte pour créer un algorithme capable de différencier les hétérosexuels des homosexuels sur Internet et d’ainsi mieux cibler les potentiels consommateurs de leurs produits…

Pour réaliser cette étude, des chercheurs de l’Université Charles de Prague ont recruté 80 personnes de type européen scindées en deux groupes : l’un de 40 hommes hétérosexuels et l’autre de 40 hommes homosexuels. Chacun des individus a été pris en photo pour pouvoir réaliser une cartographie de leur visage avec un logiciel. Près de 11 000 coordonnées ont été référencées pour pouvoir établir une comparaison par morphométrie géométrique de chacun des sujets.

De cette expérience en est ressorti que les gays présenteraient certaines caractéristiques physiques plus prononcées que chez les hétéros. Contrairement à l’idée reçue, les homosexuels n’auraient pas un visage plus féminin que leurs compères… Selon les chercheurs, « les hommes homosexuels ont présenté des visages relativement plus larges et plus courts, des nez plus petits et plus courts, et des mâchoires plutôt massives et plus arrondies, résultant dans une mosaïque de caractéristiques à la fois féminines et masculines ». Cependant, ces résultats sont à prendre avec d’extrêmes précautions puisque l’étude n’a été menée que sur une partie infime de la population masculine. 

hetero-ou-homo-des-algorithmes-pourraient-bientot-deviner-votre-sexualite-a-partir-dune-simple-photo2

Il n’en reste pas moins que cette information se révèle être extrêmement précieuse pour les professionnels du marketing et les entreprises qui cherchent à établir de façon automatisée un profil psychologique de chaque internet pour savoir comment leur vendre un produit. En effet, les chercheurs précisent qu’il « suffirait d’adapter les algorithmes de reconnaissance faciale pour distinguer ces traits particuliers révélés dans l’étude pour établir un score de probabilité d’homosexualité ». Les prestataires pourraient ainsi faciliter l’orientation sexuelle d’une cible marketing sans que celle-ci ne se soit dévoilée volontairement… De plus, les ordinateurs n’ont aucun préjugé et seraient de ce fait plus aptes que les humains à déterminer si un tiers est homosexuel ou non, si on se base sur le fait que cette étude soit juste.

La directrice de l’étude, Jarka Valentova, prévient tout de même : « Le fait que nous ayons trouvé des différences morphologiques significatives entre les hommes homosexuels et les hétérosexuels ne veut pas dire que l’un de ces groupes est facilement reconnaissable dans la rue. Ni qu’un algorithme de ce genre doive être fait. »

hetero-ou-homo-des-algorithmes-pourraient-bientot-deviner-votre-sexualite-a-partir-dune-simple-photo1

Les résultats de cette étude sont à prendre avec des pincettes… Les membres de l’équipe se sont indignés en apprenant que les professionnels du marketing voulaient utiliser un algorithme de ce genre pour traquer de potentiels clients selon leur sexualité. Certains sont fascinés par la partie purement technique : l’idée qu’un ordinateur puisse déterminer l’orientation sexuelle d’une personne étonne et dérange. Dans tous les cas de figure, ficher des individus par rapport à leur sexualité nous rappelle de très mauvais souvenirs… Notamment les recherches nazis du médecin Josef Mengele… Pensez-vous qu’il faille lutter contre ce type de technologie afin d’éviter toutes dérives et qu’elle ne tombe jamais entre de mauvaises mains ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais