13 274 personnes connectées

7 animaux aux comportements qui vont vous surprendre

7 animaux aux comportements qui vont vous surprendre

Que ce soit un mécanisme de défense, de survie, pour se reproduire ou tout simplement pour s’amuser, les animaux ont développé des comportements qui peuvent nous sembler bien étranges pour nous humains. Du bizarre au dérangeant, tour d’horizon des comportements animaux les plus étranges !

LA BELETTE ET SA DANSE HYPNOTIQUE

La belette, ce petit animal tout mignon possède une technique de chasse insolite ! Lorsqu’il se prépare à chasser son repas préféré, c’est-à-dire le lapin, ce mammifère carnivore a développé une technique redoutable pour réussir à immobilier sa proie particulièrement rapide.

Lorsqu’elle a une cible dans son viseur, la belette commence à se tortiller dans tous les sens : saut, roulade, sprint effréné… Tout est bon pour capter l’attention et se rapprocher malicieusement de sa proie qui est comme figée, captée par la danse totalement absurde du petit prédateur jusqu’au moment où l’heure du repas arrive, sans que le pauvre lapin n’ait rien vu venir…

LE LÉZARD À CORNES ET SES LARMES DE SANG

Le lézard à cornes est un reptile vivant dans les déserts du Mexique et pour se défendre dans les zones impitoyablement arides et violentes du pays, l’animal a une technique imparable et particulièrement bizarre. Lorsque celui-ci est pourchassé par son prédateur naturel, le coyote, il réussit à accélérer la pression sanguine de son corps, notamment au niveau de la tête jusqu’au point où un jet de sang sort brutalement de ses yeux. Ce liquide est un répulsif efficace contre toute créature qui lui voudrait du mal. En plus, le lézard arrive à relativement viser pour que son attaque atteigne sa cible.

LES CHÈVRES QUI S’ÉVANOUISSENT

Les chèvres sont des animaux domestiqués depuis bien longtemps, mais elle ressent malgré tout le besoin de se défendre en cas d’attaque. Cependant, les chèvres de bétail, contrairement à leurs cousines encore sauvages, ont mis au point une méthode plutôt étonnante. En cas de stress intense, la chèvre semble s’évanouir et devient alors toute raide, se retrouvant presque inévitablement sur le dos.

LE VERS PLAT ET SA BATAILLE DE PÉNIS

En matière de reproduction, la nature trouve souvent des moyens insolites pour permettre à une espèce de continuer à exister. L’une des plus bizarres est très certainement la reproduction du vers plat. On sait encore peu de choses sur ces créatures sous-marines, et cette grande famille du règne animal promet de grandes découvertes dans le domaine médical, notamment grâce à sa capacité à régénérer toutes les parties de son corps.

Mais c’est bien son système de reproduction qui nous intéresse aujourd’hui : ces espèces hermaphrodites sont dotées de deux pénis qui se présentent sous la forme de cornes. Lorsqu’il doit se reproduire, le vers plat se lance dans un duel avec l’un de ses congénères, fuyant avec violence le rôle de mère. À l’issue du combat, l’un des deux vers réussit à percer la peau de l’autre avec l’un de ses pénis. Le sperme est alors absorbé par le « perdant » qui est alors fécondé.

LE PANDA CONTRARIÉ

Tout le monde connaît le panda, cet animal qui a tout d’une peluche et fait régulièrement le buzz avec des vidéos où l’on découvre émerveillé sa mignonnerie sans limite. Cependant, si l’on connaît l’image du panda se nourrissant de bambous, de récentes études génétiques ont révélé que cette espèce était en réalité carnivore. Même si l’on n’explique pas encore l’origine de son régime végétarien, tout laisserait croire que son poids important et sa mobilité assez limitée fait de cette espèce un piètre prédateur qui se contenterait à l’état sauvage de se nourrir de charognes lorsque l’occasion se présente.

LE DAUPHIN ET SON USAGE DE DROGUE

Oui, les dauphins sont drôles, sociaux et particulièrement intelligents. Ces traits que ce mammifère partage avec nous le pousserait à réaliser des actes ressemblant à ce que l’humain peut commettre de plus ignoble. Outre sa passion pour le viol collectif, les récents dérèglements de l’espèce causés par l’homme, du fait de capture puis de sa libération totalement aléatoire, le pousserait dans de rares cas à l’infanticide. Mais sur une note plus joyeuse, des chercheurs ont découvert récemment que certains dauphins mâles adolescents avaient pour habitude de se droguer entre copains.

En effet, il arrive que des dauphins mettent la nageoire sur un poisson-globe, qui a la particularité de lâcher un produit toxique lorsqu’il est attaqué. Cette toxine peut être mortelle à forte dose, mais les dauphins connaissent l’astuce et se le font passer entre eux de façon à n’en absorber qu’une petite quantité, ce qui leur permet tout simplement de planer.

LES BICHES CARNIVORES

Ces découvertes, pour la plupart récentes sur les comportements animaux, nous font une fois de plus comprendre que l’on sait peu de chose de ces créatures. Dans cette nature violente, impitoyable mais aussi parfois plus tendre et clémente, les animaux ont dû s’adapter et trouver des subterfuges pour survivre et s’épanouir, et nous sommes encore loin d’avoir fait le tour de ces habitudes bizarres ! Le cerf et par conséquent la biche, sont des herbivores.

Tout porte à le croire, leur alimentation, leur biologie et même leur patrimoine génétique. Pourtant, cette vidéo montre tout le contraire ! Les observations d’herbivores consommant de la viande sont très courantes. Dans le cas de l’hippopotame par exemple, les choses vont encore plus loin puisque cet herbivore a été observé à de nombreuses reprises en train de manger de la viande mais aussi en train de se nourrir de ses congénères hippopotames morts. Pour l’instant, les scientifiques n’ont pas encore pu réellement expliquer ce phénomène, même si la théorie la plus courante explique tout simplement que l’animal en question souffre de carences en fer, ou tout simplement que son alimentation « naturelle » se fait plus rare et qu’il se replie donc sur de la viande par peur de mourir de faim.

Les animaux ont encore bien des choses à nous apprendre… Et la nature peut s’avérer très inventive…

89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !

— @DailyGeekShow