13 353 personnes connectées

Plongez dans le monde dystopique de Gunnm, un manga mémorable entre philosophie et science-fiction

Gunnm fut une aussi grande révolution dans le monde du manga au Japon qu’une révélation pour le public européen qui découvrait alors l’un des meilleurs seinen des années 90. Dans une dystopie extrêmement bien pensée, l’histoire nous plonge dans la vie de Gally, une cyborg amnésique qui va redécouvrir son identité au fil de l’aventure. En plus d’une narration époustouflante et de personnages captivants, Gunnm propose différents niveaux de lecture sur des thèmes allant de la nature humaine à la cybernétique.

 

Sur la Terre de l’univers de Yukito Kishiro, l’humanité est divisée. Suite à la collision d’une météorite avec la planète, la majorité des êtres vivants périssent. Ceux qui survivent doivent vivre dans des conditions désastreuses alors qu’un nuage de poussière dû à la catastrophe bloque la lumière solaire. L’écosystème est bouleversé et les humains changent de modes de vie. Ceux qui parviennent à préserver leur nature humaine suivent après quelques années les paroles d’un superordinateur qui a prévu l’avenir de l’humanité. Son message est clair : il faut coloniser le système solaire. Plusieurs décennies après, une colonie est fondée en orbite autour de la Terre.

 

cm-gunnm-zalem

 

Un ascenseur gigantesque est mis en place, menant jusqu’à une station orbitale du nom de Jéru. Tout en bas se trouve la décharge de la surface, une ville chaotique où la violence règne en maître. Entre les deux se trouve Zalem, une cité volante rattachée autour de l’ascenseur et où vivent des privilégiés. La première grande partie de l’histoire se déroule dans la décharge. L’histoire commence avec Ido, un ancien habitant de Zelem, docteur en cybernétique tenant maintenant un atelier dans la décharge. Un beau jour, il découvre quelque chose d’incroyable dans les déchets rejetés par la ville flottante : les restes d’une cyborg dont le cerveau est intact.

 

Il récupère toutes les parties qu’il peut et se donne pour but de lui donner un corps. Malgré l’accomplissement de sa mission, la créature ne se souvient de rien. Ainsi, Ido décide de la baptiser et la nomme Gally. Cependant, des flashbacks de son passé lui viennent en tête et on comprend assez rapidement par l’histoire que Gally est une guerrière sans égal. Experte dans un art martial réservé aux cyborgs, elle utilise également une lame en acier de Damas, réputé indestructible. Puisque ses souvenirs semblent lui revenir lorsqu’elle se bat, elle gravite naturellement vers une profession où la violence est quotidienne.

 

cm-gunnm-ido

 

L’une des seules choses qui mettent de l’ordre dans la décharge, c’est le système de chasseurs de primes appelés Hunter-Warrior. Un chasseur s’inscrit sur un registre d’une usine et doit éliminer les menaces qui pourraient perturber l’ordre établi en échange de primes. L’occasion pour le lecteur de faire la rencontre de dizaines de personnages déjantés, que ce soit du côté des « gentils » ou des « méchants ». Les scènes de combats sont toutes mises en scène avec beaucoup de dynamisme et de finesse et la qualité des planches de Gunnm reste encore aujourd’hui un exemple pour de nombreux mangakas.

 

Si beaucoup de personnages marquent les esprits au fur et à mesure de la lecture et qu’aucun n’est jamais tout blanc ou tout noir, Gally est encore à un niveau au-dessus. Elle incarne à la fois la dimension cybernétique et dystopique de l’oeuvre, mais nous rapproche paradoxalement de notre humanité ou suivant un compas moral souvent plus juste que celui des véritables humains de l’histoire. Cela ne l’empêche cependant pas de détruire ceux qui se dressent devant elle et d’être sans pitié quand il le faut. Autour de la progression de Gally, on se questionne sur des thèmes propres à la science-fiction et au cyberpunk et qui ne sont que trop peu souvent présents dans les mangas.

 

cm-gunnm-black

 

Les premières inspirations viennent en effet de piliers du genre, que ce soit Metropolis ou Blade Runner. Kishiro est pourtant loin de délaisser son pays étant donné que Gunnm est parsemé de références à sa mythologie et son histoire. Enfin, le thème principal de la nature humaine est explicitement traité avec la nanotechnologie et la cybernétique. Tous ces éléments sont incarnés par Gally, qui est encore aujourd’hui considérée par beaucoup d’amateurs de mangas comme l’une des meilleures héroïnes du genre. Et pour cause, elle est l’exemple même d’un personnage parfait, non pas par son manque de défauts, mais justement par son ambivalence et au final son humanité.

 

cm-gunnm-cerveau

cm-gunnm-plus

 

Pour tous les amoureux du genre qui aiment les histoires violentes, sombres et les univers pleins de détails, Gunnm est un seinen à ne pas louper. Faisant toujours parler de lui avec autant de fascination depuis le début des années 90, le manga fut également adapté en OAV par le studio Madhouse. Ceux qui adorent l’univers de Yukito Kishiro seront ravis d’apprendre que James Cameron a depuis le début des années 2000 le rêve d’en faire sa propre adaptation. Quel est selon vous l’aspect le plus fascinant de l’univers créé par Yukito Kishiro ?

Ces articles vont vous plaire

En 2015, 45,9% des parlementaires européens étaient des femmes.

— @InseeFr