12 596 personnes connectées

Des Chiffres & le Monde : 20 faits tragiques sur la guerre qui vous montrent à quel point la paix est précieuse

Depuis les débuts de l’existence de l’Homme, rares sont les périodes où les conflits armés n’existaient pas. La guerre fait en effet partie de notre histoire, mais aussi de notre présent. Elle existe sous plusieurs formes, et a façonné nos frontières. Aujourd’hui, le nombre de conflits dans le monde a considérablement baissé par rapport aux siècles précédents, même si certaines régions du monde sont ravagées par les combats. SooCurious vous présente quelques chiffres sur la guerre afin de vous éclairer sur le sujet.

 

Les guerres mondiales

Durant le XXe siècle, deux guerres mondiales, des conflits d’une ampleur jusqu’alors inédite, ont éclaté. La première, surnommée Grande Guerre, a fait 9,5 millions de victimes, dont 1,4 million de Français. Bien que ce chiffre paraisse exorbitant, la Seconde Guerre mondiale fut bien plus meurtrière. Les proportions du conflit, l’arrivée de nouvelles armes de guerre à la pointe de la technologie, mais aussi l’instauration de la “solution finale” promue par le régime nazi ont causé la mort de 60 millions de personnes.

 

Des troupes russes vont au front pendant la guerre 14-18 :

troupes-russes

La guerre de 39-45 est la plus meurtrière de l’Histoire. Proportionnellement, c’est l’URSS qui a eu le plus de victimes avec 27 millions de morts. La Pologne, quant à elle, a perdu 16 % de sa population. Du côté de la France, la Seconde Guerre mondiale a été moins meurtrière que la première, puisqu’on recense environ 567 600 pertes.

 

La guerre froide

La fin de la Seconde Guerre mondiale a marqué l’entrée dans une nouvelle période : celle de la guerre froide. Opposant les deux superpuissances américaine et soviétique, ce conflit s’étend en fait au monde entier, engendrant de nombreuses guerres aux quatre coins du monde entre 1947 et 1989.

 

Des prisonniers de guerre nord-coréens et chinois dans un camp américain en 1951 :

chine-coree

Parmi ces dernières, la guerre de Corée (1950 – 1953) dont le nombre de victimes civiles est estimé à 2 millions, ou encore la guerre controversée du Vietnam, qui opposa les Etats-Unis au Vietnam (1955 – 1975). Les pertes civiles vietnamiennes sont estimées entre 500 000 et 1,2 million de civils morts et de 1,1 million de soldats disparus. Du côté américain, on compte 58 272 soldats morts.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, 250 conflits armés ont eu lieu, engendrant la mort de 50 millions de personnes. Trois fois plus de personnes sont mortes durant les 90 dernières années qu’au cours des 450 ans qui les ont précédées, ces pertes considérables sont notamment dues aux nouvelles technologies de guerre.

 

Des enfants hurlent après avoir été attaqués au napalm en 1972 :

guerre-vietnam

 

Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Mais il ne faut toutefois pas penser que le monde sombre dans le chaos. En effet, en 2013, on comptait 33 conflits armés de base étatique dans le monde, ce qui est bien moins que l’après guerre froide, où on en dénombrait 52. Les régions les plus touchées sont l’Afrique, l’Asie, le Moyen-Orient et le Proche-Orient. Depuis le début de la guerre lancée contre le terrorisme en Afghanistan, en Irak et au Pakistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001, 1 300 000 de personnes ont été tuées. Autre chiffre désastreux, 250 000 enfants soldats sont exploités dans le monde, un fait qui a été mis en lumière à travers l’histoire de Joseph Kony, un chef de guerre africain qui recrute de nombreux enfants, pour la plupart orphelins.

Malgré la baisse du nombre de conflits, les dépenses des Etats dans le domaine de la défense sont très élevées. En 2014, 15 800 têtes nucléaires étaient détenues dans le monde. En 2014 également, 1776 milliards de dollars ont été dépensés dans le secteur militaire par les différents Etats. D’après les Nations Unies, 1,2 % de cette somme, soit 22 milliards de dollars, suffirait à éradiquer la fin dans le monde. En France, 31,4 milliards d’euros ont été alloués au ministère de la Défense en 2015.

 

Un adolescent avec une arme en Ethiopie : 

enfants-soldats

 

Quelques anecdotes

La plus ancien conflit actuellement en cours, malgré un cessez-le-feu en 2012, est le conflit armé birman, qui a débuté en 1947. Quant à la guerre la plus longue de l’Histoire, elle a duré 335 ans, de 1651 à 1986 et opposait les Provinces Unies, aujourd’hui devenues Pays-Bas, et les Sorlingues. Cette guerre est étonnamment la moins meurtrière, puisqu’elle n’a fait aucune victime.

La guerre la plus courte a duré 38 minutes seulement. Le 27 août 1896, le Royaume-Uni s’est attaqué au sultan de Zanzibar Khalid ibn Bargach lorsque celui-ci est arrivé sur le trône après la mort de son cousin, pro-britannique. En 38 minutes, l’armée britannique a eu le temps de détruire le palais et de tuer 500 membres des forces du sultan.

 

Le palais du sultan de Zanzibar détruit après l’attaque de l’Empire britannique : 

palais-après-guerre

 

Ces chiffres sont révélateurs quant à l’importance de la guerre dans nos sociétés. Même si nous ne la vivons pas directement, elle est bel et bien présente dans notre monde. La rédaction de SooCurious vous invite également à découvrir 17 faits inquiétants sur la malbouffe et ses conséquences pour l’Homme.

 

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux