13 118 personnes connectées

5 jeux qui misent sur l’originalité pour se démarquer de Grand Theft Auto

une-gta-like

Comptant les productions parmi les plus célèbres de l’industrie du jeu vidéo, la licence Grand Theft Auto a profondément et durablement marqué l’univers du gaming par sa puissance novatrice et la maitrise de son sujet, au point qu’elle a créé tout un genre à elle toute seule, qu’on baptise généralement GTA-like. Hélas pour eux, ces jeux ont rarement atteint le degré de perfection des jeux Rockstar, et ont parfois dû faire preuve d’une imagination débordante pour se démarquer…

Saints Row

saints-row

La licence Saints Row a commencé par deux opus relativement sérieux, surtout le premier, mais son succès modeste lui a fait comprendre qu’étant donné le niveau de qualité loin de celui d’un GTA, il valait mieux se démarquer. C’est ainsi que depuis le troisième opus, la série s’est offert un univers complètement loufoque et déjanté, censé offrir une alternative comique, à l’humour noir savoureux, dans le monde des GTA-like. C’est ainsi que dès le 4e opus le héros s’est vu doté de pouvoirs surhumains pour repousser les invasions aliens, et que dans le 5e épisode on descend carrément en Enfer mettre une raclée à Satan himself !

 

Just Cause

just-cause

Misant sur le dépaysement, ces sympathiques GTA-like ont une particularité : vous n’incarnez pas un criminel, mais un agent secret envoyé sur une île tropicale par une agence gouvernementale américaine pour y renverser la dictature locale et apporter la démocratie… à grand renfort d’explosions et de munitions ! Ne se prenant absolument pas au sérieux, le jeu arbore une esthétique kitch au possible, avec une dérision qui ne sombre jamais dans l’absurde ou l’idiotie. Le courageux porteur de paix qu’est notre héros, Rico Rodriguez, bénéficiera dans sa tâche, en plus d’un large arsenal d’armes, de véhicules spéciaux comme son mini-hélicoptère de combat, et de tout un tas de gadgets comme son grappin qui lui permet de se projeter dans les airs et de faire du parachute en étant rattaché à un véhicule. Oh, et bien sûr, les environnements sont largement destructibles. Jouissif !

 

Naughty Bear

Naughty-Bear

Pas le plus abouti des GTA-like, loin de là, mais son univers est probablement un des plus originaux : dans un monde merveilleux peuplé d’ours en peluche, où tout le monde est heureux, quelqu’un ne l’est pourtant pas. Naughty Bear, puisque c’est son nom, est peut-être un nounours, mais ce n’est pas un bisounours, étant plutôt grincheux par nature, ce qui le laisse sujet à l’exclusion et aux brimades des autres ours. Mais un jour, c’en est trop : il décide de se venger une fois pour toutes en faisant régner la terreur dans le monde des bisounours : meurtres sauvages, agressions, vandalisme et Fatalities digne de Mortal Kombat (mais avec de la bourre et de la ficelle) seront autant de nouvelles activités pour notre héros. A l’humour noir complètement dégradant, ce soft est très souvent hilarant, malgré une réalisation largement perfectible. Si vous aimez les univers loufoques et subversifs, ce jeu vous plaira !

 

The Saboteur

the-saboteur

Très rare parmi les GTA-like, The Saboteur est un jeu historique mettant en scène un résistant parisien durant l’occupation de la Seconde Guerre mondiale par les forces du IIIe Reich. Proposant une reconstitution de Paris et tout un tas d’activités connexes, comme le démantèlement d’avant-postes et le sabotage de convois, le gameplay est ceci dit loin d’être parfait. Mais pour une fois que l’on peut exercer la violence inhérente des GTA-like non pas sur de pauvres policiers mais sur des nazis, on va pas se priver.

 

Bully (Canis Canem Edit)

bully

Bully, ou Canis Canem Edit dans sa version PS2, est un excellent GTA-like, ce qui est normal puisqu’il est estampillé Rockstar, mais propose un univers très particulier : vous incarnez le jeune Jimmy Hopkins, 15 ans, délinquant multi-récidiviste, placé dans un pensionnat par ses parents démissionnaires. Mais il découvre vite que son pensionnat est en réalité déchiré par les bagarres de bandes, les profs alcooliques et dépressifs, le tout dans une ville de Nouvelle-Angleterre beaucoup trop paisible. Jimmy retombera vite dans ses travers, et les possibilités de s’occuper, en dehors des cours, seront très nombreuses, entre vandalisme, drague et course de vélo. Un must du genre dont on attend toujours la suite.

 

Eh bien, si vous n’en pouvez plus d’attendre le prochain GTA, ou si vous vous êtes lassé de l’univers de la franchise, les jeux que nous venons de lister constitueront une alternative acceptable, avec leurs univers originaux et leurs possibilités amusantes et innovantes. On notera cependant que malheureusement ces jeux sont loin d’atteindre la qualité d’un jeu de la célèbre licence de Rockstar même si certains sont très bons. Pensez-vous que les GTA soient imbattables, ou qu’au contraire, un univers original peut être une solide alternative ?

Ces articles vont vous plaire

La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français

— @DailyGeekShow