12 469 personnes connectées

10 grenouilles à la beauté surprenante

grenouilles-beaute-surprenante-contenu-une Une magnifique grenouille à la tête orange via Shutterstock

Comme beaucoup d’autres animaux, les grenouilles sont réparties en sous-espèces, chacune disposant de caractéristiques propres, mais aussi d’une apparence distincte. Certaines, même, revêtent des couleurs chatoyantes qui les rendent magnifiques. SooCurious vous présente 10 de ces superbes amphibiens.

Au cours des millions d’années d’existence de la vie, celle-ci a appris à évoluer en fonction de son environnement, afin de s’y adapter au mieux. En résultent des différences entre espèces, mais aussi entre sous-espèces, que les grenouilles illustrent à merveille, notamment au travers des extraordinaires mélanges de couleurs qu’arborent certaines d’entre elles.

 

Phyllobates terribilis

Grenouille-20 Une Phyllobates terribilis via Shutterstock

Phyllobates terribilis est une grenouille de l’ordre des anoures. On la trouve dans les forêts tropicales humides du département colombien du Cauca, où elle vit dans des groupes comprenant jusqu’à 6 individus. Et malgré sa couleur chatoyante, tout contact avec elle peut causer à un humain une sensation de brûlure durant plusieurs heures.

 

Dendrobates auratus

Grenouille-19 Une Dendrobates auratus via Shutterstock

Vivant dans les forêts du sud du Nicaragua, du Costa Rica, du Panama et du bassin colombien du Río Atrato, Dendrobates auratus appartient à la famille des dendrobatidae et se nourrit de petits arthropodes, tels que les fourmis ou les acariens.

 

Aquixalus gracilipes

Grenouille-17 Une grenouille via Shutterstock

Aquixalus gracilipes se rencontre dans le nord du Viêt Nam, au Laos, dans le nord-ouest de la Thaïlande et dans les régions chinoises du Yannan et du Guangxi. Particulièrement petite (en moyenne 22 mm pour les mâles et 39 mm pour les femelles), elle peuple essentiellement les forêts de bambous.

 

Ranitomeya amazonica

Grenouille-12 Une Ranitomeya amazonica via Shutterstock

D’une taille comprise entre 16 et 19 mm, Ranitomeya amazonica se rencontre au Pérou, en Colombie, au Guyana, en Guyane et au Brésil et appartient à la famille des dendrobatidae.

 

Oophaga pumilio

Grenouille-10 Une Oophaga pumilio via Shutterstock

La grenouille des fraises, ou Oophaga pumilio, vit dans les forêts tropicales humides – dans les bosquets naturels de bananes ou de cacao – du Nicaragua, du Costa Rica et du Panama. Longue de 17 à 24 mm, sa forme et sa couleur peuvent varier d’un spécimen à l’autre. Surtout, l’espèce se distingue par une particularité étonnante : le mâle séduit sa partenaire en poussant de petits cris avant que la femelle ne choisisse le meilleur crieur.

 

Ranitomeya imitator

Grenouille-8 Une Ranitomeya imitator via Shutterstock

Ranitomeya imitator est dotée d’un camouflage particulièrement utile compte tenu de son habitat : elle vit essentiellement dans les zones forestières du Pérou, dans les régions de Loreto et de San Martin.

 

Dendrobates azures

Grenouille-5 Une Dendrobates azures via Shutterstock

Tirant son nom de sa couleur bleu azur, Dendrobates azures vit en Amérique du Sud, notamment dans la région du Sipaliwini, au Suriname. Et pour se protéger de ses prédateurs potentiels, elles produit un poison capable de paralyser, voire d’immobiliser un agresseur.

 

Ameerega trivittatus

Grenouille-4 Une Ameerega trivittatus via Shutterstock

Ameerega trivittatus appartient à la famille des dendrobatidae et vit en Amérique du Sud, notamment dans le nord du Brésil ou à l’est du Pérou. La couleur de ses bandes varie selon les spécimens, du vert au jaune, en passant par le orange. Et comme certaines de ses congénères, elle se défend de ses prédateurs en sécrétant un poison.

 

Agalychnis callidryas

Grenouille-1

Agalychnis callidryas, ou rainette aux yeux rouges, vit en Amérique centrale. Et à l’inverse de beaucoup de ses congénères, elle ne se protège pas grâce à un poison, mais via le camouflage, sa couleur correspondant à celle de son habitat, puisqu’elle vit essentiellement en forêt.

 

Dendrobates tinctorius

dendrobates-tinctorius

D’une longueur oscillant entre 40 et 60 mm, Dendrobates tinctorius vit sur les sols d’Amérique du Sud et près des cours d’eau, même si elle peut parfois s’aventurer dans les arbres jusqu’à 5 m de hauteur. Pour se protéger des prédateurs, elle est dotée d’un poison très toxique qui a fait sa réputation auprès des habitants de Guyane, du Suriname, du Guyana et du Brésil.

Ces grenouilles sont splendides. Et si elles doivent leur allure à leur évolution, leur apparence illustre aussi toute la beauté dont la nature est capable. Si ce type d’animaux magnifiques vous intéresse, découvrez également 20 photographies qui dévoilent la beauté fascinante des méduses.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux