12 567 personnes connectées

Grâce au quartz, stockez vos données pendant des centaines de millions d’années

Le stockage de ses données est un enjeu majeur, que ce soit pour les entreprises ou bien même pour les particuliers à une plus petite échelle. Si le volume de données créées ne cesse d’augmenter, les modes de conservation eux n’ont pas beaucoup changés, du moins pour l’instant.

Imaginez si dans quelques années, vous pouviez stocker vos données en totale sécurité pour les centaines de milliers d’années à venir. Le concept paraît un peu fou, mais c’est pourtant ce que promet le constructeur électronique japonais Hitachi. Son idée ? Graver les données au laser sur un morceau de quartz. Sur le prototype utilisé, d’une surface de 2 cm carré et d’une épaisseur de 2 mm, Hitachi a annoncé avoir réussi à stocker 6,2 Mo de données par centimètre carré. Le constructeur annonce une capacité de stockage de 40 Mo par pouce carré contre 35 Mo pour le CD.

Cette idée ferait rêver n’importe quelle société. De plus, le quartz est un minéral si peu couteux et abondant, que sa fabrication à grande échelle ne représenterait que des bénéfices. Mais ce qui rend cette innovation si incroyable, c’est la résistance du verre. « Des centaines de millions d’années et il résiste à 2h d’exposition à une température de 2 000 degré celsius, lors d’un essai de vieillissement accéléré » déclarait Tomiko Kinoshita, porte-parole du principal laboratoire de recherche d’Hitachi.

Pour le moment réservé aux entreprises et au stockage de données culturelles et historiques, la société précise qu’une commercialisation de sa technologie serait envisageable aux alentours de 2015. La dernière question que l’on pouvait se poser concernait la lecture des données sur le quartz. Car si les puces peuvent résister pendant des millions d’années, la technologie aurait surement évoluée. Or les données gravées sur la puce sont lisibles au microscope optique, il sera donc facile de reconnaître que le quartz contient des données stockées en binaire. Il ne nous reste plus qu’à attendre quelques années avant de voir arriver cette innovation sur le marché.

Comment trouvez-vous cette technologie ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux