12 367 personnes connectées

Google déclare la guerre aux contenus pédophiles pour protéger vos enfants sur Internet

google-declare-la-guerre-aux-contenus-pedophiles-pour-proteger-vos-enfants-sur-internet

Le géant du web poursuit sa lutte contre la pornographie juvénile en collaborant avec d’autres représentants de grandes entreprises afin de créer un nouvel outil de blocage et d’avoir les armes nécessaires pour faire face à ce fléau.

L’Internet regorge de coins sombres, mais l’un des plus sombres est sûrement le nombre croissant de sites de trafic de pornographie juvénile. Et le géant du web qui n’a aucun intérêt à diffuser ce genre d’images et de sites, a longtemps travaillé avec des organismes sans but lucratif ainsi qu’avec des organismes d’applications de la loi pour protéger ces enfants en plaçant ce contenu hors de ses résultats de recherches. Malgré ce premier pas, la société a toutefois été critiquée par le Premier ministre britannique David Cameron, jugeant que Google n’en faisait pas assez.

Face à cette critique, le géant du web ainsi que d’autres moteurs de recherche travaillent actuellement sur un nouveau plan qui permettrait d’intensifier leurs filtrages et de faire disparaître la pornographie juvénile de leur base de données. Plus tôt, David Cameron a demandé à Google d’ « utiliser leurs capacités techniques extraordinaires à faire davantage pour extirper ces images dégoûtantes », rapporte The Telegraph.

Google renforce sa lutte anti pédopornographie pour protéger vos enfants sur Internet1

Aujourd’hui, Google a promis 5 millions de dollars qu’il va distribuer à un certain nombre d’organisations à travers les États-Unis, Canada, Europe, Australie et Amérique latine. Une somme importante à laquelle la firme devrait ajouter 2 millions de dollars afin « d’encourager le développement d’outils toujours plus efficaces » mais aussi de faire disparaître la pornographie infantile sur le web.

A savoir que le géant du web mène cette lutte depuis bien longtemps, soit depuis 2008 où il « taguait » les images d’enfants abusés pour ensuite les communiquer aux organismes telles que le NCMEC (National Center for Missing and Exploited Children) afin de s’assurer qu’aucune copie ne soit faite. Mais il n’est pas seul à lutter : les représentants de Yahoo, Microsoft, Twitter et Facebook ainsi que ceux d’un certain nombre d’entreprises de télécommunications se sont réunis la semaine dernière avec le secrétaire de la culture britannique pour discuter de ce fléau.

Google renforce sa lutte anti pédopornographie pour protéger vos enfants sur Internet2

De grandes mesures sont mises en place pour éradiquer le problème, des mesures qui permettront sûrement à Facebook, Google et Microsoft de lutter contre ce contenu et d’avoir les armes nécessaires pour faire face à ce fléau. Encouragez-vous l’initiative qu’a pris Google dans cette action ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Une méduse est composée de 98% d’eau