12 714 personnes connectées

10 bugs sur les premiers jeux Pokémon qui ont marqué les apprentis dresseurs

Les fans de Pokémon le savent, les premiers jeux de la saga furent marqués par toute une panoplie de bugs ou glitchs rendant l’expérience amusante. Qu’il s’agisse de problèmes de programmation, de données, d’affichage, nombreux sont ceux à être entrés dans l’histoire après avoir marqué les gamers du monde entier. Retour sur 10 des plus marquants bugs des jeux Pokémon Rouge, Bleu et Jaune.

Missing N0
Si le nom ne vous dit pas grand chose, le bug lui, vous rappelera certainement de bons souvenirs. Par son titre, il faut comprendre « le numéro manquant #000 du Pokédex« , un glitch qui fut certainement le plus célèbre de tous et donna son nom à bien des bugs semblables de près ou de loin à l’original. C’est au moment le plus critique qu’il faisait habituellement son apparition, alors que le joueur tombait nez à nez avec un petit monstre inconnu prêt à l’affronter. Impossible alors de savoir de quel personnage il s’agissait puisque l’aspect de l’attaquant était entièrement brouillé, le tout prenant la forme d’un L. La tâche aurait été facile si le savant dresseur à la connaissance illimitée du Pokédex pouvait reconnaitre le nom de l’adversaire mais bien évidemment, ce dernier aussi était brouillé, remplaçant les habituels races par un « MISSING0 ».

En le capturant, les joueurs étaient certains de créer un bug de console puisque pour des raisons de simplification de programmation, les développeurs ont recouru à un système duquel a découlé un effacement de quelques entrées ne devant jamais être lues. Pourtant dues à des failles de programmations ces dernières devinrent lisibles et le Pokémon pouvait facilement être croisé sur la rive droite de Cramois’île. Le vrai problème venait suite à la rencontre puisque la capture faisait apparaitre 128 exemplaires d’un objet, celui placé à la 6e place dans l’inventaire. Cela aurait pu s’arrêter là si les développeurs n’avaient pas posé une limite de 99 exemplaires à cet inventaire. Résultat : le joueur subissait un bug graphique ne pouvant être réglé, d’après Nintendo, qu’en relâchant MissingN0.

missingno-pokemon

Old Man Glitch
Lors d’une petite promenade vers Jadielle, vous rencontrez un vieil homme qui prend le temps de vous expliquer la marche à suivre pour capturer des petits monstres. En répondant « non » à la question qu’il vous pose, vous vous assurez de pouvoir apprendre avec lui comment faire, suite à quoi vous vous dirigez directement et sans perdre une seconde vers Cramois’île. C’est une fois de plus sur cette île que vous déclenchez le bug, en vous promenant sur la rive droite. En effet, vous y croisez l’un des Pokémon bugués (MissingN0 ou les Pokémon du parc Safari en dehors du parc) avec un niveau supérieur à 100. En effet le Old Man Glitch offre la possibilité de capturer des Pokémon surpuissants dans les opus Rouge et Bleu.

old-man-glitch

Le bug de la porte de Dokokashira
Le bug de la porte de Dokokashira, présent dans les Pokémon Rouge, Vert et Bleu, a la particularité de ne pas produire les mêmes effets sur les versions internationales et japonaises. Le problème devant être réglé lors du déploiement mondial à la sortie du jeu, un autre apparut en cours de route, reprenant le même nom et le meme lieu. Il fut découvert au début des parties, alors que le joueur obtient ses deux premiers objets, le second étant le colis du professeur Chen. Alors que, dans l’inventaire, le gamer allait cliquer sur ledit objet et annulait ensuite par deux fois la manœuvre avant d’aller combattre un Pokémon sauvage, le glitch s’installait doucettement. On le remarquait alors quand au moment d’ouvrir le menu pour vérifier l’équipe en poche, le premier Pokémon se retrouvait remplacé par un Charizard ‘M. En conséquence de ces manœuvres, on observait la carte se dégrader mais aussi et surtout, le bug permettait au joueur de se téléporter jusqu’à la ville d’origine de son avatar en traversant une porte.

pokemon-Dokokashira

Bug du croupier
En 2003, les joueurs du monde entier ne rêvent que d’une chose, capturer Mew. Le Pokémon Psy fascine par sa rareté et c’est la même année qu’un bug va devenir célèbre pour aider à sa capture, ainsi qu’à attraper d’autres Pokémon. Contrairement aux glitchs précédents, ils ne nécessite pas mille et une manœuvres mais n’est réalisable que si le joueur ne bat pas en duel les dresseurs croupiers et gamins, compte ses pas, vole ver Azuria et effectue quelques tours avec le menu.

En plus d’aider à la capture de Mew et d’autres Pokémon, le bug du croupier permet au joueur d’augmenter le nombre des Pokémon du Pokédex et de rencontrer le fameux MissingNO et donc, de recevoir 128 exemplaires du 6e objet de l’inventaire.

Bug du Métamorph
Les Pokémon Bleu, Rouge et Vert ont aussi vu naître le bug du Métamorph, un problème lié à l’extension du bug présenté précédemment. Celui-ci permet de compléter intégralement le Pokédex et donc, de remplir l’une des quêtes primaires du jeu. le bug du Métamorph permet aussi de rencontrer les autres Pokémon Bugs de la première génération : ‘M, a, A, ou encore Charizard ‘M.

Charizard ‘M
Pokemon Bug des premières générations, le Charizard ‘M prend la forme d’un Dracaufeu tout à fait normal mais est à l’origine de bugs et notamment le célèbre ZZAZZ bug. Pour créer ce dernier il faut avoir capturé le monstre bug en ayant réalisé le glitch du Métamorph précédemment cité. Cette version de Dracaufeu a les mêmes particularités que le Pokémon M, qui peut être capturé de la même manière que MissingN0 en rencontrant le vieil homme. De la même manière, il duplique les objets en 6e place de l’inventaire pour leur faire atteindre le nombre de 127. Sa capture est d’autant plus compliquée que même un fois battu et recueilli, un Métamorph invisible au joueur continue de jouer à sa place et d’attaquer, obligeant le gamer à fuir au plus vite. De ce bug découle un nouveau glitch, celui des célébrités.

zzazz

Bug des célébrités
Vous l’aurez compris, un bug ne vient jamais seul et de celui de la rive droite de Cramois’île et de Charizard ‘M, les joueurs ont vu apparaître un nouveau problème, le glitch des célébrités. Ce dernier corrompt toutes les informations des célébrités de la ligue Pokémon, changeant leurs noms, les couleurs du jeu, faisant apparaître des monstres bugs, lançant des thèmes musicaux en dehors des situations pour lesquelles ils sont prévus et ralentissant la bande-son du jeu. Enfin, loin d’être aussi amusant que les précédents, ce dernier bug finit souvent par figer l’écran et forcer le joueur à faire un reset complet de la partie.

cramoisile

Bug du passe-muraille
Comment traverser au plus vite les maps des premiers jeux Pokémon ? Eh bien en traversant les murs. Un raccourci rendu possible grâce à un énième bug, celui du passe-muraille, réalisable en ayant qu’un seul Pokémon (de plus de 150 PV) dans son équipe et des potions. Un empoisonnement, un petit tour par le parc Safari, un redémarrage de la console et un voyage à Parmanie sont nécessaires pour obtenir le droit de traverser les murs. Seul bémol, votre Game Boy risque de souffrir quelque peu du tour puisque sortir de la zone de jeu (entrer dans la zone noire) la fera planter assez rapidement.

Clonage de Pokémon et d’objets
Voilà un bug qui mit du temps à être réglé : présent dans les premières versions de la saga, le clonage resta présent dans presque toutes les générations suivantes pour le plus grand plaisir des joueurs. En fonction des versions, le bug nécessite différentes manœuvres mais le résultat est toujours le même et permet de cloner objets et monstres à volonté. A l’instar des autres glitchs, celui-ci peut causer de réels problèmes sur la partie puisqu’il risque de faire planter la console, perdre les Pokémon et toutes les sauvegardes du joueur.

glitch-clone

Bug-ville
La ville fantôme a beaucoup fait parler d’elle dans les années 2000. Elle prend la forme du dernier lieu visité par le joueur et fut longtemps considérée à tort comme une ville recelant de nombreux Pokémon mystérieux. Une information fausse puisque la ville découle d’un simple bug et est quasiment inutilisable. Constituée de chiffres et de morceaux d’autres villes, elle comprend des obstacles invisibles et on peut y marcher sur l’eau. Malheureusement, à part quelques Tentacool, la ville ne comprend que peu de Pokémon intéressants.

pokemon--bug-ville-

 

Pokémon, c’est des années d’aventure, d’exploration et d’amusement pour des millions de joueurs à travers la planète. Un succès incontesté et international pour un jeu adoré des gamers qui auront passé des mois à étudier minutieusement maps et manœuvres pour tirer partie du jeu à son maximum. Ces bugs sont l’exemple parfait de l’acharnement des fans à combler leur curiosité et ils nous replongent, nous aussi, dans nos années de jeux. Si Nintendo peut, aujourd’hui, se vanter d’un retour fracassant avec Pokémon Go, c’est sans nul doute grâce aux mystères et anecdotes qui auront bercé les premiers joueurs de la franchise.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux