12 145 personnes connectées

Le plus vieux manga du monde s’anime sous vos yeux grâce à la magie des studios Ghibli

Si vous vous êtes déjà penché sur l’histoire du manga, alors vous savez que ce dernier trouve ses origines dans des peintures narratives réalisées sur des rouleaux appelés « emakimono ». Récemment, les studios Ghibli, mondialement connus pour des succès tels que Le Voyage de Chihiro ou encore Princesse Mononoke, se sont basés sur un rouleau considéré comme le plus vieux manga au monde afin de recréer quelques secondes d’animation aussi poétiques que surprenantes de modernité !

Les rouleaux en question, qui datent du XIIème siècle, portent le nom de « Choju jinbutsu giga », ce qui signifie « caricature de personnages de la faune » et sont aujourd’hui exposés aux musées nationaux de Kyoto et de Tokyo. Ils ont la particularité de ne présenter aucun texte. Seule une petite partie de cette impressionnante œuvre d’art a ici été exploitée par les studios Ghibli afin de créer ce très court-métrage intitulé « la rencontre ».

On y découvre une grenouille ainsi qu’un lapin aux allures humaines se déplacer sous la pluie et s’abriter sous une feuille géante en guise de parapluie (scène qui n’est pas sans rappeler un certain Totoro !). Cette vidéo a été réalisée comme publicité pour la compagnie japonaise d’électricité Marunebi Power dans le but de promouvoir la défense de l’environnement. Quand on sait à quel point cette thématique était chère à Hayao Miyazaki, on comprend pourquoi les studios n’ont pas hésité à s’engager dans un tel projet.

Le résultat, un bel hommage à l’histoire japonaise, n’est pas sans rappeler certaines œuvres plus modernes du studio, voire même les Silly Symphonies de Disney qui mettaient en scène les facéties de la nature. On ne peut que saluer cette belle initiative de la part de Ghibli même si on aurait presque souhaité en voir un peu plus !

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux