13 016 personnes connectées

Pour la première fois au monde, un jeune homme paralysé utilise sa pensée pour bouger sa main droite

La science vient de faire un grand pas en avant ! Ian est un jeune homme tétraplégique qui a réussi à bouger la main uniquement avec sa pensée, grâce à une puce électronique implantée dans son cerveau. Une innovation sans précédent qui pourrait bien être la solution pour contourner les paralysies dues à une lésion de la moelle épinière.

Ian Burkhart est un garçon paralysé qui est incapable de bouger ses jambes ou ses bras. Il est devenu le premier patient à pouvoir bouger la main rien que par la pensée. Tout ce qu’il a eu à faire fut de penser intensément à déplacer sa main, et le reste a été accompli par un puce implantée dans son cerveau en moins d’un dixième de seconde.

C’est une équipe composée de chercheurs de l’université de l’Ohio et d’employés de la société Battelle qui ont réussi à mettre au point ce dispositif extraordinaire. Ils ont ouvert le crâne de Ian et y ont inséré une puce de moins d’1 cm de côté qui « lit » les pensées. Les informations reçues par cette puce sont transmises par un câble à un ordinateur qui les décode et agit comme la moelle épinière. Enfin, l’ordinateur est connecté à une série d’électrodes qui stimulent les muscles pour qu’ils bougent.

equipe-experience

main-appareil

puce-programme

main-tient-cuillere

ian-content

Nous avons été très impressionnés par la performance de Ian. Bravo à lui et aux chercheurs qui ont su développer un appareil capable de lire les pensées et les transformer en mouvement. Nous espérons que cette invention sera rapidement mise à disposition du plus grand nombre et que l’on verra les personnes paralysées capables de bouger à nouveau. Pensez-vous qu’à l’avenir, les handicapés pourront améliorer leur quotidien par la pensée ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux