12 406 personnes connectées

Grand progrès dans la lutte contre Parkinson : ce gant permet aux malades de maîtriser leurs tremblements

Gant-parkinson-une-3

Dans la recherche médicale, certaines maladies font l’objet d’une attention toute particulière en raison de leur gravité et du grand nombre de patients qu’elles atteignent. C’est le cas notamment de la maladie de Parkinson, qui touche des millions de personnes à travers le monde. Mais un gant révolutionnaire pourrait bien faciliter la vie des individus qui en souffrent. SooCurious vous présente cette invention extraordinaire.

La maladie de Parkinson est une tragédie. Affectant le système nerveux central des individus qu’elle touche, elle entraine très souvent des troubles moteurs d’évolution progressive. Surtout, elle touche environ une personne sur 500, soit 4 millions d’individus à travers le monde. Mais pour lutter contre les tremblements régulièrement engendrés par la maladie, les traitements sont peu efficaces et les solutions alternatives peu nombreuses.

 

Le GyroGlove : 

GyroGlove-2

Face au fléau de cette maladie, un étudiant en médecine a décidé de prendre le problème à bras le corps. Constatant, un jour, qu’une femme âgée souffrant de tremblements peinait à simplement manger sa soupe, il a eu l’idée d’un gant qui faciliterait ce type de tâches chez les malades. Après plusieurs essais et prototypes, Faii Ong a donc conçu le GyroGlove.

Via sa société, GyroGear, le jeune homme d’une vingtaine d’années a intégré un dispositif audacieux à une paire de gants. Son invention fonctionne grâce à un gyroscope miniature dynamique et réglable qui se trouve sur le dos de la main, dans un boitier en plastique. Egalement, un petit circuit imprimé contrôle deux éléments internes au GyroGlove : une charnière de précession (qui effectue une rotation conique autour d’une position unique) et une plaque tournante. Ainsi, lorsque le patient effectue une action, le système compense entre 80 et 90 % des tremblements.

 

Faii Ong présentant son invention : 

GyroGlove-5

Plusieurs fois primé pour son travail sur le GyroGlove, GyroGear devrait commercialiser son invention dans le courant de l’année 2016, voire un peu plus tard. L’objet restera onéreux, puisqu’il coûtera sûrement entre 700 et 800 euros. Mais cela reste bien moins cher, et surtout moins invasif, que d’autres solutions comme la stimulation cérébrale profonde, qui implique une lourde intervention chirurgicale et la mise en place d’une électrode directement dans le cerveau.

Enfin, Faii Ong espère d’ores et déjà étendre son dispositif à d’autres parties du corps où les tremblements sont particulièrement handicapants, comme les jambes. Egalement, son système pourrait servir à certains professionnels, tels que les photographes, dont le travail requiert une grande stabilité de la main.

GyroGlove GyroGlove-4 GyroGlove-3

Le GyroGlove est réellement incroyable. Par le dispositif novateur qu’il intègre, mais surtout par la solution qu’il apporte aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson. Ce gant technologique pourrait ainsi leur permettre une plus grande autonomie et leur faciliter un quotidien déjà difficile. Si les inventions de ce type vous intéressent, découvrez également ce petit patch qui permet d’injecter automatiquement de l’insuline aux diabétiques.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.