12 052 personnes connectées

Des scientifiques ont découvert que la galaxie Messier 106 se faisait engloutir par un trou noir supermassif

galaxie-trou-noir-cosmos-science

Des scientifiques ont récemment découvert un trou noir en train d’engloutir une galaxie toute entière. En effet, Messier 106 serait actuellement en train de vivre une transition vers une toute nouvelle catégorie de galaxie. DGS vous en dit plus sur cette incroyable transformation !

Située à environ 23,5 millions d’années-lumière du Système solaire, Messier 106 est une galaxie spirale qui fascine depuis toujours les astrophysiciens. Elle détient un signe tout particulier et bien à elle : de surprenantes extensions de gaz qui ressemblent à des bras spiraux connectés au centre de la galaxie et inclinés par rapport au plan galactique. Patrick Ogle et ses compères, intrigués par l’incroyable feu d’artifice qui se manifeste au sein de cette galaxie assez proche de nous, ont donc mené l’enquête avec l’aide de plusieurs télescopes. Le résultat de leurs travaux a par ailleurs été publié dans la revue The Astrophysical Journal Letters.

Il en résulte que ce spectacle n’est autre que le trou noir supermassif situé au coeur de cette galaxie d’environ 30 000 années-lumière de diamètre. Les jets qui sont expulsés ont en fait un impact non négligeable sur la matière contenue dans le Messier 106. Patrick Ogle explique : « Leur influence est profonde sur le gaz qui sert à la fabrication d’étoiles. » Les différentes cartographies démontrent que les deux tiers de ses réserves ont déjà été éjectées vers l’extérieur. Les chercheurs ont également relevé que la masse des gaz réchauffés dans les parties internes des deux extensions s’élève à 10 millions de fois celle de notre soleil.

trou-noir

Cette évasion massive de gaz moléculaire n’est pas sans conséquence : « Ce processus pourrait éventuellement transformer la galaxie spirale Messier 106 en galaxie lenticulaire, appauvrie en matière première pour former des étoiles », explique l’un des chercheurs. Cela prendrait plus de 300 millions d’années pour que cette transformation n’opère. Ce qui représente une période courte sur les échelles de temps cosmiques. Messier 106 est donc en train de subir une transition importante. Notre galaxie en revanche, la Voie lactée, ne souffrira d’aucun désagrément de son trou noir supermassif. Rien ne peut menacer l’intégrité des réserves de gaz et de poussières, ferments des étoiles dans la Voie lactée.

trou-noir-supermassif

Certains à la rédaction étaient loin d’imaginer qu’un trou noir était actuellement en train d’engloutir une galaxie entière… Fort heureusement, la Voie lactée qui détient elle aussi son propre trou noir n’est aucunement touchée par ce problème. En attendant, cette intrigante trouvaille donne de la matière aux chercheurs afin d’observer ce qu’il se passe en de pareilles circonstances ! Auriez-vous imaginé qu’un trou noir supermassif était capable de ne faire qu’une seule bouchée des galaxies ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde, ce sont près de 43 000 vidéos qui sont visionnées sur le site de vidéos Youtube,