13 562 personnes connectées

Free filtre la publicité sur les sites consultés par ses clients

Freebox revolution

Le filtrage des publicités sur Internet devient possible par défaut pour les utilisateurs de la Freebox Révolution de Free. Dans sa dernière mise à jour, l’entreprise a ajouté une fonction révolutionnaire pour ses adhérents : la possibilité de filtrer les pubs.

Free, le fournisseur d’accès à Internet (FAI) qui avait révolutionné le marché des offres mobiles, vient de créer un nouveau buzz. À l’occasion de la dernière mise à jour fonctionnelle de sa Freebox Révolution, le groupe en a profité pour corriger quelques bugs et ajouter de nouvelles fonctions. La plus notable, et celle qui crée déjà la polémique, l’option de pouvoir filtrer les pubs sur Internet. Une option, encore en phase d’expérimentation, installée par défaut lors de cette mise à jour. Ce qui signifie que sans régler les paramètres, les utilisateurs ne verront plus de publicités lorsqu’ils navigueront sur Internet via le réseau de Free.

Une bonne idée pour certains, une provocation pour les autres, car cette nouvelle fonctionnalité bloque surtout les pubs du moteur de recherche Google. Cette nouvelle fonction de la Freebox est vue comme un moyen de faire pression sur le géant américain, avec qui Free est en différend commercial. Les usagers du réseau Free auraient notamment beaucoup de problèmes pour avoir accès à Youtube, la plateforme de partage de vidéo de Google. Un tel filtrage des publicités sur Internet mettrait ainsi en danger beaucoup de sites web, dont les revenus sont surtout générés par les encarts publicitaires. La ministre déléguée à l’économie numérique, Fleur Pellerin, a aussitôt réagi et a requis une réunion de réflexion avec Free et ses éditeurs pour commencer une médiation.

Beaucoup d’autres applications gratuites sur le web, comme le fameux Adblocks, permettent de bloquer les pubs sans pour autant l’imposer aux internautes. Que pensez-vous de la décision de Free ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”