13 400 personnes connectées

Entre amitié et compétition, l’anime Free ! vous plonge dans le quotidien d’un club de natation

Amateur de sport, vous savez qu’un grand nombre de disciplines ont déjà fait l’objet d’un manga : football, cyclisme, volley-ball et maintenant natation avec Free ! Sorti en 2013, cet anime vous emmène dans la piscine du club Iwatobi et dans le quotidien mouvementé de 5 nageurs passionnés. Sortez maillot de bain et lunettes, on vous fait plonger sans vous mouiller dans le monde de Free !

Haruka, Makoto, Nagisa et Rin sont 4 amis d’enfance passionnés de natation depuis l’école primaire. Enfants, ils ont appris ensemble à nager et ont gagné en équipe des compétitions. Toutefois, à la surprise de Rin, Haruka a toujours été considéré comme le meilleur des quatre. A la fin du primaire, la vie les sépare pour ne les réunir que 4 ans plus tard… en tant que rivaux.

Déterminé, Rin défie Haruka dans une course et bat pour la première fois son ami d’enfance. Frustré mais déterminé, Haruka décide de redevenir le meilleur nageur. C’est donc avec ses 2 amis et l’aide de Rei, un élève de leur lycée, qu’Haruka va créer le club de natation Iwatobi afin de retrouver son niveau et prouver à Rin, qui est dans une école rivale, qu’il peut le battre à nouveau.

Free ! est un anime comprenant deux saisons de 12 épisodes : Free ! et Free ! Eternal Summer. Celles-ci ont été diffusées pour la première fois lors de l’été 2013 et du printemps 2014 et ont toutes les deux été produites par le studio Kyoto Animation, déjà derrière des animes comme Clannad, Tamako Market ou K-ON. La série a aussi eu droit à un film d’animation, High Speed – Free ! Starting Days sorti fin 2015.

free-personnages

Dans la plupart des cas, les animes sont adaptés d’œuvres existantes, qu’il s’agisse d’un manga ou d’un light novel. S’il est vrai que son histoire est inspirée de celle du light novel High-Speed (qui donne son nom au film), l’histoire de la création de Free ! est plus originale. Au départ, il s’agissait d’une simple image dévoilée en 2012 présentant Haruka en train de nager. Rien n’indiquait alors une date de sortie ou même le nom de l’anime.

Ce dernier a tout de suite attiré l’oeil du public, mais Free ! ne devait pas devenir un anime à part entière. Les fans se sont alors mobilisés sur Tumblr en multipliant les fanarts des différents personnages. L’engouement fut si grand que Kyoto Animation révéla un an plus tard les premières images de ce qui allait devenir l’anime Free !

free-piscine

Comme la plupart des animes sportifs, Free ! a pour thème principal un engagement total dans le sport pratiqué (parfois au point d’en devenir vital) et l’esprit de compétition. Toutefois, au travers de ses 5 personnages, l’anime aborde d’autres sujets.

La passion et la persévérance sont les plus présents même si l’histoire s’écarte parfois pour évoquer les blessures passées de nos héros ou encore la notion de traumatisme. C’est toutefois une particularité bien loin de son histoire ou de ses thèmes qui a rendu Free ! célèbre : le fan service inversé.

free-fan-service

Généralement lié aux personnages féminins, le fan service vous permet de voir des personnages dans des tenues très légères et des poses parfois suggestives. Dans Free !, la balle change de camp et c’est au tour des garçons de jouer les stars du fan service. Presque toujours torses nus et souriants, ils ont tout pour conquérir la gent féminine. D’autant que les 5 héros représentent différents clichés de beaux garçons, du joyeux au mystérieux en passant par le fanfaron.

Malgré ce détail, l’anime reste destiné à tous les publics car son histoire comme ses héros sont universels. Le scénario ne révolutionne pas le genre mais parvient à réunir tous les publics en alternant entraînement, compétition et vie quotidienne au lycée, le tout avec une rivalité remontant à l’enfance.

free-screenshot

free-anime-sportif

 

Proposant à la fois une animation de qualité et une histoire simple mais prenante, Free ! a réussi à s’imposer comme un bon anime sportif. Avec la natation comme élément central, l’oeuvre propose un regard inédit entre entrainement et compétition sur un sport souvent mis de côté. Si son fond très classique a de quoi ravir les amateurs du genre, son fan service exclusivement masculin fait souffler un vent de fraîcheur dans le monde des animes. Après avoir plongé dans l’univers de Free !, vous n’aurez plus envie d’en sortir !

Ces articles vont vous plaire

Les corbeaux gardent la mémoire des visages et sont capables de s’en prendre à l’homme.

— @DailyGeekShow