12 915 personnes connectées

Jouez avec les dimensions dans Fez, cet adorable puzzle-game inspiré des jeux des années 80

Un monde coloré, des énigmes en veux-tu en voilà et un héros adorable, voilà le programme de Fez, un jeu de plateforme créé par le studio indépendant Poltron Corporation. Véritable succès de l’année 2013, cette création fut tour à tour acclamée par la critique, les professionnels et les joueurs. SooGeek revient sur cette pépite vidéoludique du début des années 2010.

 

Si, comme de nombreux gamers, vous aimez vous perdre des heures durant sur les maps de vos jeux préférés pour en connaitre les moindres recoins, alors Fez est fait pour vous. Dans cette création qui pourra vous rappeler certains jeux des années 80, le joueur part seul à l’aventure en incarnant un personnage aussi mignon qu’attachant, nommé Gomez. Ce petit bonhomme blanc qui, jusqu’alors, vivait dans un monde en deux dimensions, se retrouve projeté dans un univers en 3D.

Après avoir été contacté par un vieil homme qui le somme de partir à l’aventure, Gomez se retrouve pour la première fois face à un cube : une figure en 3 dimensions dans un monde en 2D. De cette rencontre, il gagnera un fez (d’où le nom du jeu). Ce chapeau lui offre la possibilité de jouer avec les dimensions et, à la manière d’un cube, d’alterner les faces de sa réalité, ses perspectives.

De retour dans son village, Gomez est alerté du fait que le cube vu précédemment s’est fractionné et que sans lui, le monde risque de s’écrouler. Il doit alors partir à la recherche des morceaux de l’artefact pour sauver l’univers. Se promenant de lieu en lieu, de maison en maison et de pièce en pièce, notre héros traverse les différentes plateformes du jeu et continue son avancée en résolvant différents puzzles. La difficulté du jeu ne s’arrête pas à bloquer le chemin du personnage mais lui propose différents éléments surprenants : des plateformes invisibles, des pièces secrètes ou encore des artefacts donnent de l’intérêt à l’exploration.

jeu-fez-decors-bit

Derrière la trame principale, on découvre, au fur et à mesure de l’avancée du joueur, que le peuple de Gomez et les civilisations ayant occupé ses terres ont longtemps cherché à expliquer leur vie en 2D. Dans les phares, usines, bibliothèques et forêts visibles, on trouve différentes inscriptions, obélisques, sculptures et déclarations des personnages qui ramènent le gamer à la situation originale du jeu, avant l’obtention par son personnage de la vision 3D.

Sans manquer de difficulté, le jeu ne dispose ni de boss, ni de limite de temps et ne peut pas se terminer en échec : les développeurs ont opté pour un système de jeu tout sauf punitif. Une fois mort, quelques secondes d’attente seront nécessaires pour retrouver votre héros et là où certaines créations vidéoludiques optent pour un gameplay basé sur la dextérité, Fez se concentre sur la réflexion et la résolution d’énigmes.

jeu-fez-decors
Autre point fort du jeu : ses décors. En débutant Fez, le joueur se plonge dans un univers coloré au style 8-bit rappelant aux nostalgiques les jeux des années 80. N’utilisant qu’une palette de couleurs limitée, les artistes du studio montréalais ont réussi à créer un univers adorable en pixel art, qu’il est difficile de quitter.

Les grands fans de jeux y trouveront différentes références : on devine l’influence de La Légende de Zelda dans l’ouverture des coffres-forts, la possibilité d’explorer les maisons mais aussi et surtout dans les animations d’ouverture. Un hommage appuyé à Tetris est aussi présent : on retrouve dans les décors les formes des tétrominos.jeu-fez-herosDès sa sortie en 2013 sur PC, le jeu a trouvé son public, séduisant aussi bien joueurs amateurs que professionnels. Il n’aura pas fallu longtemps avant que cette création soit sur console (PlayStation). Au total et en 6 mois, le jeu a dépassé le million d’exemplaires vendus avant de remporter 6 prix lors de différents festivals dédiés au jeu indépendant (Penny Arcade Expo, Indigade, etc.).

 

Fez est un jeu frais et agréable à découvrir tant ses designs et décors sont beaux. Avec un personnage attachant, un gameplay surprenant et une histoire qui nous pousse à explorer tous les recoins de cette création montréalaise, Fez se place incontestablement parmi les meilleurs puzzle-games du début des années 2000.