13 174 personnes connectées

Cette ferme robotisée multiplie par 100 la production de laitues tout en respectant pleinement l’environnement

Au Japon, une ferme entièrement électronique va produire de la salade en grande quantité : des robots vont planter des graines, faire pousser le légume, puis l’empaqueter. En plus de produire à plus grande échelle, l’installation permet d’économiser en eau et en énergie tout en évitant la contamination d’origine humaine. SooCurious vous révèle les dessous de cette incroyable ferme robotisée.

En 2006, la société japonaise Spread ouvre sa première ferme en intérieur, spécialisée dans la culture de laitue. Le dispositif fournit environ 2 000 magasins sur l’archipel. C’est avec ce modèle en tête que l’entreprise décide désormais de mettre en place une autre ferme, encore plus performante que la précédente.

La nouvelle installation robotisée peut permettre la récolte de 30 000 têtes de salade en un seul jour, c’est-à-dire 10 millions par an, une ferme traditionnelle peut quant à elle en produire dix fois moins. Puisque la culture est en intérieur, l’utilisation d’herbicides ou de pesticides n’est pas nécessaire, offrant au produit une qualité plus saine. “L’automatisme complet réduit les interactions entre les récoltes et les humains, ce qui réduit le risque de contamination tout en améliorant l’hygiène”, affirme Kiyoka Morita, employé de Spread.

 

Les salades produites par Spread : 

japon-salade

La nouvelle ferme utilise beaucoup moins d’eau que dans l’agriculture traditionnelle, une eau qui est en plus recyclée à 98 %. Le système de lumières ultra performant fonctionne en outre grâce à l’énergie renouvelable. La mise en place d’une ferme robotisée rend la culture bien moins chère : avec ce nouveau dispositif, Spread va dépenser 50 % de moins qu’avec son autre ferme, ce qui va lui permettre de vendre ses salades à un prix moindre.

Avec le réchauffement climatique, entraînant des sécheresses et des inondations, la mise en place de tels dispositifs offre une plus grande fiabilité quant à la récolte. Une fiabilité essentielle puisque la population de la planète ne cesse de croître. La ferme est en effet capable de gérer la lumière, le taux de dioxyde de carbone, l’humidité et la température en parfaite autonomie.

salade-japon

L’automatisation complète de la ferme représente un véritable challenge pour Spread, à l’image de la plantation des graines, une tâche compliquée à effectuer pour un bras robotisé. La construction de la ferme débute en janvier 2016 et l’entreprise espère implanter ce système partout dans le monde. Si vous êtes intéressé par les moyens alternatifs de faire de l’agriculture, vous serez subjugué par ce Français qui a réussi à faire pousser des légumes sans les arroser. Aimeriez-vous que des fermes robotisées voient le jour en France ou préférez-vous l’agriculture traditionnelle ?

Fiez-vous aux rêves car en eux est cachée la porte de l’éternité

— Khalil Gibran