12 803 personnes connectées

36 femmes scientifiques d’exception qui ont marqué à jamais notre monde

L’Histoire a retenu bon nombre de grands scientifiques ayant fait d’incroyables découvertes. Si les hommes sont plus facilement cités, beaucoup de femmes scientifiques méritent d’être reconnues pour leurs recherches et leurs travaux. Chacune dans leur domaine, elles ont participé au progrès. Le DGS dresse le portrait de ces femmes hors du commun.

 

Madeleine Brès (1842-1921) : Médecin

visu-femme-science-23Dès le plus jeune âge, Madeleine Brès, née à Bouillargues (Gard), a la vocation de devenir médecin. Quand elle débarque à Paris, Madeleine se présente devant le doyen de la faculté de Médecine de Paris (Charles Adolphe Wurtz) et lui demande si elle peut s’inscrire. Il accepte de le faire à condition qu’elle obtienne un baccalauréat de lettres et de sciences. Elle y parvient trois ans plus tard et se présente devant lui. A l’époque, il est délicat qu’une femme fasse des études, même si trois femmes étrangères ont été acceptées en médecine. Elle va devenir la première Française à obtenir son diplôme de docteur en médecine, après que sa candidature a été appuyée par l’impératrice Eugénie. Elle obtient son diplôme grâce à une thèse sur l’allaitement. Une fois docteur, elle officie comme professeur d’hygiène et travaille sur les questions de puériculture. Madeleine Brès restera à jamais un précurseur.

 

Cornelia Clapp (1849-1934) : Zoologiste

visu-femme-science-18A l’époque où a vécu Cornelia Clapp, les femmes n’avaient généralement pas leur mot à dire dans le monde professionnel et scientifique. Elle va intégrer successivement les universités de Syracuse et Chicago où elle obtiendra plusieurs doctorats (en 1889 et 1896). Spécialisée en biologie marine et dans l’étude des êtres vivants, ses recherches et travaux dans ces domaines ont marqué durablement son époque. Elle a également été reconnue comme un grand professeur d’Histoire naturelle. Elle fut considérée comme l’une des meilleures zoologistes de son temps (études sur les insectes, les grenouilles).

 

Florence Bascom (1862-1945) : Géologue

visu-femme-science-17Femme au parcours exemplaire, Florence Bascom a baigné dans un univers intellectuel dès le plus jeune âge, avec une mère suffragette et un père président d’université. Après avoir reçu plusieurs prix scientifiques à l’université du Wisconsin, la jeune femme devient la première à obtenir un doctorat à l’université Johns-Hopkins. Elle devient assistante géologue à l’U.S. Geological Survey et rédactrice associée au magazine American Geologist. Ses travaux sur les roches cristallines et l’étude de leurs origines ont fait avancer sa discipline. Florence Bascom a été ensuite la seconde femme à être élue à la Geological Society of America en 1894.