13 168 personnes connectées

D’ici à 2030, le nombre de femmes touchées par un cancer risque d’augmenter de 60%

cancer-seinLes femmes sont de plus en plus touchées par le cancer via Shutterstock

Responsable de nombreux décès chez la femme, le cancer est un fléau et ce, quel que soit la partie du corps qu’il touche. Les chercheurs font tout pour lutter contre cette maladie. Cependant, deux rapports affirment que le nombre de femmes touchées par le cancer, et en particulier ceux du sein, pourraient augmenter de 60% d’ici à 2030.

Chez la femme, la lutte contre le cancer est un combat auquel sont confrontées de nouvelles patientes, chaque année. Deuxième cause mondiale de décès derrière les maladies cardio-vasculaires, les cancers et en particulier, les cancers du sein ont explosés. Et les chercheurs ne sont pas optimistes vis-à-vis de cette maladie. Deux rapports publiés récemment nous révèlent que d’ici 2030, le nombre de femmes touchées par le cancer augmenterait de 60% : ce serait ainsi 5,5 millions de femmes qui mouraient d’un cancer, chaque année, en 2030.

cancer-sein

Avec 3,5 millions de morts causées par le cancer (sur 8 millions de morts au total), les cancers du sein et du col de l’utérus représentent les plus grandes menaces à venir. Les spécialistes affirment que d’ici à 2030, le nombre de victimes du cancer du sein, pourrait doubler pour atteindre les 3,5 millions de femmes touchées par an. Quant au cancer du col de l’utérus, il pourrait augmenter de 25% en 15 ans.

Si des traitements essaient d’être mis au point, il semble difficile de contrer de tels chiffres. Ceux-ci sont liés à l’augmentation mais aussi au vieillissement de la population. Un tel développement des cancers est aussi justifié par l’augmentation des facteurs à risques comme le manque d’activité physique, l’obésité, l’alimentation ou le fait d’avoir des enfants tardivement. Pour ralentir ce fléau, les différents pays et organisations ont décidé de redoubler d’efforts en termes d’éducation et de prévention auprès des femmes. Et favoriser la vaccination et le dépistage permettrait de prévenir de nombreux décès ; notamment dans les pays les plus pauvres du globe.

cancer-ruban-rose

Avec des chiffres si alarmants, les spécialistes invitent à se mobiliser afin de réduire le nombre de personnes victimes de cancers chaque année. Vaccination, prévention, fourniture de matériel médical et de traitements sont nécessaires pour lutter contre le fléau. Il ne reste plus qu’à la communauté mondiale à réagir pour que chaque femme, quel que soit son pays d’origine, ait une chance d’échapper à la maladie.

Ces articles vont vous plaire

— @UNICEF_france

Seuls 50% des 1,8 million d’enfants atteints du VIH/Sida ont accès au traitement dont ils ont besoin.