13 929 personnes connectées

Des ingénieurs mettent au point une technologie permettant de piloter un fauteuil roulant à l’aide de la pensée

casque-une1

Des étudiants en école d’ingénieurs ont mis au point le prototype d’un casque capable de piloter un fauteuil roulant à l’aide de signaux cérébraux. DGS vous explique comment fonctionne cette innovation très prometteuse !

Contrôler la vitesse et la direction d’un fauteuil roulant à moteur électrique par la pensée sera peut-être bientôt faisable. Karim Ait Abderrahim, responsable du laboratoire Energie et Systèmes de l’Esme Sudria, a imaginé un casque Mindwave qui capte les ondes cérébrales du cerveau. Il a confié cet incroyable projet à 3 autres étudiants Pierre Pagliughi, Grégoire Lerondeau et Kevin Martins en charge du prototype.

Désormais fonctionnel, le prototype de ce contrôle par la pensée est une carte électronique de 10 par 8 centimètres capable de récupérer le signal Bluetooth envoyé par le casque EEG (pour électro-encéphalogramme) et commande les moteurs du fauteuil. « Il existe un système expérimental en Australie, mais il impose un ordinateur et des capteurs », explique Pierre Pagliughi à nos confrères de Futura Sciences.

casque-EEG-mindwave

Le casque Mindwave est l’un des plus répandus qui ne comporte qu’une seule électrode. Les signaux qu’il recueille sont donc assez minimalistes et ne viennent pas que du cerveau mais bien aussi des muscles de la face. Les ingénieurs en charge du prototype ont utilisé les fonctionnalités de base du casque en extrayant deux formes de signaux : l’un associé à la concentration qui permet de commander la vitesse, l’autre associé au clignement des yeux ce qui permet de choisir la direction du fauteuil roulant. Le dispositif mis en place est utilisable par des personnes ayant un fort handicap physique. Les ingénieurs expliquent : « Il y a deux réglages à faire pour l’adapter à la personne. Quelques minutes, voire quelques heures, suffisent pour que l’utilisateur puisse l’utiliser. »

Les ingénieurs comptent bien pousser le prototype. Leur réalisation avait déjà été sélectionnée par le Symposium 2014 de l’école dans laquelle ils sont. Le prototype est également lauréat pour les projets innovants de la région Ile-de-France Est, ce qui engendrerait une aide de 45 000 euros si un partenariat était engagé avec une entreprise.

prothese

fauteuil-neurosky

Ce produit novateur nous intéresse beaucoup ! Le casque Mindwave a vraiment l’air très performant. Nous espérons que cela rendra service à de nombreuses personnes à mobilité réduite et qu’il améliorera leur quotidien. Êtes-vous content de voir que la technologie aide ces personnes, qui sont pour la plupart isolées socialement, à reprendre la place qui leur est due ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

À la Renaissance, loucher était caractéristique de beauté pour les femmes italiennes.