13 661 personnes connectées

Faites pousser vos propres fruits et légumes à distance puis recevez-les chez vous grâce à MonPotager

faites-pousser-vos-propres-fruits-et-legumes-a-distance-puis-recevez-les-chez-vous-grace-a-monpotager-une

Un entrepreneur a eu une idée brillante qui plaira à tous les amateurs de fruits et légumes : créer un site internet permettant aux utilisateurs de cultiver leurs propres légumes à distance puis de les recevoir une fois mûrs. Un bon moyen d’obtenir des aliments de bonne qualité sans se déplacer. DGS vous explique comment fonctionne ce système très ingénieux.

Thierry Desforges a eu l’idée de monter le projet MonPotager lorsqu’il s’est rendu compte que les gens étaient en train de revenir vers l’agriculture de proximité pour se fournir en fruits et légumes. L’entrepreneur français, fils d’agriculteur, a alors décidé de créer une plateforme en ligne où les clients pourraient acheter leurs propres fruits et légumes, sans se déplacer. « Le concept est tout simple. Je choisis la taille de ma parcelle, je sélectionne les espèces, je les vois pousser grâce à des notifications et des photos qui me sont envoyées, puis je reçois mes fruits et légumes. »

La start-up est pour le moment installée dans les régions parisienne et lyonnaise. Chaque utilisateur loue une parcelle et paie un forfait mensuel en fonction de la taille de celle-ci. Les légumes qu’il a choisis lui sont ensuite envoyés dans un point relais proche de chez lui. « Nous garantissons à nos clients un rendement minimum, et tous les maraîchers avec lesquels nous travaillons ont été rigoureusement sélectionnés », explique Thierry.

monpotager-lentreprise-qui-fait-pousser-vos-legumes-et-vous-les-envoie3

Le concepteur de MonPotager est resté 10 ans directeur de marketing dans le secteur de l’agriculture avant d’avoir l’idée de monter le projet. Son but : optimiser les exploitations maraîchères et notamment promettre de meilleurs revenus aux agriculteurs. Thierry Desforges raconte : « J’ai rencontré plus de 150 personnes, afin de savoir ce qu’ils recherchaient véritablement. Beaucoup souhaitaient cultiver leur propre potager, mais savaient que cela n’était pas réalisable en ville. » Après avoir réalisé une étude de marché dès 2010 et reçu un prêt de la part de Réseau Entreprendre, le site voit le jour en juin 2013.

MonPotager possède aujourd’hui 1900 inscrits, dont 200 abonnés. 2014 est encore une année test, d’après Thierry. « Nous sommes en train de développer une interface permettant aux consommateurs de troquer leurs fruits et légumes. » D’ici le mois de décembre, le fondateur table sur 1000 abonnés et espère se développer dans toute la France en 2016. Des partenariats sont également envisagés, notamment avec La Ruche qui dit Oui !, qui possède un réseau de distribution de produits locaux et avec une société spécialisée dans la robotique pour automatiser les prises de photos des fruits et légumes.

monpotager-lentreprise-qui-fait-pousser-vos-legumes-et-vous-les-envoie2

Le seul bémol de ce système : son prix. Thierry Desforges avoue que les marchandises provenant de son site coûtent entre 10 et 15 % plus cher que si l’on passe acheter des fruits et légumes au marché, par exemple. C’est « le prix à payer pour des produits de qualité supérieure », explique le fondateur. En cette époque de crise, reste à savoir si le concept va fonctionner malgré le manque d’argent des ménages.

monpotager-lentreprise-qui-fait-pousser-vos-legumes-et-vous-les-envoie6

monpotager-lentreprise-qui-fait-pousser-vos-legumes-et-vous-les-envoie5

Le concept de MonPotager nous a vraiment séduits. Il est vrai qu’en tant qu’habitants d’une grande ville, nous éprouvons parfois quelques difficultés à trouver des fruits et légumes de bonne qualité. Nous félicitions Thierry et nous espérons que son site internet fonctionnera le mieux possible. A la rédaction, nous pensons sérieusement louer notre petite parcelle pour voir pousser nos carottes et nos poireaux :P. Allez-vous créer un compte sur MonPotager pour cultiver vos légumes à distance ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux