13 257 personnes connectées

Suivez les traces d'Ezio Auditore da Firenze, le personnage emblématique d'Assassin's Creed

Ezio Auditore est le protagoniste de la trilogie qu’englobe Assassin’s Creed II. Sa quête de vengeance le pousse à rejoindre l’ordre des Assassins et sa destinée change à jamais. C’est un personnage plein de vie que le joueur voit évoluer au fil des jeux, car si le joueur termine son aventure avec un Ezio vieilli et plein de sagesse, il fait d’abord sa connaissance lorsqu’il est encore jeune et révolté. Venez découvrir la vie du personnage le plus populaire de la série Assassin’s Creed !

 

Le cadre de la tragédie

 

Le jeu démarre avec Desmond Miles, le protagoniste de l’époque contemporaine que le joueur contrôle ponctuellement au cours des jeux. Il est le descendant de son côté maternel du véritable héros de la trilogie Assassin’s Creed II et c’est grâce à son ADN que l’on peut faire sa connaissance. Ezio Auditore da Firenze (Florence) est né le 24 juin 1459 de Giovanni et Maria Auditore. Florence baigne déjà dans la pré-Renaissance depuis un siècle, mais c’est grâce au retour de Cosme de Médicis peu avant la naissance d’Ezio qu’elle connaît vraiment un renouveau antique et ouvre la voie à la Renaissance pour toute l’Italie avant que le mouvement se propage partout en Europe.

 

jv-ezio-young

 

Il grandit en tant que noble et devient un jeune homme fougueux et passionné. Charmeur et blagueur, il n’hésite cependant pas à défendre les autres si la situation le requiert. On le voit coucher avec une fille et devoir sortir par les fenêtres, se battre dans les rues et s’amuser avec ses amis et son frère Federico. Dans l’opulence de Florence, Ezio dénote complètement d’Altaïr qui était clairement solitaire et ancré dans une période de guerre. Au contraire, Ezio aime s’entourer et aider tous ceux qu’il peut sans forcément attendre de récompense pour ses actions. Sa sociabilité lui sauvera la vie plus d’une fois, car il fait la rencontre assez tôt de Léonard de Vinci qui lui construira de nombreuses pièces d’équipement au fil de ses missions.

Le patriarche de la famille Auditore débute en secret sa formation dans l’ordre des Assassins. Ce rapprochement va rapidement se retourner contre lui puisque les Templiers organisent un complot et finissent par capturer et pendre Giovanni, mais aussi Federico et Petruccio, le petit frère d’Ezio. Ce dernier échappe aux soldats et tente de sauver sa famille, mais se retrouve impuissant alors que ses frères et son père sont pendus devant ses yeux. Il parvient à organiser la fuite de sa soeur Claudia et de sa mère chez son oncle Mario dans sa villa de Monteriggioni. Commence alors sa quête de vengeance.

 

jv-ezio-hanging

 

La voie des Assassins

Son oncle lui expose la terrible histoire du conflit opposant les Templiers aux Assassins. Plus il enquête sur ses nouveaux ennemis, plus il réalise que le complot visant à exécuter son père n’était qu’un grain de sable dans les plans machiavéliques des Templiers. Il arpente l’Italie, oscillant entre la Toscane et Venise et s’associant à Laurent de Médicis pour restaurer l’ordre dans une Italie prise au piège par les Templiers. Suite à son voyage à Venise, il identifie le cardinal Rodrigo Borgia comme le principal instigateur de ses malheurs. Ce dernier tente de s’emparer de Venise, mais Ezio et ses alliés contrecarrent ses plans et le font fuir de la ville.

C’est un moment capital de la vie d’Ezio, car c’est là qu’il apprend l’existence des Fragments d’Eden, des artéfacts d’une race antérieure aux humains et à la puissance dévastatrice. Il rentre en possession de la pomme d’Eden, l’objet convoité par les Templiers, mais la perd suite à un affrontement à Forli. Après une virée où il défend la vie de Christophe Colomb de l’Inquisition de Tomas de Torquemada, il retourne affronter Girolamo Savonarola qui lui avait dérobé l’artéfact. La besogne faite, il faut attendre 1499 pour que Ezio puisse avoir l’opportunité d’en découdre avec Rodrigo Borgia. Ezio a alors 40 ans.

 

jv-ezio-venise

 

Le cardinal qu’on surnommait l’Espagnol est maintenant devenu le pape Alexandre VI. Maintenant un assassin accompli, Ezio s’infiltre dans le Vatican afin de mettre fin à l’emprise des Borgia sur l’Italie. Au cours d’un affrontement dans le Sanctuaire de la Cité du Saint-Siège, Ezio sort victorieux, mais décide d’épargner la vie du pape. Après des années à chasser une vengeance inutile, il réalise que ce n’est pas par le sang qu’il ramènera sa famille. Le pape finira de toute façon sa vie quelques années plus tard. Grâce à l’artéfact, il ouvre le Sanctuaire et entend un message destiné à Desmond et délivré par Minerve, une entité de la race créatrice des Fragments d’Eden.

 

Deuxième exil

Quand Assassin’s Creed : Brotherhood commence, Ezio vit plutôt tranquillement à Monteriggionni et entretient une relation avec Caterina Sforza. Bien entendu, le bonheur ne dure pas longtemps puisque l’antagoniste du jeu, Cesare Borgia, le fils de Rodrigo, attaque la villa, brûle le village et tue Mario. Sans qu’Ezio puisse faire quoi que ce soit et prend la fuite dans un état critique, Cesare vole le Fragment d’Eden et kidnappe Caterina. Notre héros parvient jusqu’à Rome où il retrouve ses nombreux alliés et fait la connaissance de Nicolas Machiavel afin d’organiser une révolte contre les forces de Cesare.

 

jv-ezio-brotherhood

 

C’est à ce moment de sa vie que Ezio embrasse réellement sa destinée et devient peu à peu le nouveau représentant de l’ordre des Assassins. Il recrute et forme une armée qu’il équipe alors que ses alliés lui confectionnent une nouvelle tenue incorporant des éléments de l’ancienne armure d’Altaïr. Alors que Cesare compte sur le soutien de son allié Micheletto Corella, c’est l’armée de Fabio Orsini qui arrive vers Rome afin d’arrêter Cesare sous les ordres du nouveau pape pour inceste. Cesare entretient en effet une relation avec sa soeur, la magnifique Lucrezia Borgia. Cesare s’échappe de prison et tente de reprendre le château de Viana. Ezio le pourchasse durant la bataille et finit par l’attraper et le jeter du haut des remparts. L’Italie est débarrassée des Borgia pour de bon.

 

À la recherche du temps perdu

Dans Assassin’s Creed : Revelations, Ezio a maintenant 52 ans. L’aventure débute lorsqu’en cherchant des informations sur l’histoire de l’ordre des Assassins, il fait la découverte d’une vieille lettre écrite par son père. D’après ce dernier, Altaïr aurait encore des secrets à livrer depuis l’au-delà et pour découvrir la vérité sur le passé et ce qui attend le monde, Ezio part à la recherche des reliques de son mentor vieux de 300 ans. Il part pour Masyaf, le lieu de création de l’ordre, qui est maintenant sous le contrôle des Templiers. Une fois là-bas, il lui parait clair qu’il doit trouver cinq clefs qui lui permettront d’accéder aux reliques d’Altaïr.

 

jv-ezio-revelations

 

La dernière grande quête d’Ezio le fait voyager à Constantinople, capitale de l’Empire ottoman et l’une des villes les plus importantes de l’Histoire. Pour l’aider dans sa recherche, il s’allie avec Sofia Sartor, une bibliothécaire dont il tombe rapidement amoureux. Après beaucoup d’efforts, il trouve les cinq clefs dont il a besoin et part pour Masyaf afin d’accéder au sanctuaire d’Altaïr. À son entrée dans le lieu tant convoité, Ezio est stupéfait : la dépouille d’Altaïr repose sur une chaise, gardant une sixième clef. Revivant les derniers instants du maître légendaire, il voit sa quête se conclure alors qu’il découvre un nouveau Fragment d’Eden. Ce dernier lui permet de rentrer en contact avec son descendant Desmond et de lui passer la torche à travers les siècles.

 

jv-ezio-altair

 

Ezio termine sa vie tranquillement avec Sofia Sartor, devenue sa femme et leur petite fille. Il s’éteint tranquillement assis sur un banc de Florence lors d’une journée de marché, accompagné par sa famille. Il laisse derrière lui un héritage sans pareil dans l’histoire des Assassins depuis Altaïr et ses actions ont non seulement changé son époque, mais ont permis à Desmond Miles de sauver le monde dans le futur. Développé pendant trois jeux, Ezio Auditore reste le personnage le plus populaire de la série. Très humain, mais terriblement charismatique, il est ce qu’Ubisoft a su faire de mieux avec Assassin’s Creed.

 

jv-ezio-writing

 

Avec une histoire construite sur largement plus de temps par rapport aux autres héros de la série, il n’est pas étonnant que Ezio Auditore soit le personnage préféré des fans d’Assassin’s Creed. Il a toutes les qualités d’un héros auquel on peut s’attacher facilement et son évolution au fil des décennies est passionnante à suivre. Un grand personnage dont le seul défaut est d’éclipser les autres protagonistes de la franchise. Est-ce que comme la majorité des fans, Ezio est votre héros favori d’Assassin’s Creed ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux